La langue française

Grimaçant

Définitions du mot « grimaçant »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRIMAÇANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de grimacer*.
II. − Adjectif
A. − [Qualifiant un subst. désignant les traits, le visage d'une pers.] Qui est déformé par une/des grimace(s), momentanément ou de façon plus ou moins permanente. Cela ressemblait à une femme ou à une guenon. Elle avait une figure énorme, plissée, grimaçante et qui riait (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Peur, 1884, p. 961).Il regarda sur la route de Saumur, la main en abat-jour et la figure grimaçante, à cause du soleil qui se trouvait bas, juste en face (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 62) :
1. À peine adulte, il ressemble à un vieux petit homme, grêle de membres, la face plissée, rouge aux pommettes, jaune aux tempes, la bouche usée et grimaçante, les cheveux rares, ramenés au-dessus de l'oreille, en volute graisseuse. Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 336.
P. ext.
1. [En parlant d'une pers.] Dont le visage est grimaçant. C'était M. Schmoll, de l'Académie des inscriptions. Il souriait, grimaçant et poupin (A. France, Lys rouge,1894, p. 15).
P. anal. [En parlant (de la représentation) d'un être imaginaire] [Des] gargouilles grimaçantes qui semblent vomir des touffes d'herbes remuées par le vent (Du Camp, Hollande,1859, p. 230).
2. Rare. [En parlant du corps d'une pers.] Qui est déformé. Un petit homme rusé comme un singe, dont il avait d'ailleurs le physique grimaçant et grotesque (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Quest. du lat., 1886, p. 566).Un corps fatigué, difforme ou grimaçant (Alain, Beaux-arts,1920, p. 74).
3. [En parlant d'une expr. du visage] Qui s'exprime par une grimace. Les lèvres de Daniel remuèrent. Avait-il répondu? Un demi-sourire grimaçant retroussait un coin de sa bouche (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 310).
B. − Au fig., dépréc.
1.
a) [Qualifiant un subst. désignant (un trait de caractère, une attitude d') une pers.] Qui s'exprime par des expressions du visage ou des attitudes figées ou forcées. Ce personnage original, mordant, grimaçant, insolent, méchant autant que bon, grave et parfois un peu grotesque, et qui volontiers rapportait tout à soi (Sainte-Beuve, Poisons,1869, p. 28).Leur douleur avait paru déclamatoire et grimaçante parce que la vie les quittait (Faure, Hist. art,1912, p. 288).
b) [Qualifiant un subst. désignant un comportement] Affecté et/ou hypocrite. D'un Clemenceau, en somme, tout l'irrite : et d'abord ce dandysme grimaçant, faussement boulevardier, de carabin resté quand même provincial (Bernanos, Gde peur,1931, p. 392) :
2. Lorsque du même champ on aura achevé d'éliminer l'Homo Diplomaticus avec ses politesses protocolaires, ses formules de salutation savamment graduées et l'affreuse barbarie que fardent mal ses courtoisies grimaçantes, on n'aura pas (...) assuré le triomphe de la raison éclairée sur une routine desséchante... L. Febvre, Combats pour hist., Hist. ou pol.? 1931, p. 65.
2. En partic., dans le domaine de la crit. artistique
a) [Qualifiant un subst. désignant une représentation plastique ou, p. anal., littér.] Outré. Franc, et souvent avec crudité, il [Molière] ne craint pas de faire le trait gros, grimaçant, plus mouvant et plus parlant pour la scène (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 229).Le dessin grimaçant convulsionnait les traits (Zola, T. Raquin,1867, p. 34).
b) [Qualifiant un subst. désignant un contenu ou une forme artistique] Qui manque dans son expression de naturel, de bon goût. Une dissonance grimaçante de septième diminuée (Gevaert, Harm.,1885, p. 190).Chez Rabelais, le comique est ample, chaud, coule de source, alors que, chez Voltaire, il est étriqué et grimaçant (L. Daudet, Brév. journ.,1936, p. 118).
C. − P. anal. Qui fait de mauvais plis. Ces plis grimaçants, et jouant comme des serpents autour d'une chair mortifiée, n'ont-ils pas leur grâce mystérieuse? (Baudel., Salon,1846, p. 196).
Rem. La docum. atteste l'emploi subst. masc. à valeur de neutre. Cette science du grimaçant et du féroce (...) cet art transcendant du rictus qui est spécial aux gens d'extrême Asie (Loti, Trois. jeun. MmePrune, 1905, p. 230).
Prononc. et Orth. : [gʀimasɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1835.

Wiktionnaire

Adjectif

grimaçant \ɡʁi.ma.sɑ̃\

  1. Qui grimace.
    • Puis, sur ce rideau, s'installa l'écran où l'on vit gambader, se poursuivre, grimaçants et toutes dents dehors, des troupeaux de nymphes et de faunes redoutables, entraînés dans des luttes sans merci. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 82)
    • Le visage du mathématicien est grimaçant, colérique, comme celui d'un prêtre qui se prépare à damner ses paroissiens impies. — (Patrick Senécal, Aliss, Éditions Alire, Québec, 2000, p. 373.)

Forme de verbe

grimaçant \ɡʁi.ma.sɑ̃\

  1. Participe présent de grimacer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRIMAÇANT, ANTE. adj.
Qui grimace. Un visage grimaçant. Une figure grimaçante.

Littré (1872-1877)

GRIMAÇANT (gri-ma-san, san-t') adj.
  • 1Qui grimace. Le barbouilleur qui a joint ce tableau grimaçant aux autres qui paraissent assez fidèles, dit autant de sottises que de mots, Voltaire, Lett. à Mme du Deffant, 20 sept. 1769. Ses bustes [de Caracalla] au col de travers, à la figure grimaçante, sont ainsi parce qu'il a exigé qu'ils fussent ainsi, Ampère, Hist. rom. à Rome, Introd. p. LVIII.

    Fig. Voilà pourquoi tout le monde s'est jeté dans ce misérable style marotique, dans ce style bigarré et grimaçant, où l'on allie monstrueusement le trivial et le sublime, le sérieux et le comique, Voltaire, dans le Dict. de BESCHERELLE.

  • 2 Par analogie. Qui fait des plis. Une robe grimaçante. Ses souliers grimaçants vingt fois rapetassés, Boileau, Sat. X.

    Terme de botanique. Qui offre des plis irréguliers.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grimaçant »

Participe présent adjectivé de grimacer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grimaçant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grimaçant grɛ̃asɑ̃

Citations contenant le mot « grimaçant »

  • On a cru que Benzema (32 ans) ne reviendrait pas après la mi-temps: avant de céder sa place à Eden Hazard (82e) en se plaignant de l'arrière de sa cuisse droite, l'attaquant français, auteur vendredi de son 18e but et sa 8e passe décisive en Liga cette saison, a posé un genou à terre avant la pause, entouré des médecins du Real, et s'est plaint en grimaçant d'un coup reçu à la nuque. LaProvence.com, Sports | Espagne: une passe, un but, Benzema emmène le Real vers le titre | La Provence
  • Mathéo ressort de la salle Alexandre-Cathelain de Courcelles-lès-Lens en grimaçant. Quelques minutes plus tôt, il avait «  un long coton-tige dans le nez qui [lui] a fait un peu bizarre  ». Comme lui, les autres élèves et le personnel de l’école Salengro, où un cas positif au Covid-19 a été déclaré ce jeudi, ont été invités par l’Agence régionale de santé à procéder à un test PCR. « ... La Voix du Nord, Élèves et personnel de l’école Salengro de Courcelles testés au Covid-19
  • Chaque samedi, on le croise, seul, dans les rues de Bordeaux. Visage grimaçant, dégoulinant de sueur. Au plus fort de cette campagne, il n’a pas dérogé à son rite : courir un semi-marathon chaque semaine qu’il pleuve ou qu’il vente : « J’aime cette discipline, explique-t-il, je suis un coureur de fond. » Serrer les dents, tenir, se fixer un objectif… l’atteindre. Un peu à l’image de sa vie politique. Après vingt-cinq ans passés relégué sur le « parquet aux vaches » (dixit Chaban), soit les rangs de l’opposition, il s’installera à la tribune de la salle du conseil, ce vendredi. Il sera élu maire et mettra un point final à soixante-treize ans de gouvernance de la droite à Bordeaux. SudOuest.fr, Pierre Hurmic, coureur de fond, catho, basque et opiniâtre
  • Comme les images du champion olympique belge Greg Van Avermaet grimaçant sur son vélo ou du prodige néerlandais Mathieu Van der Poel installé dans son garage. « Je salue la très belle initiative des organisateurs, a savouré Ryan Gibbons en direct. C'est vraiment très spécial de faire partie de cette aventure. » leparisien.fr, Tour de France virtuel : une première étape sans éclat ! - Le Parisien
  • En deux heures, une cinquantaine de volontaires, des Ussellois âgés en majorité, honorent l’invitation de l’ARS, l’Agence régionale de santé (*).  Une quarantaine voient le médecin, 32 subissent finalement le test... en grimaçant sous les assauts du goupillon nasal.  www.lamontagne.fr, Prévention avec l'ARS à Ussel : "Les gestes barrière, il n'y a que ça qui va nous sauver !" - Ussel (19200)

Traductions du mot « grimaçant »

Langue Traduction
Anglais grimacing
Espagnol haciendo muecas
Italien smorfie
Allemand verzog das gesicht
Chinois 做鬼脸
Arabe الكشر
Portugais fazendo careta
Russe гримас
Japonais しかめっ面
Basque grimacing
Corse grimacci
Source : Google Translate API

Synonymes de « grimaçant »

Source : synonymes de grimaçant sur lebonsynonyme.fr

Grimaçant

Retour au sommaire ➦

Partager