La langue française

Finitiste

Définitions du mot « finitiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

Finitiste, adj. et subst.,philos. a) Adj. Qui admet le principe du finitisme. Analyse finitiste. La pensée moderne, qu'elle soit panthéiste, agnostique ou finitiste (Dict. théol. cath.t. 4, 1repart., 1920, p. 1295).b) Subst. masc. Partisan du finitisme. Classer les mathématiciens en finitistes et infinitistes (E. Borel, Paradoxes infini,1946, p. 8).

Phonétique du mot « finitiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
finitiste fɛ̃itist

Évolution historique de l’usage du mot « finitiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « finitiste »

  • Mais c’est surtout à son contemporain Giordano Bruno (1548-1600) que doit être attribuée la paternité de la cosmologie infinitiste. « Voici alors apparaître l’homme qui a franchi les airs, traversé le ciel, parcouru les étoiles, outrepassé les limites du monde, dissipé les murailles imaginaires des sphères – du premier, du huitième, du neuvième, du dixième rang ou davantage – postulées par de vains calculs mathématiques ou par une aveugle et vulgaire philosophie (…). C’est lui qui, avec les clefs de sa compétence, a ouvert par ses recherches ceux des cloîtres de la vérité auxquels nous ne pouvons avoir accès. Il a mis à nu la nature, que des voiles enveloppaient ; il a donné des yeux aux taupes et rendu la lumière aux aveugles. (…) Nous le savons : il n’y a qu’un ciel, une immense région éthérée où les magnifiques foyers lumineux conservent les distances qui les séparent au profit de la vie perpétuelle et de sa répartition. » Ainsi le bouillant Bruno se présente-t-il lui-même dans Le Souper des Cendres, publié en 1584. LUMINESCIENCES : le blog de Jean-Pierre LUMINET, astrophysicien, Hommage à Giordano Bruno : l'ivresse de l'infini, par Jean-Pierre Luminet
  • Depuis toujours ou presque, on assiste à ce propos à une valse-hésitation, aussi bien chez les scientifiques que de la part des philosophes et des théologiens. Aristote a postulé que l'Univers était fini, et cette vision s'est imposée pendant près de deux mille ans, bien que le Grec Archytas se soit déjà demandé, au IVe siècle avant notre ère, ce que l'on trouverait derrière la frontière présumée, si on passait un bras à travers. Giordano Bruno, on l'a dit, n'a pas réussi à briser cette vue «finitiste». Aujourd'hui, la théorie acceptée est celle d'un Univers en expansion indéfinie et accélérée depuis l'instant du big bang, théorie dite «de l'atome primitif» selon son inventeur, l'abbé belge Georges Lemaître. Bibliobs, "Dans la 'hiérarchie sans fin d'infinis', chaque infini est plus grand que l'infini précédent"

Traductions du mot « finitiste »

Langue Traduction
Anglais finitist
Espagnol finitista
Italien finitista
Allemand finitist
Chinois 有限主义者
Arabe المنتهية
Portugais finitista
Russe finitist
Japonais 有限責任者
Basque finitist
Corse finitista
Source : Google Translate API

Finitiste

Retour au sommaire ➦

Partager