La langue française

Gumène

Sommaire

  • Définitions du mot gumène
  • Étymologie de « gumène »
  • Phonétique de « gumène »
  • Citations contenant le mot « gumène »
  • Traductions du mot « gumène »

Définitions du mot gumène

Trésor de la Langue Française informatisé

GUMÈNE, subst. fém.

MAR., vx. Câble de l'ancre. Venise n'est point bâtie. Ce ne sont que des tentes soyeuses sur l'onde, des voiles versicolores sur des pontons fleuris. Et de quelles royales gumènes de pourpre et d'or, les rais du soleil mouillent l'ancre de la nef souveraine, dans la lagune, au couchant (Suarès, Voy. Condottière, t. 1, 1910, p. 224).
HÉRALD. Meuble représentant un tel câble. C'est Bartolomé Ruiz, prince des vieux pilotes, Qui, sur l'écu royal qu'elle enrichit encor, Porte une ancre de sable à la gumène d'or (Heredia, Trophées,1893, p. 114).
Prononc. et Orth. : [gymεn]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. [Ca 1320 dér. régr.? goume « câble de l'ancre » (Geste des Chiprois, éd. G. Raynaud, p. 288); 1359 gume (Agrès remis à Jehan Tartarin, patron de la galère Saint-Victor, ms. B.N. fr. 26002, no824 ds J. Fennis, La Stolonomie, Amsterdam, 1978, p. 366)]; 1477-81 agumene (Comptes des dépenses faites pour la construction des caravelles Madeleine et Sainte-Marthe à Sanary et à Marseille, par Louis Danaye, ms. B 2550, fo61 vo, Arch. Bouches-du-Rhône, ibid.); 1512 gumene (Inventaire de la galère Saint-Michel, ms. B 1232, fo8 vo, ibid.). Empr. à l'ital.gumena (dep. 1remoitié du xives., gumina dans une trad. de Tite Live ds Batt.), aussi gomena (dep. début xvies., Sanudo, ibid.; à l'orig. de la forme gommene attestée de 1554, P. Belon ds Gdf., à 1650, Stoer d'apr. FEW t. 23, p. 104a), issu par aphérèse du lat. médiév. de Gênes agumena (1190 ds Jal2), agumina (1248 ds Jal1), d'orig. incertaine : un empr. à l'ar. ğuml « câble » (Lok., no750; REW3, no3952a; Vidos, p. 438; DEI; Hope, p. 201) convient mal du point de vue phonét. (v. Cor. et A. Steiger ds Vox rom. t. 18, p. 165); les hyp. d'un empr. au gr. σ ε ι ρ α ̀ η ̔ γ ο υ μ ε ́ ν η « corde de remorquage » (Cor.) ou au gr. χ α ́ μ ι λ ο ς « cordage de l'ancre » attesté dans les scholies d'Aristophane (A. Steiger, loc. cit.) ont besoin, pour être admises ou réfutées, d'une étude approfondie du cheminement du mot. Bbg. Hope 1971, p. 201. - La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 140. - Vidos 1939, p. 10, 27, 48, 204, 438, 445.

Wiktionnaire

Nom commun

gumène \ɡy.mɛn\ féminin

  1. Câble d’une ancre.
    • La carine est au soleil, nos gumenes sont presque tous rouptz. — (Rabelais, Pantagruel)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GUMÈNE (gu-mè-n') s. f.
  • Terme de blason. Le câble d'une ancre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gumène »

Voy. GOMÈNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’espagnol gúmena ou de l’italien gomena pour la variante gomène.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gumène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gumène gymɛn

Citations contenant le mot « gumène »

  • Derrière le fond du boîtier en acier uni, rehaussé d’une imposante gravure décrivant une ancre enroulée de sa gumène, bat le mouvement automatique EC9316 (sur la base d’un ETA 2824), à remontage bidirectionnel. Ce calibre assure une réserve de marche de 42 heures après remontage complet. , Emile Chouriet - Challenger Deep Red - Style & Tendance - WorldTempus

Traductions du mot « gumène »

Langue Traduction
Anglais gumene
Espagnol gumeno
Italien gumene
Allemand gumene
Chinois 胶质
Arabe صمغ
Portugais goma
Russe gumene
Japonais グメン
Basque gumene
Corse gumene
Source : Google Translate API
Partager