La langue française

Fœtalisation

Définitions du mot « fœtalisation »

Wiktionnaire

Nom commun

fœtalisation \fe.ta.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Anthropologie) Persistance de caractéristiques fœtales chez un individu adulte, par exemple un retard de maturité sexuelle.
    • La tendance à la brachycéphalisation, notée dans beaucoup de groupes humains, ne représente sans doute qu’une accentuation à la fœtalisation, très générale chez l’homme et dont l’origine néoténique est probable. — (Annales, vol. 31, Armand Colin, 1976, p. 666)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fœtalisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fœtalisation

Évolution historique de l’usage du mot « fœtalisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fœtalisation »

  • Voici sans doute l’étude la plus minutieuse et la plus complète réalisée à ce jour sur une théorie de l’Évolution, qui fut exposée pour la première fois au début du XXe siècle par le biologiste hollandais Louis Bolk. Celle-ci repose sur l’idée que la forme humaine n’apparaît pas à la fin de l’évolution animale, comme on a coutume de le penser, mais au début. On sait qu’un fœtus de chimpanzé ressemble de façon saisissante à un bébé humain : crâne arrondi, visage plat, chevelure limitée au-dessus de la tête, trou occipital sous le crâne, etc. Lorsqu’il se développe, le chimpanzé diverge de sa forme humaine originelle et prend des traits de plus en plus simiesques. En comparant de nombreux organes, Verhulst montre que, à la différence des autres primates, l’homme conserve toute sa vie sa forme juvénile. Renversant l’habituelle vision darwinienne de l’Évolution, il conclut que l’homme ne descend pas du singe, mais que le singe se développe en s’écartant d’un prototype humain. Verhulst complète l’idée de Bolk en montrant que la tendance de l’homme à conserver sa forme fœtale (fœtalisation ou retardement) est complétée par la tendance inverse au sur-développement de certains organes (hypermorphose), - notamment des jambes, du larynx et du cerveau antérieur - grâce auxquels l’homme atteint ses capacités spécifiquement humaines : station érigée, langage, pensée. Dans un dernier chapitre, Verhulst esquisse une vue d’ensemble où le prototype humain apparaît comme le véritable tronc de l’arbre de l’Évolution, la source agissante dont le règne animal est issu. Cette étude fondamentale parvient à se situer au-delà de la vieille querelle entre darwinistes et créationnistes. L’auteur ne cherche pas à savoir si l’instance qui a créé les formes animales est la sélection naturelle ou Dieu. Il veut d’abord nourrir l’observation et susciter la réflexion du lecteur.. AgoraVox, Darwin mis en échec par la reine rouge - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « fœtalisation »

Langue Traduction
Anglais fetalization
Espagnol fetalización
Italien fetalization
Allemand fetalisierung
Chinois 致死化
Arabe الأجنة
Portugais fetalização
Russe сохранение анатомических черт плода
Japonais 胎児化
Basque fetalization
Corse fetalizzazione
Source : Google Translate API

Fœtalisation

Retour au sommaire ➦

Partager