La langue française

Haut mal

Définitions du mot « haut mal »

Wiktionnaire

Locution nominale

haut mal (h aspiré)\o mal\

  1. (Vieilli) (Nosologie) Ancien nom de l’épilepsie.
    • Il tombe du haut mal.
    • Puis, brusquement, [elles] s'écroulent en arrière comme si elles tombaient de haut-mal, l'écume aux lèvres et les mains tordues. — (Gide, Journal, 1895-96)
    • Lui seul demeurait là, en face des pignons du château, empêché de travailler, prétendait-il, par un sort qu’on lui avait jeté et qui le faisait tomber du haut mal s’il touchait seulement la terre. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 133)
    • « Combien donc de diables d’heures me laissez-vous sonner à cette vieille casserole de sonnette que Dieu confonde, dont un seul frétillement suffit pour faire tomber du haut mal le gaillard le plus robuste, ou que le diable m’emporte ? dit M. Mantalini à Newman Noggs tout en s’essuyant les bottes sur le décrottoir de Ralph Nickleby. — (Charles Dickens, Nicolas Nickleby, traduction de Paul Lorain, 1885, chapitre II (Wikisource:fr:Nicolas Nickleby (traduction Lorain)/34), tome 2 page 9 : Wikisource:fr:Page:Dickens - Nicolas Nickleby, trad. Lorain, 1885, tome 2.djvu/11.)
      • "What a demnition long time you have kept me ringing at this confounded old cracked tea-kettle of a bell, every tinkle of which is enough to throw a strong man into blue convulsions, upon my life and soul, oh demmit,"—said Mr. Mantalini to Newman Noggs, scraping his boots, as he spoke, on Ralph Nickleby's scraper. — (Charles Dickens, Nicholas Nickleby, édition de 1839, chapitre XXXIV (Wikisource:en:Nicholas Nickleby/Chapter 34), page 321 : Wikisource:en:Page:Nicholas Nickleby.djvu/385.) Note : Texte original en anglais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « haut mal »

 Composé de haut et de mal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « haut mal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
haut mal o mal

Citations contenant le mot « haut mal »

  • Le mal est un mulet ; il est opiniâtre et stérile. Victor Hugo, Fragments
  • Un mal passe le mal. Étienne Jodelle, Didon se sacrifiant
  • Tu perds ta peine, douleur ; si importune que tu sois, je n'avouerai jamais que tu sois un mal. Cicéron en latin Marcus Tullius Cicero, Tusculanes, II, 25
  • N'essaie pas de guérir le mal par le mal. Hérodote, Histoires, III, 53 (traduction Legrand)
  • Souvent déjà de faibles causes ont produit de grands maux. Isocrate, Contre Lokhitès, 7 (traduction G. Mathieu)
  • Une fois qu'on a accueilli le Mal chez soi, il n'exige plus qu'on le croie. Franz Kafka, Préparatifs de noce à la campagne Hochzeitsvorbereitungen auf dem Lande
  • Il n'est pas difficile à un homme de faire quelques bonnes actions ; ce qui est difficile, c'est d'agir bien toute sa vie, sans jamais rien faire de mal. Mao ZedongMao Tsö-tongMao Tsé-toung, Citations du président Mao Tsé-Toung, XXIV
  • C'est un péché de penser du mal d'autrui, mais c'est rarement une erreur. Henry Louis Mencken, A Book of Burlesques
  • Nous n'écoutons d'instincts que ceux qui sont les nôtres, Et ne croyons le mal que quand il est venu. Jean de La Fontaine, Fables, l'Hirondelle et les Petits Oiseaux
  • Le mal que fait un homme vit après lui ; souvent ses bonnes actions vont dans la terre avec ses os. William Shakespeare, Jules César, III, 2, Antoine Julius Caesar, III, 2, Antony
  • Les gens font toujours le mal quand ils sont trop heureux. John Steinbeck, À un Dieu inconnu, 3 To a God Unknown, 3
  • L'univers leur sait gré du mal qu'ils ne font pas. Jean de La Fontaine, Fables, le Milan, le Roi et le Chasseur
  • Cette chose est absurde et magnifique, entre haut mal et bien suprême, qu'on nomme si légèrement l'amour. De Denis de Rouchemont / Suite neufchâteloise
  • Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • Le mal que nous faisons ne nous attire pas tant de persécution et de haine que nos bonnes qualités. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • On aime mieux dire du mal de soi-même que de n'en point parler. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • À quoi bon regarder le mal ? […] Pourquoi pencher la tête d'un lycéen sur des questions qui, faute de n'avoir pas été comprises, ont fait perdre la leur à des hommes tels que Pascal et Byron ? Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont, Poésies, I
  • Ce que les hommes vous pardonnent le moins, c'est le mal qu'ils ont dit de vous. André Maurois, De la conversation, Hachette
  • Il y a une infinité de choses où le moins mal est le meilleur. Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, Mes pensées
  • Croire au mal c'est croire. Henri Petit, Les Justes Solitudes, Grasset
  • On dit du mal des femmes pour se venger de n'en rien savoir. Henri Petit, Les Justes Solitudes, Grasset
  • Le temps est le lieu de l'insuffisance et, par conséquent, du mal et du malheur. Georges Poulet, Études sur le temps humain, Rousseau , Plon
  • Ce que tu redoutes n'arrivera pas, il arrivera pire. Jean Rostand, Pensées d'un biologiste, Stock
  • On ne peut vaincre le mal que par un autre mal. Jean-Paul Sartre, Les Mouches, Gallimard
  • Tout mal arrive avec des ailes et s'en retourne en boitant. François Marie Arouet, dit Voltaire, Correspondance, à Mme de Lutzelbourg, 14 octobre 1754
  • Toutes les fois qu'on fait vraiment attention, on détruit du mal en soi. Simone Weil, Attente de Dieu, Fayard
  • Par le mal qu'ils ont fait les hommes sont vaincus. Victor Hugo, La Fin de Satan
  • Nous n'avons pas toujours assez de force pour supporter les maux d'autrui. Émile Chartier, dit Alain, Propos sur le bonheur, Gallimard
  • Il existe une euphorie du mal, aussi ouatée, aussi paisible, aussi délicate que celle de la vertu et de la charité, mais moins fade sans doute et relevée d'un certain piment. Alexandre Arnoux, Les Crimes innocents, Albin Michel
  • Combien des maux passés douce est la souvenance. Théodore Agrippa d'Aubigné, Stances
  • Le pire est l'ennemi du mal. Claude Aveline, Avec toi-même, etc., Mercure de France
  • Si on nous enlevait tout ce qui nous fait mal, que resterait-il ? Henri Barbusse, L'Enfer, Librairie Mondiale
  • La volupté unique et suprême de l'amour gît dans la certitude de faire le mal. - Et l'homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupté. Charles Baudelaire, Fusées
  • Souvent la peur d'un mal nous conduit dans un pire : Un vers était trop faible, et vous le rendez dur ; J'évite d'être long, et je deviens obscur. Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux, L'Art poétique
  • Le mal qu'on dit d'autrui ne produit que du mal. Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux, Satires
  • Quelque mal qu'un homme puisse penser des femmes, il n'y a pas de femme qui n'en pense encore plus mal que lui. Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées
  • Les maux réels affectent moins les hommes que l'idée qu'ils se font de leur condition. Jacques Boutelleau, dit Jacques Chardonne, L'Amour, c'est beaucoup plus que l'amour, Albin Michel
  • Que le mal nous façonne, il faut bien l'accepter. Mieux est de façonner le mal à notre usage, et même à notre commodité. Sidonie Gabrielle Colette, L'Étoile Vesper, Le Milieu du Monde
  • Tous les maux viennent de faute de foi. Philippe de Commynes sire d'Argenton, Mémoires
  • Hélas ! je sors d'un mal pour tomber dans un pire. Pierre Corneille, Le Menteur, III, 2, Alcippe
  • À raconter ses maux, souvent on les soulage. Pierre Corneille, Polyeucte, I, 3, Stratonice
  • La pensée est dans le mal et le mal est dans la pensée, sans qu'on sache qui a commencé. Fernand Crommelynck, Tripes d'or, Gallimard
  • S'il importe d'être sublime en quelque genre, c'est surtout en mal. Denis Diderot, Le Neveu de Rameau
  • Antisthène disait que la science la plus difficile était de désapprendre le mal. François de Salignac de La Mothe-Fénelon, Antisthène
  • Nous ne sommes parfaits sur rien, non pas même sur le mal. Bernard Le Bovier de Fontenelle, Réflexions sur la poétique
  • S'ils ne sont pas toujours beaux, les hommes voués au mal possèdent les vertus viriles. Jean Genet, Journal du voleur, Gallimard
  • Le mal n'est jamais dans l'amour. André Gide, La Symphonie pastorale, Gallimard
  • La méchanceté ne consiste pas à faire le mal mais à mal faire. Jean Grenier, L'Existence malheureuse, Gallimard

Images d'illustration du mot « haut mal »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « haut mal »

Langue Traduction
Anglais high bad
Espagnol alto mal
Italien alto cattivo
Allemand hoch schlecht
Chinois 高坏
Arabe عالية سيئة
Portugais alto mal
Russe очень плохо
Japonais 悪い
Basque altua txarra
Corse alta malu
Source : Google Translate API

Haut mal

Retour au sommaire ➦

Partager