La langue française

Frisoir

Définitions du mot « frisoir »

Wiktionnaire

Nom commun

frisoir \fʁi.zwaʁ\ masculin

  1. (Coiffure) Pince à friser les cheveux.
    • Après avoir examiné sa conservation, sa facture, la manière extraordinairement libre dont les cheveux, la barbe sont traitées au frisoir et à la râpe, je ne crois pas la tête antique. — (Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, page 251)
  2. (Lainerie) Instrument pour friser les daps et autres étoffes de laine.
    • Si la première consiste simplement en une surface plane sur laquelle une planche rugueuse, la "tuile" ou "frisoir", est mue à la main dans un mouvement circulaire en vue de réunir les poils du tissu de laine en petits nœuds, dans la seconde, — (Comité des travaux historiques et scientifiques, Textile: production et mode, 1987, page 90)
  3. (Sculpture) Sorte de ciselet pour fortifier les traits des ciselures.
    • Ces poinçons de charge et décharge furent utilisés de 1678 à 1683, au frisoir, d’où sa très grande finesse (fig. 84), alors que le fond du manteau de saint Justin est plus largement traité par un semis de coups de bouterolle. — (Monuments historiques de la France, Volume 17, 1971, page 75)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FRISOIR (fri-zoir) s. m.
  • Pince à friser les cheveux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FRISOIR, s. m. c’est un des ciselets dont se servent les Fourbisseurs, Arquebusiers, Armuriers, & autres ouvriers qui travaillent en ciselure, pour achever les figures qu’ils ont frappées avec les poinçons ou ciselets gravés en creux, afin d’en fortifier les traits & leur donner plus de relief. Dictionn. de Trévoux. Voyez Damasquinure, & Planche du Fourbisseur, figure 6.

* Frisoir, en termes de Friseur d’étoffes, est une espece de table DD, de la même longueur & largeur que la table de la machine ; elle est percée comme elle à ses deux extrémités, d’un trou recouvert d’une grenouille, mais plus petit. Le frisoir est garni d’une sorte de mastic ou composition de sable, qui tord la laine des étoffes, & est mû circulairement par le fer à friser. Voyez la Planche de la machine à friser, parmi celles de la Draperie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « frisoir »

(XVIIe siècle) Dérivé de friser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Friser 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « frisoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frisoir friswar

Évolution historique de l’usage du mot « frisoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « frisoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frisoir »

Langue Traduction
Anglais frieze
Espagnol friso
Italien fregio
Allemand fries
Chinois
Arabe إفريز
Portugais friso
Russe фриз
Japonais フリーズ
Basque frisoa
Corse u frisgiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « frisoir »

Source : synonymes de frisoir sur lebonsynonyme.fr

Frisoir

Retour au sommaire ➦

Partager