La langue française

Gestique

Sommaire

  • Définitions du mot gestique
  • Étymologie de « gestique »
  • Phonétique de « gestique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gestique »
  • Citations contenant le mot « gestique »
  • Images d'illustration du mot « gestique »
  • Traductions du mot « gestique »

Définitions du mot gestique

Trésor de la Langue Française informatisé

Gestique, subst. fém.,rare, néol. ,,Ensemble des gestes, comme moyen d'expression d'une personne`` (Gilb., 1971).

Wiktionnaire

Nom commun

gestique \ʒɛs.tik\ féminin

  1. (Musique) Code gestuel par lequel le chef d’orchestre oriente l’exécution d’une œuvre par ses musiciens.
    • L’indépendance des membres est souvent naturelle ; elle ne l’est pas toujours, et bien des chefs sont obligés d’étudier à l’avance leur partition au point de vue moteur, de façon à obtenir une « gestique » propre à indiquer nettement aux instrumentistes les nuances dynamiques et métriques contradictoires. — (Émile Jaques-Dalcroze, L’arythmie et les arythmiques, Mercure de France, 01/04/1933, page 62)
    • La gestique d’un chef dépend donc de sa physiologie et du résultat sonore qu’il veut produire. Au départ, c’est une démarche spontanée. Il ne réfléchit pas au profil général de sa gestique mais à l’efficacité de sa communication. — (Pierre Boulez questionné par Claude Samuel, Éclats 2002, Mémoire du Livre, 2002, page 201)
    • Si l’on se réfère à la gestique de la battue de mesure, on constate que l’école n’a cessé d’enseigner la coïncidence de l’appui avec le geste de descente de la main, alors que beaucoup, instinctivement, pratiquent l’assimilation inverse. — (Collectif, sous la direction de Marc Vignal, Dictionnaire de la musique, Larousse, 2005, page 990)
    • Alors que, bien sûr, c’était avant tout un perfectionniste de la mise en place des blocs de sons qu’il sculptait, et sans frimer : sa gestique (on dit « gestique » pour un chef d’orchestre) était d’une effrayante subtilité : Karajan était un lyrique de la sobriété. — (Marc-Édouard Nabe, Kamikaze, Éditions du Rocher, 2000, page 3 352)
  2. (En général) (Rare) Synonyme de gestuelle.
    • L’art cinématographique de Chaplin procède d’une géométrie descriptive qui, tenant compte des plans, établit les belles épures de sa gestique. — (Adolphe Nysenholc , Kamikaze, Éditions du Rocher, 2000, page 3 352)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gestique »

(1865, dans le sens 2) Dérivé de geste avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gestique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gestique ʒɛstik

Évolution historique de l’usage du mot « gestique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gestique »

  • Ce rendez-vous marquait en effet la deuxième prestation de Mäkelä avec l’Orchestre de Paris un an après la première. Impressionnantes « fiançailles » de la formation avec son futur directeur musical. À 24 ans, violoncelliste de renom, ce chef n’a rien d’un chien fou. Il mène ses troupes avec élégance et vivacité, sans précipitation. Il s’impose par sa précision, sa gestique souple, sa maîtrise exceptionnelle du discours, du rythme, du temps, de l’espace, de la couleur. Les voix sont clairement différenciées, les lignes aérées, l’harmonie luxuriante. Il sait faire respirer l’orchestre en lui lâchant la bride sur le cou. La Croix, Déconfinement : l’orchestre de Paris a rejoué ses premières notes à la Philharmonie
  • Selon les goûts et les habitudes de chacun, le spectacle pourra réjouir, ravir même, ou ennuyer voire irriter : la mise en scène fut huée par le public scaligère. Bob Wilson, son esthétique, son langage, ses partis pris divisent depuis des décennies. Le statisme hiératique, la gestique chorégraphiée, formaliste, son théâtre d’images, ses lumières émerveillent certains et agacent d’autres. Deux décors suffisent : le premier, une terrasse garnie d’un alignement de cyprès de la campagne toscane, avec ses contrejours, est un mix de Magritte, du douanier Rousseau et de Mantegna ; le second réserve l’obscurité aux actes infernaux. Les chanteurs sont figés dans des postures répondant aux codes wilsoniens, les maquillages leur ôtent toute humanité pour en faire des archétypes. Les costumes participent à cette désincarnation onirique, grisâtres, Orphée et Eurydice de noir vêtus. Un danseur (la mort ?) intervient dans l’introduction ajoutée, qui permet le déroulé du générique, et réapparaitra ensuite. Sinon, les danses – essentielles – sont limitées à la fosse, à moins de considérer les déplacements comme chorégraphie : l’immobilité règne. Francine Lancelot doit se retourner dans sa tombe.  Durant le prologue, si la Musica, allégorique, supporte les pauses convenues, celles-ci règneront sur tout l’ouvrage. On est vraiment très loin des fastes de Mantoue. Le hiatus avec la musique est délibéré, l’ascèse imposée visuellement concentre l’attention sur la musique, elle est porteuse de sens pour certains, mais dessert l’œuvre pour les autres. , L'Orfeo (streaming) - Milan - Critique | Forum Opéra

Images d'illustration du mot « gestique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gestique »

Langue Traduction
Anglais gesture
Espagnol gesto
Italien gesto
Allemand geste
Chinois 手势
Arabe لفتة
Portugais gesto
Russe жест
Japonais ジェスチャー
Basque keinu
Corse gestu
Source : Google Translate API
Partager