La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gnan-gnan »

Gnan-gnan

Définitions de « gnan-gnan »

Trésor de la Langue Française informatisé

GNANGNAN, GNAN-GNAN, GNIANGNIAN, GNIAN-GNIAN, adj. et subst.

I. − Adj. Qui manque d'énergie, de ressort physique ou intellectuel; dont le rythme (de vie) est trop lent. Synon. cucu(l) (fam.), indolent.Personne, scène gnangnan. Mais elle parle!... elle s'anime!... elle déchire!... elle mord!... Et moi qui la croyais gnan-gnan!... quelle vivacité! (Labiche, Point de mire,1864, III, 15, p. 470).Je l'aimerais peut-être s'il avait plus de colère au cœur, s'il était moins gnangnan, s'il était homme, enfin (Huysmans, Marthe,1876, p. 97).Elle disait cela d'une voix bébête, incolore, gnangnan (Vialar, Tournez,1956, p. 165) :
... d'après leur façon de commander, ces dames m'avaient jugée du premier coup : une fille pleine de bonne volonté, capable de comprendre le service, mais gniangnian, comme on est à la campagne. Cette appréciation me vaudrait un affable mépris... Frapié, Maternelle,1904, p. 32.
Emploi subst. neutre. Faire du gniangnian. Ce n'était plus le gnangnan wagnérien, sentimental et lourdaud, comme une grosse fille du Rhin. Mais le gnangnan franco-belge ne valait pas mieux, avec ses minauderies et ses bêtasseries de salon (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 698).Il l'appelait de quelque diminutif bébête, du plus écœurant gnangnan, et avec des clignements de l'œil, une mine confite (Arnoux, Roy. ombres,1954, p. 75).
II. − Subst. Personne gnangnan. Quel gnangnan il fait! Une gnangnan (Ac. 1932). Depuis ma naissance, on m'impute à tort d'avoir l'oreille fine et le bec effilé; je suis sourd comme un pot et muet comme une tanche; un gnian-gnian! − Oui-dà? − Je le jure (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 314).Il n'était, en effet, ni hardi ni gai. Auguste pouvait être classé parmi ces gens que le peuple appelle des « gnan-gnan » (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 69).
Prononc. et Orth. : [ɳ ɑ ̃ ɳ ɑ ̃]. Ac. 1932 gnangnan (au plur. des gnangnans). Les dict. donnent aussi : gnan-gnan (Littré, DG, Rob.), gniangnian (Lar. encyclop.), gnian-gnian (Rob., Lar. Lang. fr. et Richepin, M. André, 1879, p. 41); gnian gnian n'est attesté qu'au xixes. ds Besch. 1845. Étymol. et Hist. 1825 des gnans-gnans (Lett. de Talma à MlleBourgoing ds Larch.); 1842, adj. (Anicet-Bourgeois et E. Brisebarre, Le Tambour-major, sc.1). Soit redoublement de l'onomat. gnan*; soit forme redoublée de l'adj. nient/niant/gnant « niais », « nul », « paresseux » forme adj. de néant* influencée sémantiquement par faignant (cf. fainéant). Pour une répartition géographique des sens, v. B. Müller ds R. Ling. rom. t. 38, p. 386. Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Adjectif - français

gnan-gnan \ɲɑ̃.ɲɑ̃\ invariable

  1. Variante orthographique de gnangnan.
    • De temps à autre, elle leur accorde la parole et dès qu’elle s’est assurée que la réponse est gnan-gnan et rassurante comme à l’ordinaire, elle enchaîne de plus belle. — (André Benzimra, L’école buissonnière, nouvelle, 1976)
    • Le sonnet printanier est habituellement confié aux débutants ; il s’appelle sonnet gnan-gnan, dans l’argot du métier. C’est gnan-gnan qui vous fait rire, Monsieur Hirosaka ? — (Yvan Bregeon, Un simple geste aurait suffi, Lulu.com, 2011, page 39)
    • Pour chaque lapin qui se roule en boule parce que quelqu’un a osé — enfer et damnation ! — exprimer un point de vue qui sort du petit carré de sable balisé par l’escouade de la bien-pensance, savez-vous combien de gens en ont ras le pompon de toujours entendre les mêmes opinions à la télé, le même discours mielleux, les mêmes idées gnan-gnan, les mêmes points de vue sirupeux ? — (Richard Martineau, Michel Courtemanche fait un pied-de-nez à la télé, Le Journal de Montréal, 4 mars 2021)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gnan-gnan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gnan-gnan ɲɑ̃ɲɑ̃

Traductions du mot « gnan-gnan »

Langue Traduction
Anglais gnan-gnan
Espagnol gnan-gnan
Italien gnan-gnan
Allemand gnan-gnan
Chinois 甘南
Arabe جنان جنان
Portugais gnan-gnan
Russe гнан-гнан
Japonais gnan-gnan
Basque gnan-gnan
Corse gnan-gnan
Source : Google Translate API

Gnan-gnan

Retour au sommaire ➦

Partager