Fiance : définition de fiance

chevron_left
chevron_right

Fiance : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FIANCE, subst. fém.

Vx ou région. Confiance. Personne ne pourrait reconnaître en ces trappistes des êtres prédestinés vivant hors la société moderne, en plein moyen âge, dans la fiance absolue d'un Dieu (Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 245).
Prononc. : [fi(j)ɑ ̃:s]. Cf. fiancer. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « serment de fidélité, hommage » (Roland, éd. J. Bédier, 2329), en a. fr. seulement; 2. 1130-40 « confiance » (Wace, Conception N.D., 1055 ds Keller, p. 113b). Dér. du rad. du verbe fier*; suff. -ance*.

Fiance : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

fiance \fi.jɑ̃s\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de fiancer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de fiancer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de fiancer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de fiancer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de fiancer.

Nom commun

fiance

  1. (Désuet) Confiance.
    • Il est bien, fit-elle, parce qu’il était un digne prêtre, mais il serait mieux s’il avait eu une fiance plus efficace dans les vertus de la Passion du Christ et s’il avait, de son vivant, plus craint le Purgatoire ! — (Joris-Karl Huysmans, Sainte Lydwine de Schiedam, Plon-Nourrit, 1912)

Nom commun

fiance \Prononciation ?\ féminin

  1. Confiance.
  2. Foi (par exemple en Dieu).
    • En toi doivent avoir pecheour grant fiance — (Une loenge de Nostre Dame, ms. 12467 de la BnF, v. 30)
  3. Serment de fidélité, hommage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fiance : définition du Littré (1872-1877)

FIANCE (fi-an-s') s. f.
  • État de l'âme qui se fie. Terme vieilli.

HISTORIQUE

XIIe s. Ma douce dame, en qui j'ai ma fiance, Couci, XVI.

XIIIe s. En Dieu [il] ot moult grant fiance jusques à la mort, Joinville, 201.

XVe s. Le roi y print grant fiance, Commines, II, 5.

XVIe s. De grant fiance grant faillance, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 281. Fiance est mere de despit, Leroux de Lincy, ib. p. 300. S'il [le mariage] est bien façonné, c'est une douce societé de vie, pleine de constance, de fiance et d'un nombre infini d'utiles et solides offices, Charron, Sagesse, p. 181, dans LACURNE. Le cinquiesme advis que je donne icy à se bien conduire aux affaires est un temperament et mediocrité entre une trop grande fiance et defiance, Charron, ib. p. 352.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fiance »

Étymologie de fiance - Wiktionnaire

 Dérivé de fier avec le suffixe -ance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de fiance - Littré

Fier 1 ; prov. fisanza, fiansa ; espagn. fianza ; portug. fiança ; ital. fidansa.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fiance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fiance fijɑ̃s play_arrow

Citations contenant le mot « fiance »

  • Je viens de faire le premier pas dans la voie du divorce. C’est-à-dire que je viens de me fiancer... De Pierre Doris

Traductions du mot « fiance »

Langue Traduction
Corse fidanzata
Basque emaztegaia
Japonais フィアンセ
Russe жених
Portugais noiva
Arabe خطيب
Chinois 未婚夫
Allemand verlobter
Italien fidanzato
Espagnol prometido
Anglais fiance
Source : Google Translate API

Mots similaires