La langue française

Galifard, galifarde

Sommaire

  • Définitions du mot galifard, galifarde
  • Phonétique de « galifard »
  • Traductions du mot « galifard »

Définitions du mot galifard, galifarde

Trésor de la Langue Française informatisé

GALIFARD, -ARDE, subst.

Arg. Celui, celle qui porte les marchandises à domicile; saute-ruisseau. Les galifards sont des façons de commissionnaires saute-ruisseaux qui portent au client les marchandises voulues. Il y a aussi des galifardes (F. Mornand, La Vie de Paris, Librairie Nouvelle, 1855, p. 195).
P. ext. Débutant maladroit. C'est un galifard. Il se sera laissé jouer l'harnache par un roussin, peut-être même par un roussi, qui lui aura battu comtois (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 181).[Article du code du Temple :] « Tout dâb a le droit de donner du tabac à son galifard » (...). Tout maître a le droit de battre son apprenti (Féval, Fils diable,1847, VI, p. 111).
Prononc. : [galifa:ʀ], fém. [-aʀd]. Aucune transcr. ds les dictionnaires. Étymol. et Hist. 1847 « jeune commis, saute-ruisseau » (Féval, Fils diable, p. 209). Dér. de galifre, suff. -ard*; gallifre « goinfre » (1482 antérieurement « oiseau de proie », xiies., cf. FEW t. 17, p. 477b), est composé de la racine de galer (v. galant) et de lifre « gras » (1567 ds FEW t. 16, p. 453b), var. de lefru « lippu » (ca 1225 ds Gdf.), leffre « lèvre » (1400 ds FEW, loc. cit.), lafre « vorace, glouton » (1530 ds Gdf.), lieffre « glouton » (xvies. ds FEW, loc. cit.). Le mot peut avoir subi l'attraction sém. de galfâtre*.

Phonétique du mot « galifard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galifard galifar

Traductions du mot « galifard »

Langue Traduction
Anglais galifard
Espagnol galifard
Italien galifard
Allemand galifard
Chinois 加利法德
Arabe جاليفارد
Portugais galifard
Russe galifard
Japonais ガリヤード
Basque galifard
Corse galifard
Source : Google Translate API
Partager