La langue française

Fordiste

Sommaire

  • Définitions du mot fordiste
  • Étymologie de « fordiste »
  • Phonétique de « fordiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fordiste »
  • Citations contenant le mot « fordiste »
  • Traductions du mot « fordiste »

Définitions du mot fordiste

Wiktionnaire

Nom commun

fordiste \fɔʁ.dist\ masculin et féminin identiques

  1. Partisan du fordisme, mode de production industrielle basé sur la standardisation et sur la parcellisation des tâches.
    • En effet, la thèse « américaine », chère à nos fordistes de la S.F.I.O, à savoir que la consommation intérieure doit pouvoir absorber la quasi-totalité d’une production élargie et à bas prix de revient, est pour la France un leurre absolu. — (La Dépêche de l’Aube, L’additif douanier et... Spinasse, 13/03/1928, page 1)
    • Les fordistes ont accepté le fait que l’équation entre travailleur et citoyen ne tient plus, et qu’une pleine intégration sur le marché du travail ne garantit pas en soi une pleine participation à la vie sociale et politique de la communauté. — (Emilio Santoro, Une perspective historique : de l’inclusion sociale à une démocratie de l’exclusion, Tendances de la cohésion sociale n° 25, Éditions du Conseil de l’Europe, 2012, page 36)
  2. (Désuet) Automobiliste adepte de la marque Ford.
    • Les Documents sur la Ford réjouiront tous les anciens FORDISTES. Ils constateront que cette Voiture est enfin appréciée universellement et qu’ils ne sont plus seuls dans leur Bled à être satisfaits de leur petite voiture. — (Publicité, L’Écho d’Alger, 06/07/1913, page 6)
    • De tout temps, les fordistes ont témoigné à l’envi du confort de leur voiture ; on a toujours été admirablement bien dans une Ford, mais aujourd'hui on y sera mieux encore. — (Automobiles Ford, On était bien, on sera mieux (publicité), L’Intransigeant, 09/12/1925, page 7)

Adjectif

fordiste \fɔʁ.dist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne, promeut ou applique les méthodes du fordisme.
    • Aujourd’hui, les travailleurs se dresseront contre la rationalisation capitaliste. Ils s’élèveront contre le travail à la chaîne, si abrutissant et si fatigant. Ils indiqueront aux industriels fordistes qu’ils ne sont pas des forçats et qu’ils veulent être considérés comme des ouvriers et non comme des mécaniques. — (L’Humanité, Rationalisation capitaliste, 01/05/1928, page 2)
    • Le mouvement des relations humaines naît à partir des critiques des modèles fordistes et tayloristes, en particulier parce qu’ils se focalisent sur une organisation purement technique du travail. — (Pascal Moulette et Olivier Roques, Gestion des ressources humaines, Dunod, 2014, page 8)
  2. (Désuet) Spécialisé dans les automobiles de la marque Ford, en parlant notamment d’un mécanicien ou d’un chauffeur.
    • On dem. bons chauffeurs fordistes pour livraison, 100 av. Victor Hugo, à Vanves. — (Petite annonce, L’Auto, 23/05/1929)
    • On demande mécaniciens qualifiés fordistes de préférence. Agence centrale, 52 avenue du Prado. — (Petite annonce, Le Petit Marseillais, 29/11/1941)

Forme d’adjectif

fordiste \for.'di.ste\

  1. Féminin pluriel de fordista.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fordiste »

(1913, nom commun, dans le sens 2) Du patronyme de l’industriel américain Henry Ford avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fordiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fordiste fɔrdist

Évolution historique de l’usage du mot « fordiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fordiste »

  • Il est vrai que la transition d’une économie post-fordiste vers une économie du « savoir » a été un grand défi pour l’industrie et substitué aux grandes firmes industrielles nationales des années 1950 les GAFA d’aujourd’hui. Mais cela ne veut pas dire que l’industrie était opposée à ce que l’on appelle les politiques d’ajustement structurel (PAS), qui ont commencé au début des années 1970 et apporté une première réponse néolibérale à la mondialisation. Les historiens – oui, nous sommes toujours plus lents que les politologues – viennent seulement de commencer à étudier en détail comment les intérêts du capital ont influencé la réforme néolibérale. Ces études [1] font apparaître clairement un certain nombre d’éléments qui compliquent quelque peu la thèse d’Iversen. En premier lieu, les intérêts du capital, dont ceux des compagnies pétrolières et des constructeurs automobiles, étaient largement opposés à la régulation étatique et sociale des années 1970, et ils ont adhéré aux PAS parce qu’ils pensaient que l’État-providence keynésien était devenu trop puissant, qu’il avait cessé d’être favorable à l’industrie et qu’il était captif de certains intérêts, comme les syndicats. Les industries et les multinationales ont alors créé leurs organisations de lobbying et leurs think tanks, et commencé, à partir de 1967, à influencer activement les processus politiques nationaux et transnationaux dans le sens de la libéralisation. Le niveau transnational, qui comprend à la fois les organisations d’employeurs transnationales et les organisations comme l’OCDE ou l’UE, joue ici un rôle important. En même temps, au Royaume-Uni et en Suède, par exemple, les organisations d’employeurs se sont mobilisées contre les syndicats et ont appelé à un arrêt de la négociation collective. Toutes ces réactions avaient un lien avec la question des salaires, qui est étonnamment absente du texte d’Iversen, alors qu’elle a été essentielle durant les quarante dernières années (en particulier si l’on s’intéresse à la prospérité pendant cette période). , Les démocraties capitalistes sont-elles vraiment résilientes ? - La Vie des idées
  • Regardez la position fordiste de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la défense, qui défend une réduction des effectifs de l’armée pour conserver peu de soldats, mais compétents et bien payés. Comparez avec son antithèse, le chef d’état-major de l’armée de terre suédoise, qui veut remplacer ses soldats par des drones. Le Monde.fr, "Le fordisme privilégiait les ouvriers au détriment des consommateurs"
  • Les préoccupations autour de la santé ont augmenté en flèche, supplantant même celle relative au pouvoir d’achat selon la dernière édition du baromètre annuel Cofidis/CSA. Cette tendance fait écho au besoin réaffirmé de nature et renvoie au tropisme du village. L’approche pour choisir son habitat sera reformulée par ceux qui en ont les moyens, ce qui pourrait donner corps aux phénomènes de démétropolisation ou d’inversion urbaine qui étaient évoqués avant la crise sanitaire Jusqu’ici, nous étions dans la célébration de la puissance et de la dimension fordiste de la métropole. Mais cette taille critique brasse son lot de perversités. Nous devrions assister à un rééquilibrage, d’autant que les arrière-pays des villes disposent d’une puissance formidable grâce à leurs actifs qui aideront la société à atteindre ses objectifs écologiques et environnementaux. Le recours à l’impression 3D pendant la crise sanitaire, notamment pour fabriquer des respirateurs industriels, ouvre des perspectives intéressantes pour permettre la relocalisation industrielle au sein même des villes. Par ailleurs, le Covid-19 a percuté la smart city avec, d’une part, le débat sur l’application StopCovid ou l’abandon par Google de son projet de ville connectée à Toronto et, d’autre part, la diffusion accélérée des pratiques sans contact. http://www.magazine-decideurs.com, B. Marzloff (Chronos) : "La pandémie a été un laboratoire formidable pour la réforme de la ville" - Magazine Decideurs
  • L’hypothèse fordiste suppose que le salaire de l’ouvrier sera fixé à un niveau supplémentaire par rapport à ce qui résulterait des contraintes liées à la fixation des salaires énoncée plus haut et que cela augmentera les profits de l’entreprise. Nous appellerons ce sur-salaire le salaire supplémentaire fordiste (SSF). Contrepoints, L’ineptie fordiste | Contrepoints
  • Le modèle social français renvoie à l’idée que, dans notre pays, il est impératif de couvrir les risques auxquels sont exposés les uns et les autres, d’amortir les chocs en cas de problème et d’aider les individus à rebondir. Telle est notre force : plutôt que d’opposer la justice sociale à la croissance économique, la France a longtemps cherché à les réconcilier en mettant en place des institutions sociales en phase avec l’économie fordiste de l’époque. L'Obs, Il faut refonder le modèle social français
  • Cette organisation taylorienne du travail, bien qu’efficace, souffrait d’un taux de turn-over élevé. Pour la « parfaire », Henry Ford va proposer des mesures d’accompagnement aux ouvriers : augmentation des salaires, salaire à la journée au lieu du salaire aux pièces… C’est ce qu’on a appelé le compromis fordiste. Ce compromis actait la mise au ban de tout débat sur les conditions du travail pour ne mettre les projecteurs que sur les conditions de travail. Ce moment fordien marque aussi l’avènement d’un paternalisme managérial, nous parlerons aujourd’hui de management infantilisant : Henry Ford dépêchait une brigade d’enquêteurs chez les ouvriers pour vérifier s’ils étaient mariés (les salariés non mariés étaient moins bien payés), pour s’assurer que leurs épouses cuisinaient les plats conseillés, que les ouvriers ne buvaient pas d’alcool, etc… Forbes France, Management En Crise : Et Si On Supprimait Les DRH ? | Forbes France
  • En conséquence, les origines de la stagnation économique actuelle, qui remontent au début des années soixante-dix, ne peuvent être, d’après ces théoriciens, que la résultante directe d’un effondrement du compromis fordiste. Un effondrement dû à ce que le fordisme a porté «l’humanisme élémentaire du capitalisme» (d’après les termes mêmes de Harrington) jusqu’à son point de rupture, dans les limites des frontières définies par les institutions fordistes existantes. L’émergence de Reagan [président des Etats-Unis de janvier 1981 à janvier 1989] et de la politique qui porte son nom (Reaganomics) sont donc des réactions naturelles à une «surmaturité» des principes fordistes. Mais, d’après les théoriciens de gauche du fordisme, cette anomalie disparaîtra d’elle-même, dans la mesure où notre monde entre dans l’ère du «néo-fordisme», du «fordisme global», voire de «l’après-fordisme». , Le fordisme: mythe et réalité, analysés en 1988 | A l'encontre
  • Dans le scénario « néo-fordiste », les entreprises ne cèdent pas au « tout robot » pour maintenir la demande de produits de grande consommation. Dans une version du néo-fordisme pimpée à la sauce XXIIe siècle, quelques cadres pseudo-productifs et résolument inutiles s’affairent à des emplois bien payés. Pour remplir leurs journées, les travailleurs jonglent entre réunions assommantes, PowerPoint débilitants et rédaction d’emails lénifiants. , Néo-fordisme, trappe malthusienne... 6 scénarios sur le futur du travail

Traductions du mot « fordiste »

Langue Traduction
Anglais fordist
Espagnol fordista
Italien fordista
Allemand fordist
Chinois 佛得士
Arabe فورديست
Portugais fordista
Russe фордистско
Japonais fordist
Basque fordista
Corse fordistu
Source : Google Translate API
Partager