La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fluméquine »

Fluméquine

Définitions de « fluméquine »

Wiktionnaire

Nom commun - français

fluméquine \fly.me.kin\ féminin, au singulier uniquement

  1. (Agriculture, Élevage, Jardinage) Substance sanitaire, de formule brute C14H12FNO3 , à usage de bactéricide vétérinaire et, en arboriculture, contre Erwinia amylovora, l'agent causal du feu bactérien des rosacées.
    • La fluméquine a été autorisée pour lutter contre le feu bactérien en France. — (Léa Clavilier, François Hervieu, Olivier Letodé, Gènes de résistance aux antibiotiques et plantes transgéniques, 2001)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fluméquine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fluméquine flymekin

Évolution historique de l’usage du mot « fluméquine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fluméquine »

  • Dans cette réévaluation des molécules issues de la famille des (fluoro)quinolones, l’Agence Européenne du médicament (EMA) a nouvellement qualifié l’efficacité de la fluméquine (commercialisée en France sous le nom d’Apurone (laboratoire Gerda) pour traiter les cystites aigües non compliquées ou récidivantes). Santé sur le Net, l’information médicale au cœur de votre santé, (Fluoro)quinolones : de nouvelles recommandations de l'ANSM
  • A la suite de cette réévaluation, le rapport bénéfice/risque des quinolones a été jugé défavorable. D’où le retrait du marché de la fluméquine. Et concernant les fluoroquinolones, le comité de pharmacovigilance européen (Prac) a recommandé que "ces antibiotiques soient réservés aux infections pour lesquelles l’utilisation d’un antibiotique est indispensable et où d’autres antibiotiques ne peuvent pas être utilisés". Il est donc déconseillé de les prescrire pour des infections non sévères (pharyngite, angine et bronchite aiguë) ; pour prévenir la diarrhée du voyageur ou les infections récidivantes des voies urinaires basses ; pour traiter des infections non bactériennes, par exemple la prostatite (chronique) non bactérienne ; pour traiter des infections de sévérité légère à modérée (notamment cystite non compliquée, exacerbation aiguë de la bronchite chronique et de la broncho-pneumopathie chronique obstructive [BPCO], rhino-sinusite bactérienne aiguë et otite moyenne aiguë). egora.fr, Restriction d’indication des fluoroquinolones pour effets secondaires graves | egora.fr
  • Deux nouveaux médicaments s'ajoutent à la liste des spécialités qui ne seront plus remboursées par la Sécurité Sociale. L'antibiotique fluméquine (APURONE®) et l'acide pipémidique trihydraté (Pipram Fort®) seront radiés du régime de remboursement dans les deux semaines suivant la publication de l'arrêté du Journal Officiel du 12 mars publié le 15 mars. Le déremboursement prendra donc effet le 30 mars prochain. Medisite, Cystite : l’Apurone® et le PRIRAM FORT® ne seront plus remboursés à partir du 30 mars 2018

Fluméquine

Retour au sommaire ➦

Partager