La langue française

Fidéisme

Définitions du mot « fidéisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

FIDÉISME, subst. masc.

THÉOL. CATH. Doctrine donnant la prééminence à la foi sur la raison, même dans les domaines propres à cette dernière :
Dans le fond il n'y a pas énormément de jansénisme dans les Pensées [de Pascal]. L'hérésie capitale qui fait le principe de cette Apologétique serait plutôt le « fidéisme », condamné avec une vigueur croissante depuis cent ans par Grégoire XVI, par le Concile du Vatican et enfin par l'admirable Encyclique « Pascendi ». C'est cette erreur qui consiste à dire que nous n'arrivons à la vérité même dans les choses naturelles que par la foi, que la nature humaine par elle-même et sans la grâce est incapable de connaissance et de bien. Claudel, Corresp.[avec Gide], 1910, p. 152.
Prononc. et Orth. : [fideism̥]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1838 d'apr. L. Febvre ds Dauzat; cf. 1883 (Renan, Souv. enf., p. 244). Dér. du rad. du lat. fides*, v. foi; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 19.

Wiktionnaire

Nom commun

fidéisme \fi.de.ism\ masculin

  1. Doctrine philosophique qui fonde la certitude des vérités essentielles de l’ordre moral, non seulement surnaturel, mais même naturel, sur la révélation et sur la foi.
    • Ceux-ci, allant du rationalisme de saint Anselme au fidéisme des Ockhamistes, chercheront à délimiter la juridiction réciproque de la raison det de la foi et le concours mutuel qu’elles peuvent se prêter. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1966)
    • Fidéisme temporisateur, soumission zélée au prestige de l'Empire, traditionnalisme têtu, tous ces traits de caractère de l'élite gouvernante canadienne, qui recruta son lot de serviteurs canadiens-français britannisés attirés par les largesses du pouvoir, ne l'ont guère prédisposée à embrasser les idées radicales ou à emprunter les sentiers hasardeux de la révolution et de la rénovation démocratique, dont ses voisins du sud, de la guerre d'indépendance à la guerre de sécession, avaient fourni de redoutables exemples. — (Marc Chevrier, « La rançon de Brennus », in Argument, vol. 19, n° 2, printemps-été 2017, p. 122)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FIDÉISME. n. m.
Doctrine philosophique qui fonde la certitude des vérités essentielles de l'ordre moral, non seulement surnaturel, mais même naturel, sur la révélation et sur la foi.

Étymologie de « fidéisme »

(1807) Du radical du latin fides (« confiance, crédit, loyauté ») avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fidéisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fidéisme fideism

Évolution historique de l’usage du mot « fidéisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fidéisme »

  • Pour lui, en effet, obéir aux lois de la Cité « n’est pas une concession faite par mollesse, elle est un devoir de la part du chrétien ». « Si chaque citoyen ou chaque communauté n’obéissait qu’aux lois qu’il se donne à lui-même, affirme-t-il ainsi, la société retournerait au chaos ». Quant aux mesures sanitaires prises sur le plan liturgique (communion dans la main, pas de geste de paix ou bénitier vide) elles sont d’autant plus légitimes « que les personnes qui participent à nos liturgies constituent souvent un public fragile sur lequel le coronavirus peut avoir des conséquences très graves ». « Prier pour avoir la santé sans prendre aucune précaution pour empêcher la maladie de s’étendre, ce n’est pas de la foi, c’est du fidéisme. Pire même, c’est tenter Dieu », souligne Mgr Centène. La Croix, “Les virus ne se désactivent pas en entrant dans une église”, affirme Mgr Centène
  • Le fidéisme est une certaine adhésion de foi mais sans souci de rationalité. Cette perspective est partagée par la foi protestante, suite aux invectives de Luther contre la scolastique, laquelle défigurait certainement ces rapports à ajuster. La réflexion chrétienne a repoussé cet axe dés le début de la littérature théologique jusqu’à cette césure opérée par la Réforme[3]. Le Magistère catholique, sous Pie IX, rejette officiellement le fidéisme avec l’encyclique Qui Pluribus (1846). , Vote catholique : fruit du fidéisme ?
  • L’évêque de Vannes a publié une explication concernant les mesures prises dans son diocèse pour éviter la propagation du virus. Il dénonce notamment le « fidéisme » de certains qui prieraient pour avoir la santé sans prendre aucune précaution pour empêcher la maladie de s’étendre. Début mars, l’évêque de Belley-Ars, Mgr Roland, avait apporté une autre lecture chrétienne sur cette crise sanitaire. , Coronavirus : « Pour un chrétien l’obéissance aux autorités civiles est un devoir » déclare Mgr Centène - Vie de l'Église - Église - famillechretienne.fr
  • – le fidéisme, « qui affirme que la foi est l’unique mode d’accès à la vérité » et dont la forme la plus répandue aujourd’hui est l’islam ; , ESSAI : Penseurs d'une foi compatible avec la raison | Lire pour croire…
  • Benoît XVI rejette vertement la première option : «Il faut une foi qui, maintenant un rapport adéquat avec la droite raison, ne dégénère jamais en fidéisme, fauteur d'une lecture fondamentaliste de l'Écriture. » Quant aux exégètes, il leur demande de mettre leur connaissance scientifique du sens et du langage, «au service» de la théologie. Sinon, ils font des «dégâts» en semant le «doute sur les mystères fondamentaux du christianisme». Le Figaro.fr, Benoît XVI s'oppose aux sectes fondamentalistes
  • Il faudrait aussi reconnaître qu'il vaut mieux un excès de scepticisme à l'égard du discours dominant qu'un excès de crédulité. Le problème fondamental de nos sociétés n'est pas le «complotisme» mais la fabrication du consentement et le fidéisme à l'égard des médias dominants. RT en Français, Le problème de nos sociétés n'est pas le «complotisme» mais le fidéisme envers les médias dominants — RT en français
  • Là encore, attention au fidéisme. La transsubstantiation change l’identité mais pas les accidents. Les espèces et apparences du pain et du vin demeurent et restent soumises aux lois de la nature. Une hostie consacrée abandonnée dans un endroit humide se détériore, livrée aux flammes elle brûle et la présence réelle ne demeure que tant que dure le signe du pain. Quelques miracles eucharistiques célèbres et retentissants nous ont été donnés pour augmenter notre foi. Mais ce sont des miracles ! Nous ne pouvons demander à Dieu de réaliser un miracle permanent pour pallier nos manques de prudence. Les virus ne se désactivent pas plus en entrant dans une église catholique qu’ils ne le font en entrant dans un temple protestant. « Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » Rappelons-nous ce récit humoristique mais plein de sens : « Lors de terribles inondations, un village est sur le point de se faire engloutir. Toute la population est évacuée par les pompiers, sauf le curé de ce village qui tient à rester. - Mais pourquoi ? Tout va disparaître !! - N'ayez crainte, c'est Dieu qui me sauvera. , Coronavirus : l’Évêque de Vannes s'exprime sur les mesures prises dans le diocèse
  • L’essai établit un rapport entre islam et fondamentalisme ainsi que christianisme et fidéisme. La thèse de Xavier Dufour se résume dans le principe philosophique suivant : la connaissance apporte la liberté. « Il faut parler de Dieu, des religions en général, et plus particulièrement de la tradition biblique à cause de son importance pour l’histoire occidentale, mais aussi des autres courants religieux, y compris de l’athéisme sous ses diverses formes », écrit-il. , CULTURE RELIGIEUSE : Connaître les religions pour mieux vivre en société | Lire pour croire…

Traductions du mot « fidéisme »

Langue Traduction
Anglais fideism
Espagnol fideísmo
Italien fideismo
Allemand fideismus
Chinois 信义主义
Arabe الإيمانية
Portugais fideísmo
Russe фидеизм
Japonais ファイディズム
Basque fideism
Corse fideisimu
Source : Google Translate API

Fidéisme

Retour au sommaire ➦

Partager