La langue française

Graduat

Sommaire

  • Définitions du mot graduat
  • Étymologie de « graduat »
  • Phonétique de « graduat »
  • Citations contenant le mot « graduat »
  • Images d'illustration du mot « graduat »
  • Traductions du mot « graduat »

Définitions du mot graduat

Trésor de la Langue Française informatisé

GRADUER, verbe trans.

A. − Diviser en degrés.
1. Diviser en intervalles d'une unité donnée (une quantité mesurable, un instrument de mesure). Graduer un baromètre, une éprouvette, une règle. Le taux d'intérêt est gradué par décime (J.O., Loi sur retraites ouvr. et pays., 1910, p. 2999) :
L'orchestrateur qui veut agir seulement sur l'intensité sonore peut graduer momentanément l'importance numérique de chaque famille instrumentale. Arts et litt.,1935, p. 3810.
2. Augmenter quelque chose graduellement. Graduer les exercices, les difficultés; graduer les effets, l'intérêt d'une œuvre dramatique. Les démonstrations géométriques (dont on graduerait la longueur et les difficultés selon l'extension de la force pensante) (Maine de Biran, Influence habit.,1803, p. 160).Les écoles s'efforcent de graduer les stages, de manière à mettre petit à petit les jeunes élèves dans l'atmosphère crue et douloureuse de l'hôpital (Traité sociol.,1967, p. 503).
B. − Spéc. Élever quelqu'un à un grade militaire ou universitaire. Les soldats graduèrent leur commandant : à Lodi ils le firent caporal, à Castiglione sergent (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 330).Être membre de l'université et gradué par l'une de ses facultés (Encyclop. éduc.,1960, p. 65).
Emploi subst. du part. passé. Donner des bénéfices vacants à des gradués d'université (Encyclop. éduc.,1960p. 125).
REM.
Graduable, adj.Qui peut être gradué. Toutes propriétés quantitatives graduables, comme un capital, en plus ou en moins (Mounier, Traité caract.,1946, p. 48).
Prononc. et Orth. : [gʀadpe], (il) gradue [gʀady]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1400-17 « élever à un grade universitaire » ici part. passé (N. de Baye, Journal, I, 88, Soc. Hist. de Fr. ds Gdf. Compl.); 2. 1545 « soumettre à une gradation » (Jean Bouchet, Epistres morales, aux mariez, ibid.); 3. 1643 « diviser en degrés un instrument » (Fournier, Hydrographie, Paris, p. 493 : Comment il faut graduer une arbaleste [instrument d'astronomie]). Empr. au lat. scolast.graduare « conférer une dignité » dér. de gradus « rang ». Fréq. abs. littér. : Graduer : 21. Gradué : 99. Bbg. Gohin 1903, p. 351.

Wiktionnaire

Nom commun

graduat \ɡʁa.dɥa\ masculin

  1. (Éducation) (Universitaire) Élévation à un grade, bachelier, licencié, etc.
    • Les jeunes gens qui se présentent à l’université [en Belgique] ont été soumis jusqu’ici à un examen de passage appelé examen du graduat ès lettres. (Journal des Débats, 13 mars 1876, 1ière page, 5e colonne)
  2. (Éducation) (Belgique) Études supérieures réalisées généralement en trois ans jusqu'à l'application de la réforme de Bologne dans l'enseignement belge. Le terme de graduat a été remplacé depuis septembre 2004 par baccalauréat. Ce changement s'est souvent accompagné d'une modification du contenu des formations
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRADUER. v. tr.
T. scientifique. Diviser par degrés d'égale longueur. Graduer un thermomètre, un baromètre, les cercles d'une sphère, les cartes de géographie, une échelle. Adjectivement, Thermomètre gradué. Verre gradué. Il signifie aussi Augmenter par degrés. Graduer le feu, dans une opération de chimie. Graduer les peines, dans un code criminel. Graduer les remèdes, dans un traitement. Graduer les exercices d'un apprentissage. Cours de thèmes gradués. Cet artiste doit graduer, graduer ses effets. Graduer l'intérêt, dans un ouvrage dramatique, dans un poème, dans un roman. Il signifie en outre Pourvoir d'un grade dans quelqu'une des facultés de droit, de médecine, etc. Se faire graduer en théologie. Il a été graduée à la faculté de Paris. Substantivement, Les gradués de l'Unirersité.

Littré (1872-1877)

GRADUAT (gra-du-a) s. m.
  • Terme universitaire. L'élévation à un grade, bachelier, licencié, etc. Les jeunes gens qui se présentent à l'université [en Belgique] ont été soumis jusqu'ici à un examen de passage appelé examen du graduat ès lettres, Journ. des Débats, 13 mars 1876, 1re page, 5e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « graduat »

Transposition en français du latin graduatus (« diplômé »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « graduat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
graduat gradya

Citations contenant le mot « graduat »

  • Les regrets sont des échelles de graduations des erreurs. De Armand Carmeni
  • Vieillir à tout de même des avantages. Je ne peux plus lire les graduations de ma balance. De Brad Schreiber
  • Vingt ans ! Mots magiques. Sorte de graduation au seuil de la vie. Diplôme moral et physique qui doit ouvrir les routes de la réussite et du bonheur. De Jean-Raymond Boudou / Une heure de ta vie
  • La qualité esthétique signifie parler de nuances, quelquefois de fractions d’à peine un millimètre, de graduations très subtiles, ou de l’harmonie et de l’équilibre de plusieurs éléments visuels fonctionnant ensembles. De Dieter Rams
  • Ils sont de 164700 Francs Congolais pour les classes de recrutement (préparatoire, première graduat et première licence), et de 131.760 Francs congolais pour les classes montantes (deuxième et troisième graduat, ainsi que deuxième licence). 247.050 Fc sont fixés pour le troisième cycle. , mediacongo.net - Actualités - ESU: Thomas Luhaka fixe les frais académiques pour 2019-2020
  • Le calme est revenu mardi 17 décembre à l'Université pédagogique national (UPN) de Kinshasa, après la manifestation lundi des étudiants de premier graduat. Ces derniers protestaient contre la fixation de frais académiques à 250 000 francs congolais (147 USD) par les autorités académiques, jugés non conformes au montant fixé par le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire. De leur côté, les autorités académiques parlent d’un malentendu, estimant que les étudiants n’ont pas compris le contenu de la circulaire du ministre. Radio Okapi, UPN : étudiants et autorités universitaires divisés sur les frais à payer | Radio Okapi
  • Après son diplôme en humanités artistiques de l’Institut des Beaux-arts, Prisca Tankwey a évolué au sein du département de peinture. Une distinction en graduat et une autre en deuxième licence, feront qu’elle soit retenue en tant qu’assistante et qu'elle pilote désormais des projets artistiques.“C'est un peu bizarre, un peu de pression aussi parce qu’il n’est pas très facile de diriger un groupe d’hommes. Je trouve en même temps que c’est chouette d'être Chef d’un tel projet. Quand on vient à l'Académie, on s'oublie un peu, on ne se voit pas etre  femme ou homme. On est juste un être humain.”  Actualite.cd, Covid-19 : Prisca Tankwey aux commandes d’un projet artistique de sensibilisation | Actualite.cd
  • La rumeur avait déjà agité la campagne présidentielle au Congo. Le titre académique dont s’est prévalu Félix Tshisekedi pour se présenter était-il vrai ? Celui-ci, comme la loi le lui imposait, a en effet déposé devant la Commission électorale nationale indépendante un document attestant l’obtention avec mention "satisfaction" d’un "graduat en marketing et communication". , Présidentielle au Congo : le diplôme belge de Félix Tshisekedi est un faux - La Libre

Images d'illustration du mot « graduat »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « graduat »

Langue Traduction
Anglais graduate
Espagnol graduado
Italien diplomato
Allemand absolvent
Chinois 毕业
Arabe يتخرج
Portugais graduado
Russe выпускной
Japonais 卒業
Basque graduondoko
Corse graduatu
Source : Google Translate API
Partager