La langue française

Fumivore

Définitions du mot « fumivore »

Trésor de la Langue Française informatisé

FUMIVORE, adj. et subst. masc.

I.− Adj. Qui absorbe la fumée. Cheminée fumivore. Certains ouvriers verriers sont exposés aux vapeurs d'acide chlorhydrique et d'acide fluorhydrique (...). La prophylaxie de ces accidents est l'obligation de brûler complètement la fumée produite par les fourneaux et appareils, à l'aide d'appareils fumivores (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 309).Cette « pipe fumivore hygiénique, pour fumeurs délicats de la poitrine et autres », qui resta longtemps exposée à la devanture du pharmacien (Gide, Caves,1914, p. 762).
II.− Subst. masc. ,,Dispositif dont on surmonte un tuyau de cheminée, un verre de lampe, pour activer le tirage et éviter la production de fumée`` (Lar. Lang. fr.; ds Littré, DG). Il y a surtout [dans le café] : un phonographe (...) un oiseau mécanique, des fumivores agrémentés d'un petit automate (Léautaud, Journal littér. 2,1907-09, p. 277).
Prononc. et Orth. : [fymivɔ:ʀ]. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1799 poële dit fumivore (Annales des Arts et manuf., II, 279 ds DG). Dér. sav. du lat. fumus, fumi « fumée »; élément suff. -vore*; d'après DG (Delb. Rec.) appliqué par plaisanterie aux alchimistes au xviiesiècle.

Wiktionnaire

Adjectif

fumivore \fy.mi.vɔʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui absorbe la fumée.
    • Appareil fumivore.

Nom commun

fumivore \fy.mi.vɔʁ\ masculin

  1. (Substantivement) Appareil qui absorbe la fumée.
    • Une veilleuse surmontée d'un grand fumivore jetait une lumière triste et lugubre dans la pièce. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Démon pourpre, 1932)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUMIVORE. adj. des deux genres
. Qui absorbe la fumée. Appareil fumivore ou, par ellipse, Un fumivore.

Littré (1872-1877)

FUMIVORE (fu-mi-vo-r') adj.
  • Qui absorbe la fumée. Appareil, cheminée fumivore.

    S. m. Un fumivore, petit appareil concave qui se place au-dessus d'un quinquet ou d'un bec de gaz.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fumivore »

Dérivé du latin fumus (« fumée ») avec le suffixe -vore.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. fumus, fumée, et vorare, consumer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fumivore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fumivore fymivɔr

Évolution historique de l’usage du mot « fumivore »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fumivore »

  • L‘entreprise dont le chiffre d’affaires s’est élevé à 50 millions d’euros en 2016 est solidement installée depuis 120 ans sur le créneau de la lampe à catalyse capable de diffuser des essences et des parfums pour purifier l’air intérieur. Le procédé a été breveté en 1898, sous l’appellation de « diffuseur fumivore hygiénique », par Maurice Berger, un préparateur en pharmacie, qui voulait ainsi assainir l’atmosphère des chambres de malades, des hôpitaux et des morgues. Rachetée en 1927 par un industriel, l’entreprise a changé de clientèle pour conquérir les habitations faisant des lampes Berger un objet de décoration dont se sont emparés les designers de Baccarat, Lalique ou Gallé. Pour ce produit devenu iconique, Lampe Berger a été labellisée en 2015 Entreprise du patrimoine vivant. Les Echos, Les mythiques Lampes Berger reprises par un fonds | Les Echos
  • La question de la dépollution fait émerger le discours du solutionnisme technologique : il y a des problèmes de pollution, mais ce n’est pas grave parce qu’on va leur trouver des solutions techniques. On voit apparaître des innovations comme le «fourneau fumivore», qui doit absorber la fumée avant qu’elle soit évacuée par la cheminée. La pollution n’est pas traitée comme un problème social, qui serait résolu par un choix de société, mais comme un problème technique. Une autre réponse apportée est le développement de l’économie du recyclage : dans les années 1870-1880 naît l’idée qu’il n’y a pas de pollution, mais uniquement des déchets insuffisamment valorisés. Déjà, on avance qu’une économie circulaire parfaite consisterait à faire des déchets et des pollutions des sources de richesse. Une des impasses dans lesquelles nous sommes encore aujourd’hui est que l’on continue de fonctionner sur la base de ce solutionnisme technologique. Cela nous empêche de poser les questions qui fâchent, à commencer par : «Quel mode de vie voulons-nous ?». Libération.fr, François Jarrige : «L’histoire de l’énergie est le summum de l’histoire écrite par les vainqueurs» - Libération
  • Pendant la Première Guerre mondiale, on demande aux distillateurs de contribuer à l'effort de guerre en convertissant leurs distilleries en manufactures d'acétone, une composante de la cordite explosive fumivore servant à la fabrication de divers matériaux de guerre. Cela mènera à la prohibition dans toutes les provinces, sauf au Québec qui n'emboîtera le pas que pour une courte période en 1919. La prohibition aux États-Unis entraînera la reprise des échanges commerciaux avec l'Europe, la France en particulier et la consommation de vin alla en augmentant. De plus, l'arrivée d'immigrants européens, des Italiens et des Portugais surtout, des peuples pour qui le vin fait partie intégrante de leur culture, contribue à rehausser l'intérêt pour la consommation du vin. Faute de vignoble, ceux-ci se rabattent sur les raisins vendus dans les marchés publics comme au marché Jean-Talon ou Atwater, la plupart du temps avec des raisins de table, ce qui donnait des résultats plutôt décevants. , Petite histoire de la vigne au Québec - CHRONIQUEURS - Vin - Estrieplus.com - Le journal Internet

Traductions du mot « fumivore »

Langue Traduction
Anglais smoke-eating
Espagnol comiendo humo
Italien smoke-eating
Allemand rauchfressend
Chinois 吃烟
Arabe أكل الدخان
Portugais comedor de fumaça
Russe дым поедание
Japonais 煙を食べる
Basque ke-elikadura
Corse fume-manghjà
Source : Google Translate API

Fumivore

Retour au sommaire ➦

Partager