La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fromentelle »

Fromentelle

Variantes Singulier Pluriel
Féminin fromentelle fromentelles

Définitions de « fromentelle »

Wiktionnaire

Nom commun - français

fromentelle \fʁɔ.mɑ̃.tɛl\ féminin

  1. (Populaire) (Vieilli) (Botanique) Nom vernaculaire ancien de l’adventice culturale mélampyre des champs. (Melampyrum arvense).
    • Le blé de seconde qualité est encore fort beau, d’un grain égal, quoique encore mêlé de quelques grains de nielle (agrosthema githago) et de mélampyre ou blé de vache, que nos cultivateurs appellent fromentelle, et les boulangers rougeole, parce qu’une très-petite quantité de cette semence suffit pour donner au pain une teinte bleue-rougeâtre très-foncée […] — (Mathieu de Dombasle, Annales agricoles de Roville : ou Mélanges d’agriculture, d’économie rurale et de législation agricole, Madame Huzard, Paris, 1825, 2e livraison, p. 118)
  2. (Géologie) Sorte de calcaire compact.
    • La fromentelle est un calcaire jaunâtre, très-dur, coquillier, passant presque à la lumachelle. Les coquilles y sont tellement agrégées qu’il n’est guère possible d’en déterminer même le genre. — (Nicolas-Armand Buvignier, Statistique géologique, minéralogique, minérallurgique et paléontologique du département de la Meuse, Paris : J.-B. Baillière, 1852, p.390)
    • La fromentelle, couche également lenticulaire, aussi de 30 centimètres dans sa plus forte épaisseur, très dure, non marneuse, jaunâtre, empâtant une infinité de petites coquilles (Placuna ou Pecten) peu discernables, qui donnent à la roche une cassure cireuse. Cette fromentelle est un peu au-dessous du calcaire poreux. — (J. Cornuel, Mémoire sur les terrains crétacé inférieur et supra-jurassique de l'arrondissement de Vassy (Haute-Marne), dans les Mémoires de la Société géologique de France, Paris : Langlois & Leclercq, 1840, tome 4, 1re part., page 265)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fromentelle

Partager