La langue française

Fumé, fumée

Définitions du mot « fumé, fumée »

Trésor de la Langue Française informatisé

FUMÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de fumer1*.
II.− Emploi adj. [Correspond à fumer1II A 1]
A.− [En parlant d'un aliment] Qui a été exposé à l'action de la fumée pour être séché et conservé. Jambon, lard, saumon fumé. Un succulent pâté, de poisson fumé délicieux, (...) tout cela largement arrosé de bordeaux (Verlaine, Quinze jours en Hollande,1893, p. 258).
B.− Verre fumé. Verre noirci à la fumée et à travers lequel on peut observer le soleil.
En partic. Verre de lunettes coloré qui protège les yeux contre une lumière trop vive. Synon. verre teinté.Les yeux abrités par les verres fumés de lunettes à branches (Huysmans, Art mod.,1883, p. 217).
[P. méton. du subst.] À cause des lunettes fumées qu'il portait, les gens ne pouvaient pas très bien discerner l'état de ses yeux à Robinson (Céline, Voyage,1932, p. 498).
III.− Subst. masc. GRAV., PHOT. Épreuve d'essai d'une gravure ou d'un cliché, généralement tirée en noir. (Dict. xxes.). On appelle maintenant fumé une épreuve en noir d'un cliché (Chautard1937, p. 81).
Fréq. abs. littér. : 266. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 289, b) 468; xxes. : a) 339, b) 429.

Wiktionnaire

Adjectif

fumé masculin

  1. (Cuisine) Qui a été soumis à la fumée pour assurer une meilleure conservation.
    • Il n'en avait pas mangé depuis des années, ils achetaient du mouton fumé ou du salami. — (Anne B. Ragde, La Terre des mensonges, traduit du norvégien par Jean Renaud, vol. 1, éd. Balland, 2011)
  2. (Vieilli) Qualifie un verre teinté pour protéger les yeux d'une lumière excessive.
    • La réverbération sur le sable obligeait à porter des lunettes fumées. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. I, Gallimard, 1937)
    • Le vieux professeur qui portait des verres fumés parlait du développement de la Chine future. — (Robert Payne, Journal de Chine, traduit de l'anglais par Henri Morisset, Librairie Stock, 1950, p.133)
  3. Ruiné.
    • J’ai joué au poker toute la nuit, je suis complètement fumé.

Nom commun

fumé \fy.me\ masculin

  1. Dessin tracé sur une plaque de verre revêtue d’un enduit à la fumée.
    • Les fumés de Corot.
  2. (Graveur en caractères) Empreinte d’un poinçon à graver noirci à la fumée que l’on prend sur une carte pour s’assurer si la gravure est nette.

Forme de verbe

fumé \fy.me\

  1. Participe passé masculin singulier de fumer.

Nom commun

fumée \fy.me\ féminin

  1. Nuée de particules en suspension dans l’air formant une masse gazeuse opaque, qui sort des choses brûlées, ou extrêmement échauffées par le feu.
    • […] ma voix se perd dans le fracas de la bataille… la fumée devient de plus en plus épaisse… la flamme atteint déjà le dessous de ce plancher ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Avec la fumée des incendies et du sang de nos frères, cette voix s’élève vers toi, Seigneur. C’est une plainte terrible, c’est un dernier soupir. — (Kornel Ujejski,, Choral, Traduit du polonais par Leonard Chodźko, 1846)
    • Pendant quelques secondes il roula son cigare entre le pouce et l’index, à hauteur de l’œil droit, suivit du regard le mince filet de fumée qui montait en spirale bleuâtre, […]. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Et le feu d’un petit brasero avec trois grelotteux autour qui louchaient dans la fumée puante. On n’était pas très bien. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • À travers les vitres des brasseries et des cafés, on distinguait confusément, un peu partout, la foule des consommateurs gesticulant parmi la fumée des cigarettes. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. Vapeur qui s’exhale des liquides bouillants, des mets très chauds.
    • La fumée du potage. La fumée d’un plat.
  3. Vapeur qui s’exhalent des corps ou des lieux humides.
    • Au réveil, dans les premières blancheurs de l’aube apparaît un fleuve qui tourne sous ses fumées matinales, […]. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • La fumée des vêtements qui sèchent devant le feu.
  4. Choses vaines, frivoles, périssables, ou que l’on regarde comme telles.
    • Cette fumée qu’on nomme la gloire. Toutes les choses du monde ne sont que fumée.
  5. (Au pluriel) Effet produit par l’ingestion des liqueurs spiritueuses, parce qu’on l’attribuait autrefois à des vapeurs qui montent de l’estomac ou des entrailles au cerveau.
    • Chez nous, quand les fumées du vin envahissent le cerveau, quand le divin jus bout sous le crâne, comme la lave au fond du cratère, c’est alors seulement que l’imagination prend feu. — (Charles Deulin, Cambrinus, 1868)
    • Quelque temps encore j’entendais les chants de maître Lecam répétés en chœur par ses camarades, ou la rumeur des disputes enfantées par les fumées du cidre; …. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • On dit dans un sens analogue Les fumées noires qui lui troublent le cerveau.
  6. (Au pluriel) (Par extension) (Chasse) Fiente des cerfs et des autres bêtes fauves, qui varie suivant l’âge, le sexe de l’animal.
    • Le veneur doit juger l'âge et le sexe ; il doit savoir distinguer et reconnaître précisément si le cerf qu'il a détourné avec son limier, est un daguet, un jeune cerf, un cerf de dix cors jeunement, un cerf de dix cors, ou un vieux cerf ; et les principaux indices qui peuvent donner cette connaissance, sont le pied et les fumées. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Cerf », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 710.)
  7. (Héraldique) Volutes sortant ou émises par un meuble qui n’en a pas d’ordinaire.
    • De sinople au four à chaux d’argent sommé d’une fumée de même, dirigée vers le dextre du chef, qui est d’Emlingen → voir illustration « four avec fumée »

Forme de verbe

fumée \fy.me\

  1. Participe passé féminin singulier de fumer.

Forme d’adjectif

fumée \fy.me\

  1. Féminin singulier de fumé.

Nom commun

fumée \fy.me\ féminin

  1. Nuée de particules en suspension dans l’air formant une masse gazeuse opaque, qui sort des choses brûlées, ou extrêmement échauffées par le feu.
    • […] ma voix se perd dans le fracas de la bataille… la fumée devient de plus en plus épaisse… la flamme atteint déjà le dessous de ce plancher ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Avec la fumée des incendies et du sang de nos frères, cette voix s’élève vers toi, Seigneur. C’est une plainte terrible, c’est un dernier soupir. — (Kornel Ujejski,, Choral, Traduit du polonais par Leonard Chodźko, 1846)
    • Pendant quelques secondes il roula son cigare entre le pouce et l’index, à hauteur de l’œil droit, suivit du regard le mince filet de fumée qui montait en spirale bleuâtre, […]. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Et le feu d’un petit brasero avec trois grelotteux autour qui louchaient dans la fumée puante. On n’était pas très bien. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • À travers les vitres des brasseries et des cafés, on distinguait confusément, un peu partout, la foule des consommateurs gesticulant parmi la fumée des cigarettes. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. Vapeur qui s’exhale des liquides bouillants, des mets très chauds.
    • La fumée du potage. La fumée d’un plat.
  3. Vapeur qui s’exhalent des corps ou des lieux humides.
    • Au réveil, dans les premières blancheurs de l’aube apparaît un fleuve qui tourne sous ses fumées matinales, […]. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • La fumée des vêtements qui sèchent devant le feu.
  4. Choses vaines, frivoles, périssables, ou que l’on regarde comme telles.
    • Cette fumée qu’on nomme la gloire. Toutes les choses du monde ne sont que fumée.
  5. (Au pluriel) Effet produit par l’ingestion des liqueurs spiritueuses, parce qu’on l’attribuait autrefois à des vapeurs qui montent de l’estomac ou des entrailles au cerveau.
    • Chez nous, quand les fumées du vin envahissent le cerveau, quand le divin jus bout sous le crâne, comme la lave au fond du cratère, c’est alors seulement que l’imagination prend feu. — (Charles Deulin, Cambrinus, 1868)
    • Quelque temps encore j’entendais les chants de maître Lecam répétés en chœur par ses camarades, ou la rumeur des disputes enfantées par les fumées du cidre; …. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • On dit dans un sens analogue Les fumées noires qui lui troublent le cerveau.
  6. (Au pluriel) (Par extension) (Chasse) Fiente des cerfs et des autres bêtes fauves, qui varie suivant l’âge, le sexe de l’animal.
    • Le veneur doit juger l'âge et le sexe ; il doit savoir distinguer et reconnaître précisément si le cerf qu'il a détourné avec son limier, est un daguet, un jeune cerf, un cerf de dix cors jeunement, un cerf de dix cors, ou un vieux cerf ; et les principaux indices qui peuvent donner cette connaissance, sont le pied et les fumées. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Cerf », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 710.)
  7. (Héraldique) Volutes sortant ou émises par un meuble qui n’en a pas d’ordinaire.
    • De sinople au four à chaux d’argent sommé d’une fumée de même, dirigée vers le dextre du chef, qui est d’Emlingen → voir illustration « four avec fumée »

Forme de verbe

fumée \fy.me\

  1. Participe passé féminin singulier de fumer.

Forme d’adjectif

fumée \fy.me\

  1. Féminin singulier de fumé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUMÉ. n. m.
T. de Graveur en caractères. Empreinte d'un poinçon à graver noirci à la fumée que l'on prend sur une carte pour s'assurer si la gravure est nette. Il se dit aussi d'un Dessin tracé sur une plaque de verre revêtue d'un enduit. Les fumés de Corot.

Littré (1872-1877)

FUMÉ (fu-mé, mée) part. passé de fumer 1
  • 1Exposé à la fumée. Jambon fumé.

    Verres fumés, verres exposés à la fumée, dont on se sert pour observer les éclipses.

    Verre fumé se dit aussi d'un verre de couleur de fumée employé pour ménager la vue.

  • 2Brûlé en fumant. Des cigares à demi fumés. Une pipe fumée.

    Fig. et populairement. Perdu. Il est fumé. C'est une affaire fumée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fumé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fumé fyme

Évolution historique de l’usage du mot « fumé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fumé »

  • Nous ne sommes que terre et poudre et toutes nos vertus ne sont que fumée qui s'écoule et s'évanouit. Jean Calvin de son vrai nom Cauvin , Sermon sur la Résurrection
  • On est une pipe qui s'allume, fume, puis s'éteint. Derrière elle ? De la fumée. Rien de plus. De Marcel Mélançon / L'homme de la Manic ou la terre de Caïn
  • Le rapport de recherche du marché mondial Poisson fumé cuit 2020 est une étude professionnelle et approfondie sur l’état actuel de l’industrie mondiale Poisson fumé cuit. Le rapport sur le marché Poisson fumé cuit est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2026 du marché Poisson fumé cuit. Ce rapport présente en outre les spécifications du produit, la méthode de production et la structure des coûts des produits. La production est séparée par régions, technologies et applications. Le rapport mondial sur le marché Poisson fumé cuit 2020 fournit des statistiques vitales exclusives, des données, des informations, des tendances et des détails sur le paysage concurrentiel dans ce secteur de niche. , Marché mondial Poisson fumé cuit 2020 Taille, part, statut, développement, tendances, perspectives de croissance et prévisions de la demande pour 2026 – InFamous eSport
  • Ils ont tous mangé du poisson tandis que quatre d'entre eux ont déclaré du poisson fumé et un a mentionné explicitement la truite.  Flambée de listériose liée à de la truite fumée aux Pays-Bas, Flambée de listériose liée à de la truite fumée au... - MesVaccins.net
  • Global Saumon fumé Market 2020 est un rapport de recherche analytique qui se penche sur la dynamique de l’industrie mondiale Saumon fumé. Il présente un plan directeur du marché au niveau administratif avec un accent clé sur ses développements dans le monde. Dans un format lucide par chapitre, le rapport présente les statistiques factuelles du marché Saumon fumé en plus d’étudier le paysage concurrentiel. L’objectif de cette étude est de présenter un aperçu complet du marché pour les acteurs de l’industrie. Les principales conclusions de ce rapport aideront les entreprises opérant sur le marché Saumon fumé à identifier les opportunités sur lesquelles elles peuvent capitaliser pour stimuler la croissance. INFO DU CONTINENT, Le marché mondial Saumon fumé 2020 devrait détenir la plus grande part du secteur Aliments et boissons - INFO DU CONTINENT
  • Saleté omniprésente, moisissures, crottes de rongeurs et peinture qui s’écaille au-dessus des aliments : un producteur de poisson fumé donne du fil à retordre au service d’inspection des aliments de la Ville de Montréal, a appris La Presse. La Presse, Du poisson fumé à travers les moisissures
  • Homme plus libre que la liberté des fumées, si seulement tu comprenais ta grande liberté. Jean Giono, Le Serpent d'étoiles, Grasset

Images d'illustration du mot « fumé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fumé »

Langue Traduction
Anglais smoke
Espagnol fumar
Italien fumo
Allemand rauch
Chinois 抽烟
Arabe دخان
Portugais fumaça
Russe дым
Japonais
Basque kea
Corse fuma
Source : Google Translate API

Synonymes de « fumé »

Source : synonymes de fumé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fumé »

Fumé

Retour au sommaire ➦

Partager