La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « frifri »

Frifri

[frifri]
Ecouter

Définitions de « frifri »

Frifri - Nom commun

  • (Familier) Désigne la vulve ou le vagin.

    Chez nous, se toucher, c'était un péché. Se toucher le frifri, je veux dire, pas le reste, mais maman employait l'expression « se toucher » sans spécifier, car l'emplacement allait de soi.
    — Gudule, Les filles mortes se ramassent au scalpel

Étymologie de « frifri »

Du mot frisé, avec redoublement de la première syllabe.

Usage du mot « frifri »

Évolution historique de l’usage du mot « frifri » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « frifri » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « frifri »

  • Trop drole… parole de frifri l’endive
    Air Journal — Les questions les plus incroyables entendues à bord d'un avion | Air Journal
  • “Ah, on sait comment elle fait en fait la dame ! Mon équipe très spéciale me dit qu’elle se met à l’intérieur du frifri un petit oeuf en bois avec un petit fil qui descend de l’oeuf en bois et après elle pend [...] une noix de coco ou même des bûches. Je vous assure, ce sont des poids très lourds !”
    amomama.fr — Zette ("Les 12 coups de midi") réagit de manière désagréable à la question confuse de Jean-Luc Reichmann
  • Mignarder la frisure , titiller son mignon frifri ,
    AgoraVox — Le nom de la rose... le révéler on n'osait. La vulve, puisqu'il faut la nommer. - AgoraVox le média citoyen
  • Ce n’est pas un secret : les ingrédients au dos des produits sont très compliqués à déchiffrer et bien sûr : c’est fait exprès. Tout comme pour l’alimentaire, la police des ingrédients est volontairement petite pour te donner envie d’abandonner, et surtout pour ne rien comprendre. Entre labels chelous, appellation fallacieuses et noms scientifiques appelant à s’arracher les cheveux, on te l’accorde : tu pourrais te tartiner le frifri de tabasco que tu t’en rendrais même pas compte.
    madmoiZelle.com — Cosmétiques : comment lire les étiquettes ?
  • Surtout quand il est mini, le short va bien te rappeler sa présence quand tu marches ou que tu es assise, en te serrant allègrement les cuisses et/ou le frifri. Tout en remontant, bien sûr, parce que ton mini-short, son ambition dans la vie, c’est de devenir une culotte, ou au moins un boxer. Et qui sommes-nous pour contrecarrer ses rêves ?
    madmoiZelle.com — Typologie des vêtements jolis mais relous #2
  • Si, malheureusement, il est déjà trop tard et que de douloureux poils incarnés ont déjà colonisés tes gambettes, tes aisselles ou ton frifri, voici quelques conseils pour en venir à bout rapidement et sans vilaine cicatrice :
    madmoiZelle.com — Quelle routine beauté pour le corps adopter selon mes problèmes ?
  • Tout cela en passant, bien sûr, par les années 1950 et son maillot une-pièce très structuré, mais aussi par les années 1980 où plus il était échancré, plus il était tendance. Fallait pas trop être pudique du frifri, c’est moi qui vous l’dis !
    madmoiZelle.com — L'évolution du maillot de bain des années 1890 à 2015
  • Lorsque la gynéco m’a tendu une ordonnance pour faire de la physio de la vulve, je suis restée pétrifiée. Je m’étais luxé le frifri ? Pourtant, je n’abuse pas, je suis mariée à un féministe andropausé qui pousse l’empathie jusqu’à se taper les sueurs nocturnes à ma place, pas à un dragon alpha libidineux. On préfère la qualité en vieillissant.
    Le Devoir — De retour après la pause | Le Devoir

Traductions du mot « frifri »

Langue Traduction
Anglais frifri
Espagnol frifri
Italien frifri
Allemand frifri
Chinois 弗里弗里
Arabe frifri
Portugais frifri
Russe frifri
Japonais フリフリ
Basque frifri
Corse frifri
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.