La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « grécisé »

Grécisé

Variantes Singulier Pluriel
Masculin grécisé grécisés
Féminin grécisée grécisées

Définitions de « grécisé »

Trésor de la Langue Française informatisé

Grécisé, -ée, part. passé et adj.[Correspond à A] Langue grécisée. Langue teintée de grec. La langue grecque dorique, la langue étrusque (...), la langue grécisée de Térence (Chateaubr., Essai littér. angl., t. 1, 1836, p. 18).Rare. [En parlant d'une pers.] Qui adopte dans son langage des tournures ou des mots grecs. Le mot barbarus n'a jamais été en usage chez les Romains que parmi les gens grécisés, c'est-à-dire parmi l'espèce correspondant aux Français qui ont des grooms, des broughams, etc. (Mérimée, Lettres Viollet-le-Duc,1857, p. 30).

Wiktionnaire

Adjectif - français

grécisé \ɡʁe.si.ze\

  1. Qui a adopté dans son langage, ses mœurs, des traits de la civilisation grecque.
    • Les deux moments les plus révolutionnaires de l'histoire sont probablement celui où un ascète hindou comprit qu'un homme nettoyé de toute illusion devenait maître de son propre destin, sortait du monde, ou n'y demeurait que pour servir le reste des créatures, et surclassait même les dieux, et celui où quelques Juifs plus ou moins grécisés ont reconnu dans leur rabbi un dieu volontairement engagé dans la vie et la peine humaines, condamné par les autorités tant civiles que religieuses, et exécuté par la police locale sous l'œil de l'armée prête à maintenir l'ordre. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, pages 31-32)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRÉCISER. v. tr.
T. de Philologie. Terminer un mot par une désinence grecque ou le traduire en grec. Plusieurs savants ont grécisé leurs noms. Métastase est le nom de Trapassi grécisé.

Littré (1872-1877)

GRÉCISÉ (gré-si-zé, zée) part. passé de gréciser
  • Akakia est le nom de Sans-Malice grécisé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grécisé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grécisé gresise

Citations contenant le mot « grécisé »

  • Ils appartenaient à une fratrie de sept frères dont Constantin était le benjamin. Au cours des années 860, ils ont provoqué l'émergence d'une nouvelle culture européenne, en initialisant le processus d'évangélisation du monde slave. Ils inventèrent à cette occasion l'alphabet glagolitique (qui sera "grécisé" au siècle suivant, en alphabet "cyrillique). Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin, DEUX FRERES BLOTTIS DANS LA GUEULE DU TEMPS - Le retour du tigre en Europe: le blog d'Alain Sennepin
  • " Dire très explicitement, afin que nul chrétien ne l'ignore, que Jésus était juif, de vieille famille juive, qu'il a été circoncis (selon la loi juive) huit jours après sa naissance ; que le nom de Jésus est un nom juif (Yeschoua) grécisé et Christ l'équivalent grec du terme juif Messie ; que Jésus parlait une langue sémitique, l'araméen, comme tous les juifs de Palestine ; et qu'à moins de lire les Évangiles dans leur texte original qui est en langue grecque, on ne connaît la Parole que par une traduction de traduction ; 8.Reconnaître -avec l’Ecriture que Jésus, né "sous la Loi" juive, a vécu « sous a Loi" juive, a vécu "sous la Loi", qu'il n'a cessé de pratiquer jusqu'au dernier jour les rites essentiels du judaïsme ; que jusqu'au jour, il n'a cessé de prêcher son Évangile dans les synagogues et dans le Temple ; 9.Ne pas omettre de constater que, durant sa vie humaine, Jésus n'a été que le "ministre des circoncis" (Romains, XV, 8) ; c'est en Israël seul qu'il a recruté ses disciples ; tous les apôtres étaient des Juifs comme leur Maître ; 10.Bien montrer, d'après les textes évangéliques, que, sauf de rares exceptions, et jusqu'au dernier jour, Jésus n'a cessé d'obtenir les sympathies enthousiastes des masses populaires juives, à Jérusalem aussi bien qu'en Galilée ; Pour ce qui est du procès romain, reconnaître que le procurateur Ponce Pilate était entièrement maître de la vie et de la mort de Jésus ; que Jésus a été condamné pour prétentions messianiques, ce qui était un crime aux yeux des Romains, non pas des Juifs ; que la mise en croix était un supplice spécifiquement romain ; se garder d'imputer au peuple juif le couronnement d'épines qui est, dans les récits évangéliques, un jeu cruel de la soldatesque romaine ; se garder d'identifier la foule ameutée par les grands prêtres avec le peuple juif de Palestine dont les sentiments antiromains ne font pas de doute ; noter que le quatrième Evangile met en cause exclusivement les grands prêtres et leurs gens ; 18.En dernier lieu ne pas oublier que le cri monstrueux : "son sang soit sur nous et sur nos enfants" ne saurait prévaloir contre la Parole : "Père, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font." Liberté d'expression, Bloc-notes : L’obsession sanitaire devient pire que le mal - Liberté d'expression
  • Derrière tout cela, on note une forme d’appropriation culturelle. En effet, le Kebab qui est aussi turc que la raviole est dauphinoise -le Kebab turc ayant été grécisé à son insu- qui pourrait donner des billes à Erdogan dans sa lutte contre la France, jugeant que l’affront est allé très loin.   Il est en effet assez scandaleux de vouloir gréciser cette  spécialité culinaire des peuples turcs nomades d’Asie centrale Comme une manière de nier le génie culinaire turc qui développe depuis des siècles cette alliance de pain de viande et de sauce barbecue… Bien que la sauce barbecue n’y était peut-être pas au départ.  France Culture, Contre Erdogan, pourquoi ne pas lancer la guerre du Kebab ?
  • Pour revenir à la Darja (appelée Darija au Maroc), il ne fait aucun doute qu’elle a subi diverses influences. C’est du bas-Arabe où se mèlent des mots berbères, turcs, persans, latins, romans avec un substrat syntaxique et une intonation hérités du bas-latin romain mais surtout du punique tardif et la variante berbère grécisé parlé du temps des Royaumes (CF. le parler bônois et tunisien et ceux des villes de l’ancienne proconsulaire, un accent chantant à l’italienne). L’Arabe fut un élément déterminant mais pas celui de l’Arabie, incrusté dans certains centres urbains côtiers mais bédouins de la Haute Egypte apporté par les Banu Hilel et Sulaym au 11e siècle (la prononciation du Kaf fortement altéré) Algérie Patriotique, Tamazight : élément fondateur et fédérateur de la nation que tous les Algériens doivent protéger - Algérie Patriotique
  • Platon donne aux Atlantes des dieux grecs car il ne connaît pas leurs dieux. Il précise d’ailleurs qu’il a grécisé les noms. Pour moi, l’Atlantide est un mix entre la réalité celtique à l’époque de Platon et les histoires qu’il a dû entendre sur le mythique royaume de Tartessos. AgoraVox, Du pays de Canaan à l'Atlantide - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « grécisé »

Langue Traduction
Anglais greekized
Espagnol griegoizado
Italien greekizzato
Allemand griechisch gemacht
Chinois 希腊化
Arabe يوناني
Portugais grego
Russe гречанизированный
Japonais ギリシャ語化
Basque grekoztatua
Corse grechizatu
Source : Google Translate API

Grécisé

Retour au sommaire ➦

Partager