Gestalt : définition de gestalt

chevron_left
chevron_right

Gestalt : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GESTALT, subst. fém.

PSYCHOL. Structure à laquelle sont subordonnées les perceptions. La théorie de la Forme ou Gestalt s'est développée dans l'ambiance de la phénoménologie, mais n'a retenu d'elle que la notion d'une interaction fondamentale entre le sujet et l'objet (J. Piaget, Le Structuralisme, Paris, P.U.F., 1968, p. 47) :
Prolonger un côté, mener par un sommet une parallèle au côté opposé, faire intervenir le théorème concernant les parallèles et leur sécante, cela n'est possible que si je considère le triangle lui-même dessiné sur le papier, sur le tableau ou dans l'imaginaire, sa physionomie, l'arrangement concret de ses lignes, sa gestalt [it. ds le texte]. Merleau-ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 441.
Gestalttheorie, gestalt-theorie. Doctrine affirmant que les « formes » sont les données premières de la psychologie. Synon. théorie de la forme.Quand la gestalt-theorie nous dit qu'une figure sur un fond est la donnée sensible la plus simple que nous puissions obtenir... (Merleau-ponty, Phénoménol. perception,1945p. 10).Déjà les pionniers de la gestalttheorie (...) à travers ces formes, visaient en fait le sens des « situations » vécues par l'homme dans le travail (J. Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 150).
Gestaltpsychologie, gestalt-psychologie. Même sens. La gestaltpsychologie (...) met l'accent sur les ressemblances structurales entre les formes perçues globalement et les ensembles moteurs considérés également comme totalités (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 233).
[En parlant du comportement] Bref, les régulations, par feed back ou par gestalt et self-distribution, ne sont pas essentiellement différentes dans le champ de comportement ou dans l'espace des phénomènes physiques (Ruyer, Cybern.,1954, p. 104).
REM. 1.
Gestaltique, adj.Formant une gestalt, un ensemble structuré. Le rêve de tout décomposer en éléments premiers est à la base de la pensée cybernétique, car la chasse à l'obscur et aux fantômes est à ce prix : pas de coins d'ombre, pas de pensée molaire, pas d'ensembles imprécis ou gestaltiques, c'est-à-dire indécomposables en éléments régulièrement sommables (David, Cybern.,1965, p. 51).
2.
Gestaltisme, subst. masc.Synon. de gestalt-theorie.Malheureusement il est à craindre que le gestaltisme et sa doctrine du « champ physiologique total » ne soient qu'une vaste mythologie (Ricœur, Philos. volonté,1949p. 211).
3.
Gestaltiste, adj. et subst.a) Adj. Propre à la gestalt-theorie. Le structuralisme gestaltiste (J. Piaget, Le Structuralisme, Paris, P.U.F., 1968p. 48).b) Subst. Personne qui se réclame de cette théorie. Pour les gestaltistes comme pour les cybernéticiens, l'attraction dans le champ de comportement est néanmoins un fait entièrement analogue au phénomène physique (Ruyer, Cybern.,1954p. 105).
Prononc. et Orth. : [geʃtalt]. Les aut. soudent ou utilisent le trait d'union, indifféremment : Merleau-Ponty écrit tantôt gestalt-theorie (op. cit., p. 10), tantôt gestalttheorie (p. 59); J. Vuillemin écrit gestaltpsychologie (op. cit., p. 150) ou gestalt-psychologie (p. 148). On notera la graphie avec un t chez Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 424 et 430 où le mot est orthographié gestaltheorie. Étymol. et Hist. 1945 (Merleau-Ponty, loc. cit., p. 72). Mot all. signifiant proprement « structure, forme, configuration », qui est entré dans le vocab. psychol. en partic. avec l'apparition de la Gestalttheorie (M. Wertheimer, Experimentelle Studien über das Sehen der Bewegung ds Zeitschrift für Psychologie, 1912; v. Lal., p. 373). Les psychologues fr. et angl. adoptèrent le mot sous sa forme all. avant d'en proposer l'adaptation : fr. « forme » (v. Lal., pp. 1031-1032), angl. « configuration » (v. ibid., p. 373). Bbg. Quem. DDL t. 13 (s.v. gestaltisme).

Gestalt : définition du Wiktionnaire

Nom commun

gestalt \ɡeʃtalt\ féminin

  1. (Philosophie) Structure, forme à laquelle sont subordonnées les perceptions.
    • La théorie de la Forme ou Gestalt s'est développée dans l'ambiance de la phénoménologie, mais n'a retenu d'elle que la notion d'une interaction fondamentale entre le sujet et l'objet. — (J. Piaget, Le Structuralisme, Paris, P.U.F., 1968, page 47)
    • Prolonger un côté, mener par un sommet une parallèle au côté opposé, faire intervenir le théorème concernant les parallèles et leur sécante, cela n'est possible que si je considère le triangle lui-même dessiné sur le papier, sur le tableau ou dans l'imaginaire, sa physionomie, l'arrangement concret de ses lignes, sa gestalt [en italiques dans le texte]. — (Merleau-ponty, Phénoménol. perception, 1945, page 441)

Nom commun

gestalt \ɡə.ˈʃtɑːlt\ ou \ɡə.ˈʃtælt\ ou \ɡə.ˈʃtɔlt\ ou \ɡə.ˈstɑlt\ ou \ɡə.ˈstɔlt\

  1. Communauté.
    • This biography is the first one to consider fully the writer’s gestalt.
      Cette biographie est la première à être pleinement considérée par la communauté de l’écrivain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gestalt »

Étymologie de gestalt - Wiktionnaire

De l’allemand Gestalt (« forme »). Le terme allemand peut aussi être appliqué à une forme graphique ou géométrique, mais ce n’est pas le cas lorsque le mot est utilisé en anglais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de gestalt - Wiktionnaire

(1945) De l’allemand Gestalt (« forme, structure »), premières attestations sous la plume de Jean-Paul Sartre ("L'Être et le Néant") et Merleau-Ponty (voir ci-dessous), entré dans le vocabulaire avec l'apparition de la Gestalttheorie — (Max Wertheimer, Experimentelle Studien über das Sehen der Bewegung ds Zeitschrift für Psychologie, 1912)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gestalt »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gestalt ʒɛstal play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « gestalt »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gestalt »

  • Son nom vient du verbe « gestalten », qui, en allemand, signifie « mettre en forme ». Plus concrètement, la gestalt-thérapie vise à résoudre par le geste les troubles émotionnels et comportementaux, dont la sexualité fait partie. Partant du principe que l’être humain est indissociable de son environnement et de tous ceux qui l’entourent, elle s’adresse alors en particulier aux couples qui se sont éloignés sensuellement et qui souhaitent se retrouver. Explications. , La gestalt-thérapie au secours des couples
  • Inventée par Fritz Peris, psychanalyste allemand exilé aux Etats-Unis, la Gestalt-thérapie tient son nom du verbe allemand “gestalten” qui signifie “forme” dans le sens de “prendre forme” ou “se construire”. Femme Actuelle, Gestalt-thérapie : qu’est-ce que cette psychothérapie destinée à mieux se connaître ? : Femme Actuelle Le MAG
  • "Gestalt" vient du mot allemand "gestalten" signifiant "mettre en forme, donner une structure". La Gestalt thérapie, créé par Fritz Perls, psychanalyste et psychiatre allemand exilé aux Etats-Unis, ne limite pas l’humain à une vision individualiste, au contraire, elle s’intéresse aux interactions de l’individu avec son environnement et favorise le dialogue entre corps, pensées, et émotions. En d’autres termes, la Gestalt-thérapie s’apparente à la pleine conscience de l’instant présent. Femme Actuelle, Fritz Perls : 6 choses à retenir de la psychologie du fondateur de la Gestalt-thérapie : Femme Actuelle Le MAG

Images d'illustration du mot « gestalt »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gestalt »

Langue Traduction
Corse gestalt
Basque gestalt
Japonais ゲシュタルト
Russe гештальт
Portugais gestalt
Arabe الشكل الكلي
Chinois 格式塔
Allemand gestalt
Italien gestalt
Espagnol gestalt
Anglais gestalt
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires