La langue française

Glomérulé

Sommaire

  • Définitions du mot glomérulé
  • Phonétique de « glomérulé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « glomérulé »
  • Traductions du mot « glomérulé »

Définitions du mot glomérulé

Trésor de la Langue Française informatisé

GLOMÉRULE, subst. masc.

A. − BOT. Agrégation irrégulière de fleurs ou de fruits, de forme sphérique, portée par des axes très courts. « La graine » chez la betterave est, en réalité, un fruit indéhiscent ou « glomérule » qui contient trois ou quatre graines (Rouberty, Sucrerie,1922, p. 25).
B. − HISTOL. Organe formé par la ramification vasculaire. Glomérule coccygien (cf. G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 269).Les reins se chargent d'éliminer l'urine qui filtre à travers leurs glomérules (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 113) :
... l'urine est le produit de l'ultra-filtration du plasma sanguin à travers la membrane des glomérules vasculaires disposés à la périphérie du rein. Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 694.
REM. 1.
Glomérulaire, adj.,histol. Qui est relatif au glomérule. Capillaires glomérulaires (Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 193).Origine glomérulaire ou interstitielle [des néphropathies] (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963p. 693).V. aussi Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 214.
2.
Glomérulite, subst. fém.,méd. ,,Forme de néphrite où prédominent les lésions du glomérule`` (Garnier-Del. 1958). Oberling a édifié une classification anatomo-pathologique des néphrites où il montre l'importance de la néphrite ascendante et où il analyse avec une rare pénétration les lésions initiales des glomérulites (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 215).
3.
Glomus subst. masc.,anat. Anastomose artério-veineuse jouant un rôle dans la circulation sanguine et sensible notamment aux modifications chimiques du sang. Glomus carotidien (cf. Piéron, Sensation,1945, p. 201).Le plur. de glomus est glomi. Fréquence des anastomoses artério-veineuses sous l'aspect de glomi neuro-vasculaires (Hist. gén. sc.t. 3, vol. 2, 1964, p. 644).
Prononc. : [glɔmeʀyl]. Étymol. et Hist. 1. 1819 bot. (Candolle Bot., p. 389); 2. 1856 anat. glomérules de Malpighi (Kölliker, Éléments d'histologie humaine, trad. revue par l'auteur, Paris, V. Masson, p. 533). Dimin. du lat. glomus, glomeris « peloton, pelote, boule »; suff. -ule*; à rapprocher de l'accept. bot. le dér. lat. sc. glomerulatus, fr. glomerulé (1783 Bulliard Bot.), angl. glomerule en 1793 (bot.) et en 1857 (anat.) ds NED. Bbg. Quem. DDL t. 5 (s.v. glomérulaire); t. 6 (s.v. glomus).

Phonétique du mot « glomérulé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glomérulé glɔmeryle

Évolution historique de l’usage du mot « glomérulé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « glomérulé »

Langue Traduction
Anglais glomerulus
Espagnol glomérulo
Italien glomerulo
Allemand glomerulus
Chinois 肾小球
Arabe الكبيبة
Portugais glomérulo
Russe клубочек
Japonais 糸球体
Basque glomerulus
Corse glomerulu
Source : Google Translate API
Partager