La langue française

Gong

Définitions du mot « gong »

Trésor de la Langue Française informatisé

GONG, subst. masc.

A. − Instrument à percussion, originaire d'Extrême-Orient, fait d'un disque de métal sonore (bronze ou cuivre) généralement suspendu, que l'on frappe avec un maillet ou une baguette à tampon. Gong chinois; coup de gong; joueur, porteur, sonneur de gong; taper sur un gong; résonner, retentir, sonner comme un gong. L'orchestre, composé de gongs et de guitares, faisait entendre des sons extravagants, des accords inouïs (Loti, Mariage,1882, p. 211).Un grondement lointain de tambours et de gongs que percent des sons de violon monocorde et de flûte (Malraux, Conquér.,1928, p. 127).V. aussi bronze ex. 1 et cliquette ex. de Verne :
C'est le soir, où chaque minute compte, où chaque seconde rend un son que l'on voudrait éterniser. L'homme est en plein contact avec le monde, il est comme un gong où le temps frappe à petits coups et les ondes du métal s'élargissent, et s'amplifient, selon des lois mathématiques. Psichari, Voy. centur.,1914, p. 96.
P. métaph. Quel piano! sourd, sonore, profond, ondoyant, magique, un gong de cristal (Villiers de L'I.-A., Corresp.,1869, p. 135).L'âme humaine est un gong de douleur où le moindre choc détermine des vibrations qui grandissent, des ondulations indéfiniment épouvantables (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 228).
P. méton. Son, bruit qui rappelle le gong (avec valeur onomat.). L'odeur amère des buis et des platanes, comme portée par le gong étouffé du canon (Malraux, Espoir,1937, p. 662).Les nuits de Cap Juby, de quart d'heure en quart d'heure, étaient coupées comme par le gong d'une horloge (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 187).
De gong, loc. adj. fig. Qui rappelle le son d'un gong. Ces « oui, oui » prononcés ouè, ouè, ces nasales, en notes de gong sous points d'orgue, Augustin comprenait qu'ils étaient simples phénomènes de vie collective (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 34).Le cœur vous sonne contre les côtes, on n'entend plus que le bruit de gong de ses tempes (Vercel, Cap. Conan,p. 237).
B. − Cet instrument ou un instrument analogue au timbre très sonore, servant de signal. Marguerite ne pouvait entendre la voix de son curé, il la prévenait de ses besoins par quelques coups donnés sur un gong chinois suspendu près du mur, derrière lui (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Champ oliv., 1890, p. 88).J'assistais indiscrètement à ce que le rideau tombé dérobe aux yeux des spectateurs en attendant le coup de gong (Gide, Feuillets d'automne,1949, p. 1083).
Spécialement
MAR., vx. Signal sonore sur les phares et les bateaux-feux en cas de brume. Cf. Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav., 1899, p. 249.
BOXE. Timbre retentissant (coup de gong ou sonnerie électrique) annonçant le début ou la fin d'un round. Il jette un coup d'œil plein d'angoisse dans la direction du gong libérateur (...). Au bout de trois rounds, il s'aperçoit enfin qu'il a un gauche (Montherl., Olymp.,1924, p. 328).Le ronflement des motos au Vélodrome d'hiver, le gong des combats de boxe, imaginés d'ici, me paraissaient des chants délectables (Arnoux, Paris,1939, p. 113).(Boxeur) sauvé par le gong. (Boxeur) à qui la fin du round donne du répit et permet de reconstituer ses forces. Au fig. Le téléphone ressonnant m'a délivré [de mes réflexions]. « Sauvé par le gong » j'ai pensé (Simonin, Cave se rebiffe,1954, p. 194).
Prononc. et Orth. : [gɔ ̃:g]. Prononc. facultative du g final ds Pt Rob., v. aussi Mart. Comment prononce 1913, p. 238 : ,,Le g final se prononce dans (...) gong, peut-être à tort``. Ds Ac. dep. 1878 avec, ds Ac. 1932, la mention ,,le g final se prononce``. Étymol. et Hist. 1681 cong « plateau de métal sonore sur lequel on frappe avec une baguette à tampon, instrument de musique ou d'appel » (La Loubère, Roy. de Siam, t. 1, p. 208 ds König, p. 100); 1701 gong (Dampier, Nouv. Voyage autour du monde, t. II, p. 16, ibid.); en partic. 1899 mar. (Ledieu, Cadiat, loc. cit.); 1924 sports (Montherl., loc. cit.). Empr. au malaisgung, plus précisément au javanais gong; v. König, p. 100 et FEW t. 20, p. 95b. Fréq. abs. littér. : 106. Bbg. Becker (K.). Sportanglizismen im modernen Französisch. Meisenheim, 1970, p. 153, 328. - Boulan 1934, p. 204. - Quem. DDL t. 5.

Wiktionnaire

Nom commun

gong \ɡɔ̃ɡ\ masculin

  1. (Musique) Percussion d’Extrême-Orient, composée d’un disque de métal dont on tire des sons retentissants en le frappant avec une baguette garnie de peau.
  2. Dispositif de forme analogue dont on se sert comme signal.
    • En effet, à l’appel du gong, Habib se porta rapidement à la rencontre du Suédois et le bombarda sans arret de swings si vigoureux à la poitrine que l’autre s’écroula. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  3. Timbre métallique ou sonnerie.
    • Les nuits de Cap Juby, de quart d’heure en quart d’heure, étaient coupées comme par le gong d’une horloge. — (Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes (1939), VI, 1.)
    1. (Boxe) Timbre retentissant annonçant le début ou la fin d'un round de boxe.
      • [Boxeur] sauvé par le gong, boxeur à qui la fin du round donne du répit et permet de reconstituer ses forces.
  4. (Figuré) Symbole de la fatalité, de la fin.
    • J'ai entendu le gong sonner. Le gong brandi par ma mère : « Rien n’est possible. » « La vie est une tartine de merde. » — (Amina Danton, La tangente, Gallimard (NRF), 2009, pages 170-171)

Nom commun

gong \ɡɒŋ\

  1. (Musique) Gong.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GONG. (Le G final se prononce.) n. m.
Instrument de musique d'Extrême-Orient, composé d'un disque de métal dont on tire des sons retentissants en le frappant avec une baguette garnie de peau. Il désigne aussi un Dispositif de forme analogue dont on se sert comme signal.

Littré (1872-1877)

GONG (gongh' ou gongh'-gongh') s. m.
  • Synonyme de tam-tam.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GONG. Ajoutez : - REM. Le gong n'est pas synonyme de tam-tam. Le gong est un instrument de cuivre que l'on frappe, et le tam-tam est recouvert d'une peau comme les timbales. Près de lui [du chef de la police à Amboine] le tam-tam et le gong marquaient la cadence d'un chant improvisé, Jurien de la Gravière, Voy. en Chine, 2e éd. t. I, p. 39. Gong ou agong se trouve dans toutes les langues malaises ; cependant le gong paraît bien provenir de la Chine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gong »

Du malais gong.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gong »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gong gɔ̃g

Citations contenant le mot « gong »

  • Une nouvelle association est née à l’Honor-de-Cos, regroupant la création de céramiques et l’activité de qi gong. ladepeche.fr, L'Honor-de-Cos. Association céramique et qi gong - ladepeche.fr
  • La 35ème journée de Premier League a fermé ses portes ce lundi soir avec un duel opposant Manchester United à Southampton. À Old Trafford, les Red Devils ont été rattrapés sur le gong par les Saints (2-2), concédant un nul malvenu. Rapidement menés au tableau d'affichage suite à l'ouverture du score précoce signée Stuart Armstrong (12ème), les protégés d'Ole Gunnar Solskjaer sont parvenus à renverser la vapeur en l'espace de trois petites minutes. Marcus Rashford a d'abord égalisé (20ème), puis, à peine 180 secondes plus tard, Anthony Martial a donné l'avantage aux siens (23ème). www.madeinfoot.com, P.League - Rattrapé sur le gong, Manchester Unied rate le podium !
  • Un stage de qi gong est organisé le dimanche 19 juillet, de 15 h à 18 h 30, chez Sarah Berjaud, sophrologue (à Albi, zone de Jarlard). Et là avec les conseils de Véronique, spécialiste du mouvement et de la respiration, l’invitation est lancée pour une pause antistress, bienfaisante pour le cœur. Ce sera l’occasion d’aller à la découverte de cet art énergétique qu’est le qi gong et d’en mesurer ses bienfaits. Alors n’hésitez pas à prendre soin de vous et venir vous relaxer mais aussi reprendre de l’énergie, dans un cocon de douceur. Afin de mieux associer mouvements lents et maîtrise du souffle et des exercices respiratoires. Le stage comprend une pause dégustation de thés et petites douceurs. Nombre de places limité, mesures sanitaires de rigueur. Renseignements et inscriptions au 06 37 84 56 96 ou [email protected] ladepeche.fr, Alban. Qi gong à Jarlard - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « gong »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gong »

Langue Traduction
Anglais gong
Espagnol gong
Italien gong
Allemand gong
Chinois
Arabe غونغ
Portugais gongo
Russe гонг
Japonais ゴング
Basque gong
Corse gong
Source : Google Translate API

Gong

Retour au sommaire ➦

Partager