La langue française

Graticuler

Définitions du mot « graticuler »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRATICULER, verbe trans.

Vieilli. Diviser en carrés (un dessin, une carte...) afin de les reproduire à l'échelle désirée par un quadrillage identique ou proportionnel à l'original (d'apr. Ac. 1932).
REM. 1.
Craticuler, verbe trans.,var. de graticuler (Dict. xixeet xxes.).
2.
Graticulation, subst. fém.,,Action de graticuler un dessin, un tableau`` (Mots rares 1965).
3.
Graticule, subst.,,Châssis qui sert à graticuler`` (Ac. 1932). Au masc. ds Nouv. Lar. ill., Ac. 1932, Lar. encyclop., Rob., Quillet 1965; au fém. ds Littré et DG.
Prononc. et Orth. : [gʀatikyle], (il) graticule [gʀatikyl]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1671 craticuler terme de peint. (P. Chérubin, Dioptr. ocul., p. 238 d'apr. DG); 1676 graticuler (Félibien). Empr. à l'ital.graticolare (anc. graticulare), attesté comme terme de peint. dep. 1remoitié xvies. (C. Sorte ds Batt.), dér. de graticola (d'où fr. graticule), t. de peint. dep. le xvies., d'abord « gril », du lat. craticula « id. », dimin. de cratis « claie »; la forme craticuler (supra 1671) a prob. subi l'infl. du lat. craticula. Bbg. Hope 1971, p. 362 (s.v. graticule, graticulation).

Wiktionnaire

Verbe

graticuler \ɡʁa.ti.ky.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Peinture et de Dessin) Diviser l’original qu’on veut reproduire en un nombre quelconque de petits carrés égaux entre eux, et le papier ou la toile sur laquelle on le reproduit en un pareil nombre de carrés.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRATICULER. v. intr.
T. de Peinture et de Dessin. Diviser l'original qu'on veut reproduire en un nombre quelconque de petits carrés égaux entre eux, et le papier ou la toile sur laquelle on le reproduit en un pareil nombre de carrés.

Littré (1872-1877)

GRATICULER (gra-ti-ku-lé) v. n.
  • Terme de peinture. Diviser un dessin en un certain nombre de carreaux reproduits en égal nombre, mais en petit, sur un papier ou sur une toile ; au moyen de quoi on conserve exactement les proportions de l'original. On dit aussi craticuler.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GRATICULER, v. n. terme de Peint. ce mot nous vient de l’italien grata, grille. Il exprime la maniere dont ordinairement les artistes transportent une composition ou une ordonnance qu’ils veulent suivre d’une surface sur une autre, dans la proportioa & la grandeur qui leur conviennent. Pour parvenir à cette opération, on trace sur son dessein ou sur son esquisse, des lignes qui se croisent à angles droits & à distances égales, & qui forment ainsi des quarrés égaux entre eux. On trace aussi sur la surface sur laquelle on veut copier sa composition, un même nombre de lignes croisées qui y produisent un même nombre de quarrés. Alors on dessine dans chaque quarré de sa surface ce qui est dessiné dans le quarré correspondant du dessein ou de l’esquisse. Il est aisé de comprendre que plus on multiplie les quarrés, plus on parvient à copier exactement son original. Il faut remarquer aussi que si les quarrés qu’on trace sur la surface sont plus petits ou plus grands que les quarrés tracés sur l’esquisse ou le dessein, alors la copie qu’on en fait est plus grande ou plus petite : c’est par-là qu’on peut établir entre la copie & l’original telle proportion que l’on veut. Si l’on fait les quarrés destinés à la copie la moitié plus grands que ceux qui sont sur l’original, cette copie sera géométriquement moitié plus grande que l’original ; ainsi du reste, soit en diminuant soit en augmentant. On trace ces quarrés ou avec de la craie ou avec du fusin, ou enfin de telle maniere qu’on le veut ; mais il faut, autant qu’on le peut, qu’ils se puissent effacer aisément lorsqu’on en a fait l’usage auquel ils sont destinés. Cette maniere de copier sert aux Graveurs qui veulent avoir un dessein exact plus petit ou plus grand qu’un tableau qu’ils veulent graver. Elle sert aussi aux Peintres qui veulent rapporter en très-grand une esquisse d’une grande composition : enfin elle est en général assez précise lorsqu’on multiplie les quarrés, & d’un grand usage dans tous les arts qui ont rapport au Dessein ou à la Peinture. Voyez Anamorphose & Craticulaire.

Il y a une autre maniere de faire les réductions & de copier par le moyen d’un instrument nommé singe, dont on donnera le détail au mot Singe : mais l’usage n’en est pas à beaucoup près aussi commun & aussi facile. Cet article est de M. Watelet.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « graticuler »

Graticule.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dénominal de graticule issu du latin craticula (« petite grille, grill »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « graticuler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
graticuler gratikyle

Vidéos relatives au mot « graticuler »

Traductions du mot « graticuler »

Langue Traduction
Anglais graticate
Espagnol gratificar
Italien graticate
Allemand gratulieren
Chinois tic
Arabe ممتن
Portugais gratidão
Russe graticate
Japonais 喜ぶ
Basque graticate
Corse graticate
Source : Google Translate API

Graticuler

Retour au sommaire ➦

Partager