La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fougère-aigle »

Fougère-aigle

[fuʒɛraigl]
Ecouter

Définitions de « fougère-aigle »

Fougère-aigle - Nom commun

  • (Botanique) Espèce de grande fougère toxique appartenant à la famille des Dennstaedtiaceae.

    Les landes siliceuses connaissent souvent une grande abondance de Fougères : au Pays basque la Fougère-aigle constitue d'importants pâturages qui rougeoient à l'automne.
    — Henri Gaussen, Géographie des Plantes

Usage du mot « fougère-aigle »

Évolution historique de l’usage du mot « fougère-aigle » depuis 1800

Citations contenant le mot « fougère-aigle »

  • Le temps est un aigle agile dans un temple.
    Robert Desnos — Corps et biens, Gallimard
  • Parce que la tortue a le pied sûr, est-ce une raison pour couper les ailes de l'aigle ?
    Edgar Allan Poe — Eureka
  • Et si de la végétation concurrente se développe, une intervention manuelle ou mécanique est organisée. Pour la fougère-aigle, on casse les frondes avec un bâton, ou un petit tracteur forestier. C’est plus efficace que de la couper. Le peignage contre la ronce s’effectue en l’arrachant avec une petite pelle un tracteur muni d’une sorte de râteau.
    Edition Sarrebourg - Château Salins | Forêt publique : la fin des produits phytosanitaires
  • L'aigle avec les couleurs nationales volera de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame.
    Napoléon Ier — Proclamation du 1er mars 1815
  • La continuité des grands spectacles nous fait sublimes ou stupides. Sur les Alpes on est aigle ou crétin.
    Victor Hugo — Tas de pierres, Éditions Milieu du monde

Traductions du mot « fougère-aigle »

Langue Traduction
Anglais fern-eagle
Espagnol helecho-águila
Italien felce-eagle
Allemand farnadler
Chinois 蕨鹰
Arabe السرخس النسر
Portugais águia-samambaia
Russe папоротник-орел
Japonais シダワシ
Basque garo-arrano
Corse felce-àguila
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.