La langue française

Franc-fief

Définitions du mot « franc-fief »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRANC-FIEF, subst. masc.

HIST. ,,Fief possédé par un roturier avec concession et dispense du roi, contre la règle commune, qui ne permettait pas aux roturiers de tenir des fiefs`` (Ac. 1835, 1878).
Droit de franc-fief. Taxe acquittée par le roturier qui, ayant acquis des biens nobles, compensait ainsi l'absence de services qu'aurait effectués un noble auprès du suzerain :
Un impôt particulier, appelé le droit de franc-fief, avait été établi à une époque très reculée sur les roturiers qui possédaient des biens nobles (...). Je ne sais si le droit de franc-fief n'a pas plus servi que tout le reste à tenir séparé le roturier du gentilhomme, parce qu'il les empêchait de se confondre dans la chose qui assimile le plus vite et le mieux les hommes les uns aux autres, la propriété foncière. Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 184.
Prononc. et Orth. : [fʀ ɑ ̃fjεf]. Au plur. des francs-fiefs. Cf. franc-. Étymol. et Hist. 1283 (Ph. de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. A. Salmon, chap. 48, § 1501). Composé de l'adj. franc* « libre » et de fief*. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Nom commun

franc-fief \fʁɑ̃.fjɛf\ masculin

  1. (Droit féodal) Fief exempt d'hommage.
  2. (Droit féodal) Taxe due par un roturier quand il possédait un fief noble.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FRANC-FIEF (fran-fièf) s. m.
  • Voy. FIEF.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « franc-fief »

De franc et de fief.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « franc-fief »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
franc-fief frɑ̃kfiœf

Évolution historique de l’usage du mot « franc-fief »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « franc-fief »

  • Elle encadre encore des vitraux qui représentent Jésus pasteur, Jésus crucifié, Jésus ressuscitant, avec un Paradis où volent deux anges, d’un coloris pâle et transparent, et au-dessous duquel sont des astres. Cette belle fenêtre est comme un pan de pampre sur des haillons, car l’intérieur est pauvre. La cure de Saint-Sulpice-de-Macey appartenait aux religieux du Mont-Saint-Michel, à cause du franc-fief de Noyant qu’ils achetèrent en 1404. D’après le Livre des Constitutions, cette église était taxée à 32 liv. 10s. En 1648 et en 1698, elle valait 300 liv. et il y avait un vicaire. Unidivers, Visite libre de l’église Saint-Sulpice de Macey Eglise de Macey Pontorson samedi 19 septembre 2020

Images d'illustration du mot « franc-fief »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « franc-fief »

Langue Traduction
Anglais franc-fief
Espagnol franco-feudo
Italien franc-fief
Allemand franken-lehen
Chinois 法郎
Arabe franc-fief
Portugais franco feudo
Russe франк-ленное
Japonais フラン領
Basque franko-feudo
Corse franc-fieru
Source : Google Translate API

Franc-fief

Retour au sommaire ➦

Partager