La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « greubon »

Greubon

Définitions de « greubon »

Wiktionnaire

Nom commun - français

greubon \ɡʁø.bɔ̃\ masculin

  1. (Suisse) Résidu solide de la fonte du lard gras en saindoux, dont on fait notamment le taillé aux greubons. Note : S’emploie principalement au pluriel.
    • Pernette donna deux coups à la porte avec le manche de son parapluie on cria « entrez » et nous nous trouvâmes dans une jolie cuisine où deux commères buvaient le café en face d’un puissant plat de greubons (débris de lard fondu). — (J. des Roches, L’enfant de l’hôpital, partie 3, chapitre 3, in Bibliothèque universelle et Revue suisse, 1884, page 497)
    • Miettes de graisses grillées, ces greubons, sous les espèces de petits éléments granuleux faisant penser à des éboulis, étaient bien, tièdes encore, ce qu'on peut rêver de plus lourd, de plus indigeste et d'écœurant en même temps que de plus tentateur pour nous en raison d’un goût , en eux, légèrement fumé — (Georges Haldas, La légende des repas, Julliard, 1987, page 181)
    • Entre le moment où j’ai pondu mon manuscrit et celui où je l'ai peaufiné pour le remettre à mon éditeur, l’Académie française m’a carrément volé le greubon, en signalant son origine suisse et en parlant de résidu solide de lard fondu, ce qui n’est du reste pas totalement exact. — (Jean-Pierre Cuendet, Parlons Vaudois, Éditions Slatkine, 1991, page 89)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « greubon »

(1852) Voir grabon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « greubon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
greubon grœbɔ̃

Greubon

Retour au sommaire ➦

Partager