La langue française

Graillonneur, graillonneuse

Sommaire

  • Définitions du mot graillonneur, graillonneuse
  • Étymologie de « graillonneur »
  • Phonétique de « graillonneur »
  • Citations contenant le mot « graillonneur »
  • Images d'illustration du mot « graillonneur »
  • Traductions du mot « graillonneur »

Définitions du mot graillonneur, graillonneuse

Trésor de la Langue Française informatisé

Graillonneur, -euse, subst.Celui, celle qui graillonne continuellement. (Dict. xixeet xxes. excepté. Ac.). Et tout vieux graillonneur, tout lecteur édenté De monsieur de Voltaire est encore enchanté (Pommier, Crâneries,1842, p. 137).[gʀ ɑjɔnœ:ʀ] et [gʀa-], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1756 (Théâtre des boulevards, Le Remede à la mode, II, 108 ds Quem. DDL t. 15); de graillonner, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Adjectif

graillonneur \ɡʁa.jɔ.nœʁ\

  1. (Rare) (Péjoratif) Qui aime à préparer le graillon.
    • Ou, volontiers, elles se muent en pondeuses opiniâtres, torchonneuses, graillonneuses et comméreuses, expectant le « cordon s’il vous plait » de leur vieillesse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  2. Qui fait penser au bruit d’une toux fréquente et grasse.
    • Il nous assénait sans pitié des vers bancals entrecoupés de spasmes graillonneurs. — (Manuel Garrido Palacios, Le Faiseur de pluie, L’Harmattan, 2011)
    • Le peuple riverain ne quittait pas les berges, accompagnait le bateau graillonneur et puissant, aux chevaux-vapeur cornards, le profanateur de la religion vénérable, le pervertisseur du métier noble, le destructeur de l’antique marinage. — (Alexandre Arnoux, Rhône mon fleuve, éditeur Grasset, 1967)

Nom commun

graillonneur \ɡʁa.jɔ.nœʁ\ masculin (pour une femme on dit : graillonneuse)

  1. Personne qui expectore fréquemment.
    • Voilà que ce pitoyable graillonneur avale tablettes, pastilles, pilules et globules avec un sidérant appétit. Si peu lui importent posologie, nauséologie et contre-indication. — (Denis Guelpa, La Branche de Muandapa, éditeur L’Âge d’Homme, 1990)
  2. (Désuet) Personne autorisée à vendre par lettre de regrat les restes de viande servis à une table. [1] [2]
    • et après le gargotier et la gargotière, il y a la graillonneuse qui ne travaille point par elle-même, mais vend des morceaux de hasard et supportés ; c’est la fripière de la cuisine. — (Jacques Boucher de Perthes, Petit Glossaire, traduction de quelques mots financiers, esquisses de mœurs administratives, éditeur Treuttel et Wurtz, 1835)
    • Sur les marchés, les graillonneuses vendaient des restes de viande […] — (Archives de Médecine Sociale, 1948)
    • J’ai rencontré une bonne du bouillon où je mange. Elle était mise avec un chic. On n’aurait jamais supposé une graillonneuse. — (Georges Montorgueil, La Parisienne peinte par elle-même, éditeur L. Conquet, 1897)

Forme d’adjectif

graillonneuse \ɡʁa.jɔ.nøz\

  1. Féminin singulier de graillonneux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GRAILLONNEUR (gra llo-neur, neû-z', ll mouillées) s. m.
  • Celui, celle qui graillonne souvent.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « graillonneur »

De grailloner avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « graillonneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
graillonneur grajɔnœr

Citations contenant le mot « graillonneur »

  • - une dysphonie, c’est un trouble de la voix, qui se manifeste par une voix éraillée, ou soufflée, ou détimbrée, rauque, aggravée, graillonneuse, faible, instable, etc. La voix n’est pas fluide et douce, harmonieuse, légère, libre, en tous cas agréable pour la personne elle-même… On sent que quelque chose ne circule pas facilement dans la gorge. Cela peut arriver à tout âge. FemininBio, Mon enfant a la voix cassée, dois-je agir ou pas? - FemininBio
  • J'allume la première de mes soixante clopes de la journée, entame pour quelques minutes ma quinte de toux graillonneuse, refoule une nausée naissante qui fait remonter quelques gorgées de bile que je m'empresse d'ingurgiter avec dégoût, n'ayant pas prévu de crachoir au pied de mon lit, puis me décide à me lever. J'ouvre les doubles rideaux de ma piaule. Tu vas voir qu'il va faire moche, je me dis. A moins qu'il fasse beau... Ça arrive parfois, même en novembre. De toute façon, rien à cirer.  LExpress.fr, Renaud, l'autobiographie d'un enfant perdu - L'Express
  • Ce n’est pas la peine de feindre la dignité! Car, comme nous, même en ayant lu le mode d’emploi illustré, vous aurez l’air benêt en plantant votre morceau de paille en plastique dans les petits baos - qui ont fait la réputation de cette enseigne - pour en aspirer le jus bien gras. Première étape indispensable du gloutonnage addictif de ces bouchées shanghaïennes, grillées dessous, moelleuses dessus, enrobant une farce viandarde (porc haché) ou végétarienne. Dans cette cantoche graillonneuse au comptoir en bois gentiment collant, on dégaine aussi quelques soupes de nouilles fameuses, très épicées. Ne loupez surtout pas celle aux raviolis de porc, bien dodus, à agrémenter de haricots longs fermentés, petits pois, œuf dur et autres garnitures en rotation. À slurper sans modération! Le Figaro.fr, 10 nouvelles adresses de street food à Paris

Images d'illustration du mot « graillonneur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « graillonneur »

Langue Traduction
Anglais greaser
Espagnol sudaca
Italien ingrassatore
Allemand schmierfett
Chinois 润滑脂
Arabe الشحام
Portugais lubrificador
Russe смазчик
Japonais グリーザー
Basque greaser
Corse grasso
Source : Google Translate API
Partager