La langue française

Fœto-placentaire

Phonétique du mot « fœto-placentaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fœto-placentaire

Évolution historique de l’usage du mot « fœto-placentaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fœto-placentaire »

  • Membre de l’Académie nationale de médecine, ancien membre du Comité consultatif national d’éthique, Georges David ambitionnait initialement de devenir médecin généraliste, fasciné par celui qui lui rendait visite pour soigner ses maux d’enfant, en Lorraine. Mais au contact, notamment, des pédiatres Thérèse Boreau et Sylvain Buhot, aux côtés desquels il entame sa carrière à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris, une autre voie s’ouvre à lui. Il devient un expert de la transfusion sanguine, plus spécifiquement des incompatibilités fœto-maternelles, et acquiert par la suite une solide réputation de réanimateur pédiatrique. En 1952, il découvre que l’exsanguino-transfusion, une technique consistant à remplacer le sang d’un patient, permet de guérir l’anasarque fœto-placentaire, un œdème généralisé découlant d’une incompatibilité de rhésus entre le fœtus et la mère. Jusqu’alors, dans la grande majorité des cas, cette complication provoquait la mort du fœtus ou du nouveau-né. Le Monde.fr, Le professeur Georges David, figure de la médecine de la reproduction, est mort

Traductions du mot « fœto-placentaire »

Langue Traduction
Anglais foetoplacental
Espagnol fetoplacentario
Italien fetoplacentare
Allemand foetoplazentar
Chinois 胎盘
Arabe الجنين
Portugais foetoplacental
Russe foetoplacental
Japonais 胎盤
Basque foetoplacental
Corse foetoplacental
Source : Google Translate API

Fœto-placentaire

Retour au sommaire ➦

Partager