Fugitivité : définition de fugitivité

chevron_left
chevron_right

Fugitivité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Fugitivité, subst. fém.Caractère de ce qui est fugitif. Louis Duville (...) parla de la fugitivité des heures, il condamna les tyrannies (L. de Vilmorin, Belles am.,1954, p. 106).

Phonétique du mot « fugitivité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fugitivité fyʒitivite play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fugitivité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fugitivité »

  • Aux environs de 3000 BBY, un nouvel empire humain vit le jour, portant le nom de Paecia. Il conquit certaines planètes mineures, sans toutefois inquiéter les grandes puissances comme Alsakan ou Corellia. Quelques années plus tard, l’Empire Paecia conquit la planète Dathomir, abandonnée par un grand nombre de ses habitants depuis de nombreuses années. Les dirigeants s’en servirent comme centre pénitentiaire pour isoler leurs ennemis et ainsi éviter toute fugitivité. En 2992 BBY, les Seigneurs de Guerre de Drackmar sondèrent plusieurs planètes pour y trouver un environnement adéquat à leur besoins vitaux. Ils finirent par trouver Dathomir après un long voyage, et récupérèrent la planète sans que Paecia ne résiste réellement. Star Wars Universe, Chronologie de l'univers Legends • Star Wars Universe
  • La soi-disante « fugitivité » (élusivité) des phénomènes psi est volontiers perçue par les sceptiques comme le parfait argument d’immunisation des croyants au psi, voilant la non-existence de ces phénomènes. Au contraire, les parapsychologues considèrent le plus souvent l’élusivité comme une fâcheuse manifestation associée aux phénomènes psi, provenant d’un manque de contrôle sur les conditions psychologiques de leur production, et en particulier du fait de facteurs inconscients ne se laissant pas totalement contrôler et prédire. Sur le plan phénoménologique, l’élusivité des phénomènes psi apparaît de diverses manières. Elle se montre dans l’expérimentation parapsychologique, en premier lieu dans le manque de réplicabilité des résultats lors de reproduction à l’identique de protocoles. Elle peut aussi apparaître dans l’augmentation de la variance au cours des expériences, l’effet attendu oscillant de manière imprédictible. Le plus connu est l’effet de déclin : la taille d’effet diminue lors de la reproduction de l’expérience, ou même au cours des tests. Un autre effet connu sous le nom d’« effet de déplacement » arrive fréquemment lors de l’observation de phénomènes psi spontanés : il se passe quelque chose d’autre que ce qui était attendu. Dans le Modèle de l’Information Pragmatique (MPI), l’élusivité est comprise comme une propriété fondamentale des phénomènes psi, qu’aucune astuce dans le protocole expérimental ne peut permettre d’éviter. Dit autrement, il n’est pas possible par principe de saisir un phénomène psi avec une mesure d’une précision totale. Ce problème s’explique par la complémentarité dans la structure des systèmes psycho-physiques à la base des phénomènes. Dans la « théorique quantique faible » (Weak Quantum Theory), ceci est exprimé par l’axiome NT selon lequel les corrélations intriquées ne peuvent pas être utilisées pour transmettre un signal. Avec l’aide du MPI, plusieurs prédictions qualitatives et quantitatives peuvent être faites sur les effets de déclin et de déplacement qui sont étonnamment bien confirmées par les données empiriques de la parapsychologie (méta-analyses et analyses de cas spontanés). Il en découle que non seulement l’élusivité n’est pas un argument d’immunisation, mais encore que les phénomènes psi existent vraiment. Sauf qu’ils n’ont pas les caractéristiques espérées par certains, et craintes par d’autres. Comme tout modèle efficace, le MPI peut s’appliquer avec succès dans la pratique quotidienne (de la consultation parapsychologique). Plusieurs exemples d’applications seront détaillés, et un séminaire le lendemain portera sur la parapsychologie clinique. Walter von Lucadou est physicien et psychologue, directeur du Service de Consultation Parapsychologique à Freiburg et membre du Comité d’Honneur de l’IMI. Quelques références : Lucadou, W.v. (2000): “Hans in Luck – The Currency of Evidence in Parapsychology”, The Journal of Parapsychology , Vol. 64, December 2000, pp. 181-194. Lucadou, W.v., Zahradnik, F. (2006): “Predictions of the Model of Pragmatic Information about RSPK” (Traduction française). Paper for the Parapsychological Association Convention 2004, Abstracts of Presented Papers from the Parapsychological Association. Journal of Parapsychology 69, 31-32. Lucadou, W.v., Römer, H., Walach, H. (2007): Synchronistic Phenomena as Entanglement Correlations in Generalized Quantum Theory. Journal of Consciousness Studies, 14, No.4, pp. 50-74. Frauke Zahradnik, Walter v. Lucadou (2008): “Counselling in case of extraordinary experiences”, in: E. Bauer & W. Kramer: Book on Expert-Meeting on Clinical Parapsychology at Naarden. Institut Métapsychique International, Institut Métapsychique International Conférences organisées par l'IMI (1999-2019) - Institut Métapsychique International
  • Mercier arrive donc à appréhender la mode à travers son mouvement mais il est incapable de saisir autre chose que la traînée lumineuse qu’elle laisse derrière elle en se déplaçant. La mode provoque un véritable duel entre l’écrivain, qui cherche à décrire le monde dans son actualité la plus récente, et le temps, toujours plus rapide que la plume, qui vient le narguer. Ainsi, c’est l’écriture et son potentiel énonciatif que remet en question la fugitivité de la mode : dans le Tableau, la mode se voit sans cesse associé à des réflexions sur le passage du temps et sur l’impossibilité de le suivre par le biais de l’écriture. (p. 196) , Mercier, auteur-baromètre de l’imaginaire social du dernier tiers du XVIIIe siècle (Acta Fabula)
  • Il n’y a pas que les pickpockets qui savent dégraisser le mammouth, si on désigne ainsi l’ensemble de la population touristique. Un bon gros touriste bien dodu, c’est un peu comme un cochon laineux qu’on pourrait tondre, il n’y a rien qui se perd chez lui, chacun en veut sa part et tous le veulent tout entier. Il y a ceux qui se gavent avec le tourisme de masse comme on traite les poulets dans l’élevage industriel, et il y a ceux qui veulent du touriste élevé au gland et massé à la bière. L’idéal, ce sont les touristes analphabètes mais qui ont de l’estomac, ceux à qui on peut faire avaler de la choucroute pour de la bouillabaisse et le mou du chat pour du ris de veau. En fait, on n’aime pas le touriste criminel quelle que soit la manière, mais on raffole du touriste victime, volé ici, dépouillé là, plumé dans les grandes largeurs et le respect de la loi économique. Et ne nous voilons pas la face : ce qu’il y a de meilleur chez les touristes, c’est leur fugitivité. Ils ne viendront pas se plaindre une fois qu’ils seront dans l’avion, inutile de fidéliser la clientèle par la qualité. Ouste, le service après-vente. Libération.fr, Tourisme, pour ou contre ? - Libération
  • Lorsque l'écriture, réalisée en collectif, au moyen de Bot, par agglomération d'éléments préexistants ou par parcours de sérendipité, trouve pour principale forme de restitution publique la verbalisation par son ou ses auteur·es (Roberte Larousse, Seumboy Vrainom :€), elle rejoue d'une nouvelle manière une instabilité de statut et d'existence, une fugitivité, qui semble amener ces inscriptions à relever d'un statut paradoxal, plus proche, d'une certaine manière, d'une forme orale que d'une forme écrite. Lorsque l'écriture se déploie dans les réseaux sociaux, ou bien lors de mises en scène au sein de jeux vidéo et d'espaces interactifs, elle emploie des stratégies de déplacement, décontextualisation, recontextualisation des contenus trouvés en ligne (Kenneth Goldsmith, Fabrice Masson Goulet) ou par des créations originales (Alexandra Saemmer, Jean-Pierre Balpe). Ces stratégies peuvent être protocolaires, comme les auto-appropriations d'échanges épistolaires numériques de Margot M*** qui font le récit des négociations et conditions de rencontres de corps voyeurs et exhibés. , Formules, n°22 : Littératures, performances & technologies

Traductions du mot « fugitivité »

Langue Traduction
Corse fugitività
Basque fugitivity
Japonais 逃亡
Russe неустойчивость
Portugais fugitividade
Arabe الهروب
Chinois 逃逸
Allemand flüchtigkeit
Italien fugitivity
Espagnol fugitividad
Anglais fugitivity
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires