La langue française

Galetouse

Définitions du mot « galetouse »

Trésor de la Langue Française informatisé

GAL(E)TOUSE,(GALTOUSE, GALETOUSE) subst. fém.

Arg. Gamelle. Les deux jeunes gens s'éloignèrent vers la cuisine. − Au poil [dit Bernard], les galtouses sont déjà chaudes! (Fallet, Banl. Sud-Est,1947, p. 54).
Prononc. et Orth. : [galtu:z]. Var. : galtos (Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, p. 188); galtouze (Méténier, Lutte pour amour, 1891, p. 120); galtose (Bruant, Dict. fr.-arg., 1905, p. 409); galtoze (Id., ibid., p. 238); galetance, galetose, galetosse (Dauzat, Arg. guerre, 1918, p. 180); galtosse, galtousse (Esn. Poilu 1919, p. 261); galtouse (Fallet, loc. cit.); galtôse, galtôte, caltosse, gametouse (Esn., 1966). Étymol. et Hist. 1879 (malfaiteurs d'apr. Esn.). Prob. issu du croisement de gamelle* (cf. gametouse, 1938 cité par Esn.) avec galetouse « argent » (1885, ibid.), dér. de galette*.

Phonétique du mot « galetouse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galetouse galœtus

Citations contenant le mot « galetouse »

  • Il est vrai que l’ère culinaro-bistronomique est à la «surmise en scène» des mets. Les stylistes culinaires font feu de tout bois pour emballer le moindre morceau de barbaque ou de légumes-racines dans des contenants qui servent, parfois, de cache-misère au contenu. Le problème aussi, c’est que le mangeur étant de plus en plus centré sur sa propre gamelle plutôt que sur la galetouse commune, le bocal est devenu l’étendard de l’individualisme alimentaire où le no-gluten et le crudivore se tirent la bourre. On fait risette devant son bento rien que pour soi, on s’émerveille devant une verrine qui dans une autre vie aurait pu être remisée avec un fond de confiote ou de saindoux dans un recoin du frigo. Libération.fr, Bocaux de bruit pour rien - Culture / Next
  • Frichti. De fait, le pique-nique est aussi devenu une forme d’allégorie de cette bouffe de rue peuplée d’individualismes qu’est notre bectance contemporaine. On mange ensemble mais en apportant chacun ses zakouskis, son casse-dalle que l’on met en commun ou non. Le fait maison cohabite avec le prêt à manger, le sans gluten fricote avec le bio. Ça permet de lorgner la galetouse de l’autre, d’y piocher parfois avec gourmandise mais aussi d’exprimer sa sainte horreur des betteraves rouges en salade ou du pâté de foie. Libération.fr, On s’en potjevleesch les babines - Culture / Next
  • « Il faut avoir vécu au front pour être capable de comprendre l’enthousiasme de l’accueil, fait à l’homme sale et graisseux que la guerre a révélé cuisinier : « Ah ! te v’la l’cuistot ! Eh bien ! Ça va à la cuistance ? Dis donc, vieux, qu’est-ce que tu nous apportes à becqueter ? Le cuisinier, louche en main, procède alors à la distribution. Chacun tend sa galetouse, lisez sa gamelle, et reçoit sa portion de rata : bidoche ou barbaque cuite avec patates, fayots ou riz. Avec cela un quart de boule (pain ou bricheton), et de temps en temps un morceau de frometon ou fromegi (fromage). » , La Bourgogne dans la Grande guerre | L’argot des tranchées

Traductions du mot « galetouse »

Langue Traduction
Anglais galetouse
Espagnol galetouse
Italien galetouse
Allemand galetouse
Chinois 盖尔图斯
Arabe جاليتوس
Portugais galetouse
Russe galetouse
Japonais 疾風
Basque galetouse
Corse galetouse
Source : Google Translate API

Galetouse

Retour au sommaire ➦

Partager