La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « finno-ougrien »

Finno-ougrien

Définitions de « finno-ougrien »

Trésor de la Langue Française informatisé

Finno-ougrien, ienne, subst. masc. sing. et adj.a) Subst. masc. sing. Ensemble de langues appartenant à la famille ouralienne et comprenant notamment le finnois, le lapon, le hongrois. Il s'est trouvé des linguistes pour relier le finno-ougrien à l'indo-européen (Encyclop. univ.1970, p. 18).b) Adj. Relatif à cet ensemble de langues. Langues finno-ougriennes. Littératures européennes d'expression finno-ougrienne (Encyclop. univ.1970p. 17).

Wiktionnaire

Adjectif - français

finno-ougrien \fi.no.u.ɡʁi.jɛ̃\ masculin

  1. Relatif aux langues agglutinantes, non indoeuropéennes parlées en Europe et en Asie.
    • Les langues finno-ougriennes sont parlées en Europe et en Asie, sur une vaste aire géographique qui va de la mer Baltique et du nord de la Scandinavie jusqu’à l’Oural et au Don.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « finno-ougrien »

(Siècle à préciser) De finnois et ougrien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « finno-ougrien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
finno-ougrien fɛ̃nɔugrjɛ̃
finno-ougrienne fɛ̃nɔugrjɛ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « finno-ougrien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « finno-ougrien »

  • Si ça se trouve, Otha (1890-1943) écrivait super bien. Mais on ne le saura jamais. Le 5 septembre 1918, son papa proclama l’indépendance de la Cimbrie, à l’extrême nord du Danemark et de la Finlande. Ces derniers pays mirent fin à la tentative de sécession après quelques heures. Poète, traductrice, historienne, Orkkut poursuivit malgré tout patiemment la rédaction de son oeuvre en cimbrien, dialecte finno-ougrien dont (sa famille disparue) elle était la dernière locutrice. Elle eut le temps d’écrire des poèmes et le début de l’histoire de la Cimbrie. Avant d’être déportée et tuée pendant la Seconde guerre mondiale. On ne saura pas non plus ce que signifiait kuttsruch et bejamenesch. Marianne, Ces écrivains ratés qui n'auront jamais de prix littéraires
  • 5. Hongrie. Une langue : le hongrois, langue finno-ougrienne qui est complètement différente des langues des pays voisins.  www.lechorepublicain.fr, Opération Nation apprenante : dernier volet consacré aux langues vivantes étrangères - Chartres (28000)
  • Selon les statistiques officielles, l’oudmourte, qui appartient au groupe linguistique finno-ougrien, compte 324 000 locuteurs. Entre 2002 et 2010, le nombre de locuteurs a chuté de 30%. L’année suivante, l’atlas des langues de l’ONU classait l’oudmourte parmi les langues en danger. Le Temps, Le Kremlin prie les langues minoritaires de mourir en silence - Le Temps
  • Sur son profil Twitter, Ruuben Kaalep se présente comme « suprémaciste finno-ougrien » – en référence au domaine linguistique qui s’étend de la Norvège à la Sibérie occidentale en incluant la Hongrie. « Une blague », insiste-t-il. Et pourtant, quand on l’y invite, cet « ethnonationaliste » assumé ne s’arrête plus : théorie du grand remplacement, retour aux « racines identitaires », l’illibéralisme comme troisième voix pour des pays « qui pensaient qu’ils devaient choisir entre l’Ouest et l’Est » après la chute du mur de Berlin… Le Monde.fr, L’Estonien Ruuben Kaalep, « ethnonationaliste » assumé
  • Car ces trois écrivains de génie, ainsi que les 49 autres qui composent cette encyclopédie des plus phénoménaux ratages de toute l'histoire de la littérature, ont été victimes de diverses avanies qui les ont fait passer à l'as de la postérité. Voyez l'infortuné Hans Kafka, que son quasi-homonyme a relégué dans l'ombre pour l'éternité. Songez à Otha Orkkut, dont l'incomparable talent nous demeurera à jamais inconnu puisqu'elle a écrit toute son oeuvre en cimbrien, dialecte finno-ougrien dont elle était hélas la seule locutrice. Et que dire d'Aurelio Quattrochi, cas extrême de perfectionnisme, qui n'est capable d'écrire qu'une phrase par jour et dont le magnum opus, voué sans le moindre doute à renvoyer Proust, Joyce et consorts à leurs études, est annoncé pour 2042? , C. D. Rose, Encyclopédie des écrivains ratés. Les cinquante-deux plus grands génies de la littérature dont vous n'avez jamais entendu parler en libre accès (Le Seuil du jour)
  • Comptant parmi les derniers peuples aborigènes du Grand Nord, les Samis sont établis en Norvège, en Suède, en Finlande et dans le nord-ouest de la Russie. Ce groupe vit pour la majorité sur le cercle polaire arctique. Il compterait autour de 100 000 personnes réparties entre la Finlande, la Norvège, la Suède et la Russie. Uni par la langue finno-ougrienne et doté d’une culture propre, ce peuple fort d’une histoire de 10 000 ans est engagé depuis les années 1970 dans un fort processus de (ré)acquisition de sa conscience identitaire et de recherche de légitimité. The Conversation, En Laponie, les conséquences paradoxales du tourisme sur le peuple Sami
  • Le Comité d’enquête russe a de son côté confirmé l’identité du militant et expliqué son geste par sa volonté « de défendre la langue oudmourte », qui appartient à la famille des langues finno-ougriennes parlées en Scandinavie et dans l’Oural.  Le Journal de Montréal, Russie: un ancien professeur s’immole contre la disparition d’une langue régionale | JDM
  • En représentant une enclave dans la masse des langues indo-européennes, le hongrois (magyar) fait partie de la famille des langues ouraliennes, plus précisément le groupe des langues finno-ougriennes, ainsi que du finnois et de la langue estonienne. Les langues ouraliennes se divisent en deux groupes : 1. finno-ougrienne et 2. samoyède. Le groupe finno-ougrien contient deux sous-groupes : finno-permien et ougrien. Le groupe finnois est divisé en plusieurs autres groupes, par exemple : langues permiennes, langues finno-volgaïques, langues fenniques (comme le Finnois et l’Estonien), etc. Le groupe ougrien contient la langue hongroise et les langues ob-ougriennes. Les langues ouraliennes sont parlées en Europe et en Asie par environ 25 millions de personnes selon les estimations. Le hongrois est parlé par environ 14-15 millions personnes, dont 10 millions de personnes vivant en Hongrie et 5 millions en dehors des frontières, principalement dans les pays voisins (minorités hongroises) mais aussi dans les diasporas hongroises importantes aux États-Unis, au Canada et en Australie notamment. Nouvelle Europe, Une langue à part en Europe centrale – les origines de la langue hongroise | Nouvelle Europe

Traductions du mot « finno-ougrien »

Langue Traduction
Anglais finno-ugric
Espagnol finno-ugric
Italien ugrofinnica
Allemand finno-ugrisch
Chinois finno-ugric
Arabe finno-ugric
Portugais finno-ugric
Russe финно-угорский
Japonais フィンゴウグリク
Basque ugrofinlandiar
Corse finno-ugricu
Source : Google Translate API

Finno-ougrien

Retour au sommaire ➦

Partager