La langue française

Gidien

Sommaire

  • Définitions du mot gidien
  • Étymologie de « gidien »
  • Phonétique de « gidien »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gidien »
  • Citations contenant le mot « gidien »
  • Traductions du mot « gidien »

Définitions du mot « gidien »

Trésor de la Langue Française informatisé

GIDIEN, -IENNE, adj.

Qui est propre à Gide, qui porte l'empreinte de sa pensée ou de son art. La théorie gidienne de l'acte gratuit (Sartre, Existent.,1946, p. 74).Elle admettait l'immortalisme gidien; le vice ne la scandalisait pas (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 279).
REM. 1.
Gidiser, verbe intrans.Penser comme Gide, adopter son système de pensée, d'écriture. Elle [la génération de 1914] a gidisé en ce sens que c'est bien en avant qu'est lancé le personnage de Lafcadio (Thibaudet, Hist. litt. fr.,1936, p. 538).
2.
Gidisme, subst. masc.Système de pensée, d'écriture propre à Gide. J'ai la plus sincère admiration pour l'œuvre d'André Gide, mais il est vrai que le gidisme m'est suspect (Guéhenno, Journal « Révol. »,1937, p. 87).
3.
Gidiste, adj.Adepte de la philosophie, de la morale gidienne. Lamartiniens, hugoliens (...) demain sans doute barrésiens, proustiens, gidistes (...) forment des groupes sympathiques (Thibaudet, Hist. litt. fr.,1936p. 526).
Prononc. : [ʒidjε ̃], fém. [-djεn]. Étymol. et Hist. 1923, oct. cette curieuse superficialité gidienne (Du Bos, Journal, p. 345). Dér. du nom d'André Gide, écrivain français [1869-1951]; suff. -ien*. Fréq. abs. littér. : 81.

Wiktionnaire

Adjectif

gidien

  1. Relatif à l’œuvre d’André Gide ou plus généralement à sa personnalité.
    • On hésite si (c'est une tournure gidienne) on va vendre nos affaires d'un seul coup ou une par une. — (Réjean Ducharme, L'hiver de force, Gallimard, 1973, p. 109)
    • Faut-il s’étonner qu’Alexis ait été d’emblée considéré par de nombreux exégètes comme un texte sous influence gidienne ? — (Anne-Yvonne Julien, Marguerite Yourcenar, ou, La signature de l'arbre, page 23, 2002, PUF)
  2. (Par extension) Qui a rapport avec un comportement humaniste se rattachant à la sensibilité d’André Gide.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gidien »

L’adjectif « gidien » est issu du nom d’André Gide, auquel a été ajouté le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gidien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gidien ʒidjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gidien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gidien »

  • Au disque est joint un livret où le pianiste explique son projet et propose une analyse à la fois littéraire et musicologique du discours gidien sur la musique. , Augustin Voegele, Chopin par André Gide
  • Diverses perspectives s’offrent ainsi à notre investigation des rapports gidiens avec les femmes (personnages, amies, écrivaines) :  , Colloque "André Gide et les femmes" (Québec)
  • La chanson française n’est pas très gidienne : la famille y est souvent célébrée, même si les relations ne sont pas toujours simples. Démonstration par l’exemple dans ce documentaire d’Alain Chaufour et Mireille Dumas, déjà diffusé en juin 2018. Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles, Famille, je vous chante : quand les artistes s'épanchent
  • La «secousse gidienne» avait eu du bon. Elle avait fait plonger Jean Daniel dans une ferveur pour le pays des Soviets, et dans le Capital, à quoi on lui conseilla d’adjoindre Hegel. Mais en 1936, Gide «brûle avec style tout ce qu’il avait adoré» dans Retour de l’URSS. Entre-temps, Vendredi, revue de gauche intellectuelle favorable au Front populaire, était apparue en 1935. Cet hebdo s’apparentait à une fête pour un jeune lecteur avide de plume et de pensée, avec des pointures comme Aragon, Breton, Gide, Malraux, Nizan, Rolland, Martin du Gard, Giono, bref, les phares de l’époque. «Tous ceux qui comptaient à mes yeux étaient rassemblés. C’était l’intelligence en action. La littérature engagée.» Libération.fr, Jean Daniel : de l’amour de la littérature engagée au journalisme de plume - Culture / Next
  • « On ne fait pas de bonne littérature avec des bons sentiments. » Le diktat gidien s’impose depuis des décennies. Pas seulement à la littérature où les mauvais sentiments, du coup, surabondent jusqu’à la nausée mais aussi à tous les autres arts et à la vie politique. Il en résulte un interdit fondé sur une sorte de machiavélisme à la petite semaine. Il envahit les discours et les événements. La Croix, Nous sommes tous des Bisounours
  • Peu après la mort de sa mère, Gide finit par épou-ser Madeleine (1895). A la fin de sa vie, son Et nunc manet in te, rédigé après la mort de Madeleine (1938), fait retour sur cette singulière vie "conjugale" avec Madeleine, puisqu'ils n'eurent jamais le moindre commerce charnel. (Gide, décidément original, eut par ailleurs un enfant, en cachette de Madeleine, qu'il ne reconnut qu'après la mort de celle-ci.) Cette dissociation du plaisir et de l'amour est un des traits caractéristiques de la libido gidienne. "J'avais pris mon parti de dissocier le plaisir de l'amour ; et même il me paraissait que ce divorce était souhaitable, que le plaisir était ainsi plus pur et l'amour plus parfait, si le coeur et la chair ne s'entr'engagaient point.15" Cette dissociation du coeur et des sens, le Gide mûri de Et nunc manet in te l'a cependant qualifiée sans complaisance "d'aberration" et "d'atroce inconscience16".  LExpress.fr, André Gide à la recherche de l'impossible bonheur - L'Express
  • SCHNYDER, Peter, « L’identité gidienne au prisme de la lettre », in Gide ou l’identité en question, Jean-Michel WITTMANN (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 103-116. , André Gide dans ses lettres
  • Un esprit gidien hanterait-il les couloirs du Ministère de l’Education? A en croire la liste des auteur(e)s figurant au programme du bac littéraire, il sévit depuis quelques années déjà, puisque jamais, aucune femme, ni même George Sand qui pourtant avait pris un nom d’homme pour écrire, n’a jamais figuré sur la sacro-sainte liste de la transmission du savoir littéraire français. Bibliobs, Pas d'auteures au bac français ? Allez, une liste pour aider l’Education nationale

Traductions du mot « gidien »

Langue Traduction
Anglais gidien
Espagnol gidien
Italien gidien
Allemand gidien
Chinois 吉丁
Arabe جيديان
Portugais gidien
Russe gidien
Japonais ギディエン
Basque gidien
Corse guidien
Source : Google Translate API
Partager