La langue française

Férial

Sommaire

  • Définitions du mot férial
  • Étymologie de « férial »
  • Phonétique de « férial »
  • Évolution historique de l’usage du mot « férial »
  • Images d'illustration du mot « férial »
  • Traductions du mot « férial »

Définitions du mot férial

Trésor de la Langue Française informatisé

FÉRIAL, ALE, AUX, adj.

Qui a rapport à la férie.
A.− [Correspond à férie A] Temps férial. Où l'on cesse de travailler. Laper la soupe un' fois chaqu' jour, et deux fois les jours fériaux (Martin du G., Gonfle,1928, I, 1, p. 1174).Elle [la musique] inaugure le temps férial et en marque le terme (Serrière, T.N.P.,1959, p. 124).
B.− [Correspond à férie B] Office férial (Ac. 1932). De la férie.
Prononc. et Orth. : [feʀjal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. 1718-1932.
Étymol. et Hist. xiiies. « [temps (jour, mois)] pendant lequel on ne travaille pas, relatif à la férie » (Coutumes des Chartreux, 3epart., fo32 ro[ms. Dijon B.M. 618 du xiiies.] ds Gdf. Compl. : es jours feriaulx). Empr. au lat. chrét. ferialis « id. » (viie-viiies. ds TLL s.v. : dies feriales), dér. de feriae (férie*). Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Adjectif

férial \fe.ʁjal\

  1. (Religion) Qui concerne la férie.
    • Dans les vigiles , les prières fériales se disent seulement à matines et dans les Heures : mais aux vêpres suivantes on ne les dit point, parce que de là on fait de la fête. — (Pierre Jean Baptiste de Herdt, Pratique de la liturgie selon le rit romain, traduit de la 3e édition latine par F.-L.-M. Maupied, tome 2, Paris : chez Gaume frères & J. Duprey, 1858, page 218)
    • Q. 3. Pourrait-il se trouver des cas où un Prêtre serait tenu de célébrer même un jour férial?
      H. Oui; il peut se rencontrer quelques circonstances dans lesquelles un Prêtre, même sans titre, est obligé de célébrer dans les jours fériaux, comme, par exemple, si son Supérieur légitime le lui commandait, s'il fallait porter le saint Viatique à un malade en danger, et qu'il n'y eût pas de saintes hosties.
      — (R. P. Le Vavasseur, Cérémonial selon le rit romain d'après Joseph Baldeschi et d'après l'abbé Fauvel, Paris : chez Jacques Lecoffre & Cie, 1857, page 8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FÉRIAL, ALE. adj.
Qui regarde la férie. Office férial.

Littré (1872-1877)

FÉRIAL (fé-ri-al, a-l') adj.
  • Qui concerne la férie. Les offices fériaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « férial »

Férie ; provenç. et espagn. ferial ; ital. feriale. Ferial, qui se trouve souvent dans des auteurs anciens, y a le sens de plaisant : Les anciens jurisconsultes et canonistes ont une jolie et feriale façon de parler en leurs venerables commentaires ; car, estant au bout des rubriques, ils disent : explicato rubro, veniamus ad nigrum, Garasse, Rech. des rech. p. 156, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de férie avec le suffixe -al.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « férial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
férial ferjal

Évolution historique de l’usage du mot « férial »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « férial »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « férial »

Langue Traduction
Anglais férial
Espagnol ferial
Italien férial
Allemand férial
Chinois 费里亚尔
Arabe férial
Portugais ferial
Russe будний
Japonais フェリアル
Basque ferial
Corse férial
Source : Google Translate API
Partager