La langue française

Fraternalisme

Définitions du mot « fraternalisme »

Wiktionnaire

Nom commun

fraternalisme \fʁa.tɛʁ.na.lism\ masculin

  1. Volonté d'établir des relations fraternelles avec les autres.
    • Les exemples sont nombreux et depuis la lettre de démission écrite par Aimé Césaire en 1957 dénonçant le "fraternalisme" du PCF, rien n'a changé. — (Quelques Blanc-he-s, A nos ami·es blanc·hes, MediaPart, 23/04/2018 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fraternalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fraternalisme fratɛrnalism

Évolution historique de l’usage du mot « fraternalisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fraternalisme »

  • S'il a, d'aventure, l'occasion d'adresser la parole à un ouvrier, il lui arrive de le tutoyer pour lui indiquer, comme Mowgli dans la jungle : "Nous sommes frères, toi et moi". Au siècle dernier, il eût été paternaliste. Aujourd'hui, il pratique le fraternalisme.   LExpress.fr, 1953 : Portrait du communiste de salon - L'Express
  • Jaurès a l’intime conviction que la stabilité républicaine dépend avant tout du maintien de la paix. Or, en regard de cet idéal pacifiste, la montée de l'extrème-droite en France et les tensions internationales l’incite à une intransigeance peu coutumière ; il craint en effet que le triomphe du capital mène à l’effondrement de la démocratie dans la guerre. Aussi s'oppose t'il au principe même de la guerre, situation en contradiction avec son fraternalisme universaliste. , Jean Jaurès (1859-1914) - Socialiste et ardent pacifiste
  • Les peuples se défient du fraternalisme (cf. la lettre de Césaire à Maurice Thorez) comme du paternalisme. Nous n’attendons plus le grand soir de la révolution socialiste menée par la classe ouvrière. L'Humanité, Deux « conceptions » de l’antiracisme ?. Quel dilemme ! | L'Humanité
  • Le baby-boomer adopte un comportement paternaliste au sein de son entreprise, le X sera davantage dans une posture d’égalité tandis que le Y et le Z seront dans le fraternalisme. Le baby-boomer s’identifie à  l’entreprise, le X s’y soumet tandis que les Y et Z sont dans la critique vis-à -vis de leur entreprise, une critique qualifiée de « désabusée » dans le cas des Z. En termes de droits, le baby-boomer tient d’abord à  sa liberté et à  son autonomie au travail. Pour le X, c’est le ressourcement de soi qui est prioritaire. Pour le Y, c’est l’originalité qui importe tandis que l’on retrouve la notion de liberté pour le Z. Le Y remet la hiérarchie en question tant que celle-ci n’a pas démontré ses compétences. Ce sera aussi le cas pour le Z chez lequel persiste toutefois une forme de respect vis-à -vis des anciens. La génération Y est individualiste, la génération Z est collectiviste.  www.references.be, « La génération Z aura besoin de travailler par projet »
  • Pendant trop longtemps l’immigration postcoloniale et ses enfants français ont été des « objets parlés » et non des « sujets parlants ». La conséquence en a toujours été une mise au second plan des revendications jugées trop « radicales », trop « diviseuses », trop peu « tactiques ». À l’image d’un père ou d’un grand frère, ces « antiracistes » nous déclaraient qu’il fallait être patient. Ils affirmaient ainsi savoir mieux que nous ce que nous vivions. Ils nous posaient aussi comme des êtres incapables d’analyser la situation et d’élaborer nous-mêmes nos revendications. Que ce paternalisme et ce fraternalisme (et ce maternalisme aussi au sein d’une partie importante du mouvement féministe par exemple) soient de bonne foi n’enlève rien à leurs conséquences : une dépossession de notre parole. Dire « je » et « nous », c’est réaffirmer notre place dans le processus d’émancipation global et dans notre propre processus d’émancipation. Dire « je » et « nous », c’est reposer notre revendication d’égalité complète et immédiate. , Nique la France, Devoir d’insolence Entretien avec Saïd Bouamama et Saïd de Z.E.P* | NPA

Traductions du mot « fraternalisme »

Langue Traduction
Anglais fraternalism
Espagnol fraternalismo
Italien fraternalismo
Allemand brüderlichkeit
Chinois 友爱主义
Arabe الأخوة
Portugais fraternalismo
Russe fraternalism
Japonais 兄弟主義
Basque fraternalism
Corse fraternisimu
Source : Google Translate API

Fraternalisme

Retour au sommaire ➦

Partager