La langue française

Gluckiste

Sommaire

  • Définitions du mot gluckiste
  • Phonétique de « gluckiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gluckiste »
  • Citations contenant le mot « gluckiste »
  • Traductions du mot « gluckiste »

Définitions du mot gluckiste

Trésor de la Langue Française informatisé

GLUCKISTE, subst. masc.

MUS. Partisan des conceptions musicales de Gluck. Les honnêtes gens étaient gluckistes (Leclercq, Prov. dram., Élect., 1835, 4, p. 304).Ce n'était pas cette fois la grosse querelle (...) des gluckistes et des piccinnistes (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 158).
REM.
Gluckisme, subst. masc.Théorie, adhésion à la théorie musicale inspirée des œuvres de Gluck, essentiellement dramatiques, que l'on oppose traditionnellement au piccinnisme qui privilégie la mélodie. En musique, ils en sont maintenant à un gluckisme assommant (Goncourt, Journal,1862, p. 1030).
Prononc. : [glykist]. Seule transcr. ds Littré : glu-ki-st'. Étymol. et Hist. 1777, mai gluckiste ou picciniste (Corresp. litt. philos. et crit., XI, 461 [Garnier, 1879] ds Quem. DDL t. 1). Dér. du nom de Chr.-W. Gluck, musicien all., compositeur d'opéras [1714-1787]; suff. -iste*.

Wiktionnaire

Nom commun

gluckiste \ɡly.kist\ masculin et féminin identiques

  1. Partisan de la musique de Gluck, compositeur allemand du XVIIIe siècle.
    • Mesmer eut donc des adeptes et des antagonistes aussi ardents que les piccinistes contre les gluckistes. — (Honoré de Balzac, Ursule Mirouët, 1842)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GLUCKISTE (glu-ki-st') s. m.
  • Partisan de la musique de Gluck, célèbre compositeur allemand du XVIIIe siècle, par opposition à picciniste, partisan de Piccini, son rival. Les gluckistes préféraient la musique qui sacrifie la beauté du chant à l'expression scénique ; et les piccinistes préféraient la musique mélodique à celle qui veut être dramatique. L'opéra [des Horaces] n'a pas été plus heureux, malgré la protection marquée que les gluckistes accordaient à l'élève de Gluck, Saliéri, auteur de la monstrueuse musique des Danaïdes, La Harpe, Correspondance, Lett. 238.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gluckiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gluckiste glykkist

Évolution historique de l’usage du mot « gluckiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gluckiste »

  • Sur demande de Marie-Antoinette qui fut l'un de ses plus fervents soutiens, il arrive à Paris où il nourrit la fameuse Querelle des Bouffons opposant les gluckistes aux piccinistes ; les premiers s'élevaient contre les conventions paralysantes du discours baroque... France Musique, Gluck s’en prend à la France
  • Dans cette partition post-gluckiste, l’Orfeo Orchestra se montre admirable de précision et de vigueur, et l’auditeur est vite emporté par la saveur des différents pupitres, notamment les cuivres ici très présents. S’il intervient surtout au premier acte, en chasseurs honorant Diane, ou en prêtres célébrant le culte de Vénus, le Purcell Choir frappe aussi par ses cris d’horreur lors de la mort d’Hippolyte et par la sobre déploration qui occupe les dernières mesures de l’œuvre. , Phèdre - Budapest - Critique | Forum Opéra
  • A l’écoute, on comprend sans peine le succès qu’a connu cette œuvre, au fil de ses transformations successives (créée en français à Paris, traduite et adaptée par E.T.A. Hoffmann pour Berlin, puis remise en français en 1826). L’intrigue est centrée sur quatre personnages principaux, le plus frappant – et qui aurait pu, en bonne logique, donner son titre à l’opéra – étant Statira, veuve d’Alexandre le Grand, celle-là même qui avait déjà inspiré à Busenello un superbe livret mis en musique par Cavalli. Devenue prêtresse sous le nom d’Arzane, elle reconnaît dans la captive Aménaïs sa fille Olympie, qui n’a que peu d’arguments à faire valoir en dehors de son statut touchant de victime. Face à elles, Cassandre et Antigone (ne pas se fier à leur nom, ce sont deux hommes), rivaux en politique mais aussi en amour car tous deux épris d’Olympie. Dans la première version, même si l’on découvrait in extremis qu’Alexandre avait été assassiné non par Cassandre mais par Antigone, les deux femmes se suicidaient ; pour son remaniement, Hoffmann imposa une fin heureuse : le gentil Cassandre et la douce Olympie s’épousent, le méchant Antigone meurt, et Statira aura une vieillesse apaisée. Scéniquement, l’œuvre permettait aussi ce déploiement de faste qui allait être une caractéristique du grand opéra à la française : processions, cérémonies, etc. avec force ballets et chœurs. Musicalement, Spontini fait le lien entre la noblesse gluckiste des ultimes éclats de la tragédie lyrique et le romantisme de Rossini ou Meyerbeer. Dans l’attachement qu’elle proclame envers sa fille retrouvée, Statira (mezzo) a un faux air de Fidès avant l’heure, et l’entrelacement du drame privé avec les affaires publiques préfigurent les piliers de l’Académie royale de musique dans les années 1830. , Olimpie - Spontini, Gaspare - Palazzetto Bru Zane - Critique CD | Forum Opéra
  • Dirigée avec amour par Jean-Luc Tingaud, la partition justifie toute l’admiration qu’elle inspirait à Berlioz. C’est déjà le grand-opéra à la française que l’on entend ici, avec sa pompe et ses scènes de foule, mais Spontini assume aussi tout l’héritage de la déclamation gluckiste. Pour le sacrifice humain du dernier acte, le compositeur s’est autorisé des hardiesses stupéfiantes, et même le très long ballet du premier acte frappe par sa modernité. Sans doute l’acoustique du nouvel opéra de Florence n’est-elle pas la plus propice à la perception des finesses de l’œuvre, car dans une salle aussi vaste, il faut un peu grossir le trait, et les chanteurs ne sont pas non plus épargnés par ce problème. , Fernand Cortez, ou la conquête du Mexique - Florence - Critique | Forum Opéra

Traductions du mot « gluckiste »

Langue Traduction
Anglais gluckist
Espagnol gluckista
Italien gluckist
Allemand gluckist
Chinois 吹牛
Arabe المصارع
Portugais gluckist
Russe gluckist
Japonais 幸運な人
Basque gluckist
Corse gluckist
Source : Google Translate API
Partager