La langue française

Goétique

Sommaire

  • Définitions du mot goétique
  • Étymologie de « goétique »
  • Phonétique de « goétique »
  • Citations contenant le mot « goétique »
  • Traductions du mot « goétique »

Définitions du mot goétique

Wiktionnaire

Adjectif

goétique \ɡɔ.e.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne la goétie, qui appartient à cette magie.
    • Pendant la quinzaine où je laissai mes démons emplir jusqu’au débordement mon miroir goétique de ces falaises roses et mauves […]. — (Vladimir Nabokov, Feu pâle, 1962, Gallimard, p. 161)
    • Si l’on accepte de reprendre ces catégories à propos de Macbeth, on voit que les paroles et les pratiques des « sœurs funestes » comme Lady Macbeth relèvent clairement de la magie goétique tandis que la notion de magie théurgique paraît tout à fait applicable aux miracles accomplis par le bon roi Édouard à la cour d’Angleterre. L’évocation des « esprits » par Lady Macbeth lorsqu’elle lit la lettre de son époux (I, 5) ou encore la scène du chaudron des sorcières (IV, 1) contribuent à renforcer l’importance de la magie goétique dans la mesure où ces images se répercutent dans l’ensemble de la pièce :[…] — (Gisèle Venet, Le Mal et ses masques: théâtre, imaginaire, société, page 76, ENS Editions, 1 janv. 1997)
    • L’athanasie n'est pas l’immortalité, elle est miraculeusement délivrée de l’idée même de la mort, de même que l’euporie s’oppose comme notre chance à l’aporie. Goétique (charlatanesque et bouffon) : Voilà un adjectif taillé sur mesure pour le docteur Lacan. Lacan le goétique. À la dioptrique de Descartes il jugerait expédient d’ajouter une catoptrique, seule capable de déchiffrer sans la trahir la skiagraphie rupestre. — (Mathurin Maugarlonne, A la rencontre des disparus, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GOÉTIQUE (go-é-ti-k') adj.
  • Qui concerne la goétie, qui appartient à la goétie. Magie goétique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « goétique »

(Date à préciser) De goétie avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goétique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goétique gɔetik

Citations contenant le mot « goétique »

  • Ni diablotin, ni ange gardien, il s'agit plutôt d'une sorte de voix intérieure - préfiguration de la conscience morale ? - que Socrate considère comme son bon génie et pour laquelle il professe un respect presque docile. A vrai dire, le mot daimôn désigne en grec une classe d'êtres polymorphes intermédiaires entre les hommes et les dieux. Il n'est pas appliqué à la personne de Socrate ni dans Platon ni dans Xénophon : "le démon de Socrate" est sous ce rapport une création postérieure qu'on trouve dans Plutarque, Maxime de Tyr et Apulée. En revanche est appliqué à la personne de Socrate, chez Platon et chez Xénophon, l'adjectif substantivé daimonion, qui désigne le "signe démonique" plutôt qu'un démon personnifié au sens strict. Ce sont donc ces fameux "signes démoniques" qui poussent un Socrate "goétique" à interroger ses concitoyens sans relâche comme un taon, au risque de les froisser et de se les aliéner, mais aussi qui lui conseillent de refuser de se soustraire à leur justice (Criton, 54 e). Ajoutons que jamais ces signes n'invitent Socrate à agir contre la raison ou la morale.  LExpress.fr, Les outils de Socrate - L'Express

Traductions du mot « goétique »

Langue Traduction
Anglais goetic
Espagnol goético
Italien goetica
Allemand goetic
Chinois 古怪的
Arabe تضخم الغدة الدرقية
Portugais goético
Russe goetic
Japonais ゲーティック
Basque goetic
Corse goetic
Source : Google Translate API
Partager