La langue française

Gallicanisme

Définitions du mot « gallicanisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

GALLICANISME, subst. masc.

A. − Ensemble des principes de l'Église gallicane; en partic., ,,ensemble de tendances, de pratiques et surtout de doctrines relatives à la constitution et à l'étendue du pouvoir spirituel, répandues spécialement dans l'ancienne France et opposées en des mesures diverses à certaines prérogatives du pape à l'égard de l'Église et de l'Église vis-à-vis de l'État`` (Théol. cath. t. 6, 1 1915). Le gallicanisme des juristes différait profondément de celui du clergé français : si l'Église nationale défendait son autonomie contre la curie romaine, elle n'entendait pas la sacrifier à l'État et Rome offrait un recours contre les empiètements de celui-ci (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 189).
B. − Attachement à ces principes. Le gallicanisme irréductible du roi et du clergé de France est une manifestation de ce même désir assurant malgré tout à l'âme française le droit de s'exprimer (Faure, Hist. art,1921, p. 95).
Prononc. et Orth. : [galikanism̥]. Cf. gallican. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1809 d'apr. Brunot t. 9, pp. 915-916; 1827 (F. d'Eckstein ds Le Catholique, no24, déc., p. 647). Dér. de gallican*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 24.

Wiktionnaire

Nom commun

gallicanisme \ɡa(l).li.ka.nism\ masculin

  1. (Religion) Doctrine gallicane relative à la constitution et à l'étendue du pouvoir spirituel et opposée en des mesures diverses à certaines prérogatives du pape à l'égard de l'Église et de l'Église vis-à-vis de l'État.
    • Le gallicanisme des juristes différait profondément de celui du clergé français : si l'Église nationale défendait son autonomie contre la curie romaine, elle n'entendait pas la sacrifier à l'État et Rome offrait un recours contre les empiètements de celui-ci. — (Lefebvre, La Révolution française, 1963)
  2. Attachement à cette doctrine.
    • Le gallicanisme de Bossuet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALLICANISME. n. m.
Doctrine gallicane ou Attachement à cette doctrine.

Littré (1872-1877)

GALLICANISME (gal-li-ka-ni-sm') s. m.
  • Ensemble des principes de l'Église gallicane ; attachement à ces principes, par opposition à l'ultramontanisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gallicanisme »

(1810) Dérivé de gallican avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gallican.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gallicanisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gallicanisme gallikanism

Évolution historique de l’usage du mot « gallicanisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gallicanisme »

  • Pie IX se refuse à ce jeu et demeure résolu à proclamer ce qui est une vérité de foi. Profitant de la fermeté manifestée par le pape, le parti romain obtient même de mentionner dans le projet de document final, une condamnation nette du gallicanismeFSSPX.Actualités / FSSPX.News, Vatican I : retour sur un concile inachevé (10)  - FSSPX.Actualités / FSSPX.News
  • La question de l’infaillibilité pontificale généra des affrontements puissants, notamment en raison du contexte politique : les tenants de l’ultramontanisme, qui souhaitaient voir le pouvoir politique civil soumis à Rome, se heurtèrent au gallicanisme, favorable à un pouvoir ecclésial local, non dépendant du Vatican. La Croix, Il y a 150 ans s’ouvrait Vatican I
  • S’il ne faut pas exagérer l’influence du gallicanisme ou du jansénisme dans cette adaptation française de l’esprit tridentin, cependant l’unité voulue par le concile de Trente était compromise, au moins en France.  FSSPX.Actualités / FSSPX.News, Les 50 ans de la nouvelle messe : le missel tridentin à l’épreuve du gallicanisme - FSSPX.Actualités / FSSPX.News
  • Aux XIIIe-XIVe siècles la situation est autre puisque les oppositions s'appuient sur l'ingérence directe du Vatican dans l'organisation de l'Église. Philippe le Bel refuse catégoriquement de se soumettre, réunit les États Généraux et inaugure la doctrine selon laquelle un concile général de la chrétienté est supérieur au pape. Aucun roi de France ne reconnaîtra l'infaillibilité pontificale. Avec l'aide du clergé de France, tous les rois qui vont suivre vont maintenir cette rivalité, défendant plusieurs conciles, reconnaissant des papes dissidents... Ce long conflit, parsemé de schismes où le clergé de France prend sa place, conduit le roi Charles VII à promulguer le gallicanisme religieux en 1438 et, après maintes et maintes péripéties avec le Vatican, le gallicanisme régalien devient la «doctrine» officielle de la France avec François Ier et le concordat de Bologne (1516). Le Figaro.fr, «La séparation du pouvoir séculier et du pouvoir religieux est un héritage des rois de France»
  • Il faut dire que le milieu catholique n’est pas très favorable aux Gallicans. Le père Jean Vivien, de la paroisse de Bernay, rappelait, en juin, que le gallicanisme est né d’une « séparation ancienne de l’Église et n’a aucun lien direct avec l’Église catholique », rajoutant que le nombre de pratiquants du gallicanisme est « très minoritaire en France ». Monseigneur Christian Nourrichard, évêque d’Évreux, n’a, lui, pas répondu à nos sollicitations. De son côté, réfutant le terme de « courant dur », Monseigneur Dominique Philippe, évoquait plutôt un mouvement « qui a pris ses distances vis-à-vis de l’Église catholique romaine, indépendant et autonome par rapport au Vatican. Nous acceptons le mariage de personnes divorcées, la bénédiction des animaux et certaines communautés ordonnent même des hommes mariés. Les sacrements restent les mêmes. » Il avance, sur le plan politique : « Je ne vote pas et nous n’avons rien à voir avec le FN. En tant que royaliste, j’attends le retour d’un roi à la tête de la France. » www.paris-normandie.fr, À Bernay, l’Église catholique gallicane organise une messe ce lundi 15 août

Traductions du mot « gallicanisme »

Langue Traduction
Anglais gallicanism
Espagnol galicanismo
Italien gallicanesimo
Allemand gallikanismus
Chinois 加利西亚主义
Arabe غاليكان
Portugais galicanismo
Russe галликанизм
Japonais ガリカニズム
Basque gallicanism
Corse gallicanisimu
Source : Google Translate API

Gallicanisme

Retour au sommaire ➦

Partager