La langue française

Guingan

Sommaire

  • Définitions du mot guingan
  • Étymologie de « guingan »
  • Phonétique de « guingan »
  • Traductions du mot « guingan »

Définitions du mot « guingan »

Trésor de la Langue Française informatisé

GUINGAN, subst. masc.

Toile de coton fine, originairement importée de l'Inde. Si une jolie femme (...) s'avisait de mettre un petit bonnet, une robe de guingan et un tablier de soie, elle serait tenue, il est vrai, de paraître une jolie grisette (Musset, Mimi Pinson,1845, p. 220).
Prononc. et Orth. : [gε ̃gɑ ̃]. Att. ds Ac. 1835-1932. Au plur. ds Gattel 1841. Var. guingamp ds Besch. 1845 (qui juge cette graph. meilleure que guingan). Pour cette forme, cf. aussi Lar. 19e(où elle est en vedette) et Nouv. Lar. ill., Lar. 20e(où elle est citée s.v. guingan). Étymol. et Hist. 1701 guingan (Mercure, sept. ds Havard). Prob. empr. au port. guingão (1552 ds Dalg.), dont les ex. anc. font réf. à l'orig. orientale de ce tissu, lui-même issu du malais guingong « cotonnade lustrée », dér. du tamoul kiṇḍan de même sens (ibid.); cependant, le fait que l'esp. guingao, lui aussi empr. au port. (Cor., s.v. guinga) soit attesté dès 1485 (Pottier ds Mél. Wartburg (W. von) 1958, p. 584) semblerait s'opposer à un empr. à une lang. d'Asie orientale (FEW t. 20, p. 95, note 2; v. aussi Höfler, p. 101, note 64). Bbg. Flutre (L. F.). De Qq. termes usités aux 17eet 18es. sur les côtes de l'Afrique occ. Mél. Wartburg (W. von) 1958, p. 229.

Wiktionnaire

Nom commun

guingan masculin (pluriel à préciser)

  1. Toile de fil de coton, quelquefois mêlée de fil d’écorce d’arbre, qui n’est ni fine, ni grosse. On la tire des Indes Orientales, particulièrement de Bengale. Il y en a de bleues et de blanches. — (Dictionnaire de Trévoux, supplément de 1752)
    • Une robe de guingan.
    • Une culotte de grosse toile jaune, une chemise de guingan, quelquefois un mouchoir ou un vieux chapeau sur la tête, point de bas, point de souliers, voilà l’habillement des hommes. — (Félix Longin, Voyage à la Guadeloupe, p. 225, Monnoyer, Le Mans, 1848)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GUINGAN. n. m.
Sorte de toile de coton fine et lustrée, fabriquée originairement à Guingamp. Une robe de guingan.

Littré (1872-1877)

GUINGAN (ghin-gan) s. m.
  • 1Étoffe de coton, fine et employée souvent à faire des robes de femme.
  • 2Toile de coton blanche de l'Inde. Une centaine de balles de mouchoirs, de pagnes et de guingans, d'un très beau rouge, que les Malabares fabriquent à Gaffanapatnam, où ils sont établis depuis très longtemps, Raynal, Hist. phil. II, 15.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « guingan »

Guingamp, ville de Bretagne où il y a des fabriques de tissus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « guingan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guingan gɛ̃gɑ̃

Traductions du mot « guingan »

Langue Traduction
Anglais gingham
Espagnol guingán
Italien percalle
Allemand gingham
Chinois 方格布式
Arabe القماش القطني
Portugais tecido de algodão
Russe зонтик
Japonais ギンガム
Basque gingham
Corse gingham
Source : Google Translate API
Partager