La langue française

Gravillonner

Sommaire

  • Définitions du mot gravillonner
  • Étymologie de « gravillonner »
  • Phonétique de « gravillonner »
  • Citations contenant le mot « gravillonner »
  • Images d'illustration du mot « gravillonner »
  • Traductions du mot « gravillonner »

Définitions du mot « gravillonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

Gravillonner, verbe trans.Couvrir de gravillons. Les chaussées modernes sont pour la plupart recouvertes d'un enduit d'asphalte. Cet enduit est répandu à chaud, gravillonné puis cylindré (Chartrou, Pétroles natur. et artif.,1931, p. 148).

Wiktionnaire

Verbe

gravillonner \ɡʁa.vi.jɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couvrir de gravillons.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gravillonner »

De gravillon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gravillonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gravillonner gravilɔne

Citations contenant le mot « gravillonner »

  • Avec les fortes chaleurs depuis un mois, les chaussées de plusieurs départementales se sont abîmées. Le Département s'est donc attelé à gravillonner ces routes, des gravillons qui s'accumulent depuis sur les bas-côtés. Problématique estiment les riverains. France Bleu, Routes gravillonnées : quel balayage sur les départementales creusoises ?
  • La municipalité saint-amandoise s’est engagée à faire installer un compteur d’électricité supplémentaire et à gravillonner le pré de Billeron, jeudi prochain, « pour leur permettre de s’installer convenablement. » www.leberry.fr, Les gens du voyage en transit à Billeron à Saint-Amand-Montrond - Saint-Amand-Montrond (18200)
  • Faut il rappeler aux pro-nucléaires français que la France est une exception ! La part de production d’énergie électro-nucléaire mondiale est très faible, 2% environ. Et pourtant les réserves d’extraction d’uranium sont extrêmement limitées et non nationales. Du coup, on peut en déduire que l’augmentation importante de l’électro-nucléaire est quasiment impossible mondialement,. Donc, LA solution pour limiter les GES et autres pollutions dues à la production d’énergie électrique, ne peut pas être électro-nucléaire. LA solution ne peut pas davantage être la production par la combustion d’énergies fossiles, évidemment. Et LA solution n’est pas non plus dans l’extension constante, importante de l’utilisation des énergies renouvelables parce que celles-ci ont également des limites loin d’être atteintes mais réelles. LA solution à notre crise environnementale est plutôt dans la sobriété et le respect du vivant. Ce sont la faune et la flore de cette terre qui sont notre support de vie. Pour préserver ce support pour nos descendants plus que pour nous mêmes, il faut donc éviter de le détruire par tous moyens, directs ou indirects. Cesser de gravillonner, bitumer, bétonner, au détriment de terres cultivables. Cesser d’amender artificiellement par la chimie, cesser de tuer des plantes ou des insectes jugés nuisibles alors que nous connaissons très mal l’équilibre subtil naturel. Cesser de croître en nombre comme demandé par maintes religions. Cesser notre soumission à la propagande publicitaire qui nous fait croire que les services ou produits proposés nous facilitent la vie alors qu’ils nous la compliquent et nous la compromettent ! Cesser de croire que robots et numérique sont des progrès intangibles ! Nous sommes des êtres vivants. Nous avons besoin de faire marcher nos muscles et notre cerveau pour notre bon équilibre psychique. Si la plupart des chefs d’état de ce monde sont à moitié fous, c’est sans doute parce qu’ils vivent depuis trop longtemps hors sol. Il y a une limite à ne pas dépasser dans tous les domaines. Notre modèle de société a tout misé sur toujours plus d’énergie disponible (depuis le cheval, le cheval vapeur, le moteur électrique, etc …), toujours plus comme si cela avait un sens ! Réapprenons TRES vite la sobriété énergétique si nous voulons survivre. GoodPlanet mag', Peut-on être écologiste et pro-nucléaire ? - GoodPlanet mag'
  • Même si l’offre semble alléchante, surtout si vous aviez justement votre bout de chemin à gravillonner, les militaires conseillent la plus grande prudence. , Arnaque : le gang des bitumeurs est de retour en Gironde | Le Républicain Sud-Gironde
  • Bonsoir, Ce gravillonnage est dangereux et ne sert à rien il suffit pour se rendre compte du résultat de passer sur la même route dans les deux ou trois années suivantes ( 15 ans c’est pour la blague) , sinon quel est l’est intérêt de gravillonner Mezilhac tout les ans ou les deux ans. Si vous le voulez on peut prendre rendez vous pour le vérifier. hebdo-ardeche.fr, Pourquoi tant de gravillons sur les routes ardéchoises ?

Images d'illustration du mot « gravillonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gravillonner »

Langue Traduction
Anglais gravel
Espagnol grava
Italien ghiaia
Allemand kies
Chinois 碎石
Arabe الحصى
Portugais cascalho
Russe гравий
Japonais 砂利
Basque legar
Corse ghiaia
Source : Google Translate API
Partager