La langue française

Féodalisme

Sommaire

  • Définitions du mot féodalisme
  • Étymologie de « féodalisme »
  • Phonétique de « féodalisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « féodalisme »
  • Citations contenant le mot « féodalisme »
  • Traductions du mot « féodalisme »

Définitions du mot « féodalisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

FÉODALISME, subst. masc.

A.− HIST. Principe de soumission du vassal au suzerain sur lequel repose le système de la société féodale; ce système économique, politique et social proprement dit. Dans le passage du féodalisme au capitalisme (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 156).
B.− P. anal., mod. Caractère de ce qui présente certaines ressemblances avec le système féodal; plus particulièrement, domination exercée par de puissants groupements d'intérêts privés à l'intérieur d'un État. Féodalisme industriel (Traité sociol.,1967, p. 36).
Rem. Barrès (Cahiers, t. 9, 1911-12, p. 381) citant un poète américain à propos des Sonnets de Shakespeare emploie ce mot au sens de « tendance à donner une certaine teinte féodale à une œuvre littéraire » : N'est-ce pas Walt Witman qui a accusé Shakespeare de « féodalisme invétéré ».
REM.
Féodaliste, adj. et subst.(Celui, celle) qui est partisan du régime féodal. [Napoléon :] « Il suffit à présent de l'atmosphère des jeunes idées pour étouffer les vieux féodalistes » (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 470).Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. 20e, Quillet 1965.
Prononc. : [feɔdalism̥]. Étymol. et Hist. 1823 (Boiste). Dér. de féodal*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 5. Bbg. Brunner (O.). Feudalisme. Ein Beitrag zur Begriffsgeschichte. Wiesbaden, 1958.

Wiktionnaire

Nom commun

féodalisme \fe.o.da.lism\ masculin

  1. (Histoire) (Économie) (Politique) Système politique, économique et social du Moyen Âge fondé sur la féodalité et l’oppression d’un peuple majoritairement paysan par une aristocratie foncière qui exerce un pouvoir politique (et religieux), judiciaire et militaire.
    • Marc Bloch nous dit qu’il n'existe qu’un seul féodalisme en dehors de l’Europe : au Japon. — (Raymond Boudon, Pierre Chaunu, Valeurs et modernité: autour de Alain Peyrefitte : Colloque international à l’Institut, 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FÉODALISME (fé-o-da-li-sm') s. m.
  • Néologisme. Système politique de la féodalité.

    Domination des possesseurs de grands domaines, de grands capitaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « féodalisme »

Féodaliser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de féodal avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « féodalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
féodalisme feɔdalism

Évolution historique de l’usage du mot « féodalisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « féodalisme »

  • Auteur abondant, géographe et prospectiviste, Joel Kotkin édite l'intéressant site Newgeography.com. Repérant des tendances de stagnation sociale et de calcification des hiérarchies, il s'inquiète d'un néo-féodalisme à l'oeuvre. Un peu partout dans le monde, une nouvelle stratification sociale, rappelant mutatis mutandis les ressorts de la féodalité, se renforce. Une aristocratie financière high-tech tient de plus en plus fermement les pouvoirs. Un clergé intellectuel, passé par des universités uniformisées, tient le registre des idées, protège les croyances et fait craindre des apocalypses. La majorité des populations subit, malgré les promesses d'autonomie, une dépendance et une instabilité accrues, avec un prolétariat industriel devenu précariat tertiaire. Ce « revival » féodal ne ramène pas les structures sociales médiévales, mais signe le déclin du capitalisme libéral. Les Echos, Pas de monde d'après pour les classes moyennes | Les Echos
  • Nous, la priorité qui s’impose à nous , c’est de se défaire du féodalisme nègre dans le Sud mauritanien, parler du racisme supposé d’ailleurs est presque du luxe si j’ose dire ainsi ! senalioune.com, La féodalité nègre en Mauritanie : L’affaire se joue à l’honnêteté et à la....
  • C’est la combinaison de ces deux institutions qui explique cette double singularité du féodalisme à ses origines que sont la décomposition du pouvoir politique et celle de la propriété foncière. Or, si Thomas Piketty saisit bien la première sans pour autant l’expliquer, il ne mentionne la seconde qu’en passant et en des termes des plus vagues [7]. A ses origines, le féodalisme procède en effet d’un véritable émiettement du pouvoir politique, consécutif à l’incapacité de reproduire les structures impériales héritées de l’Empire romain (au terme de l’échec de son ultime tentative de reconstitution par les Carolingiens) et à la montée des périls dans les campagnes (sous le coup de luttes entre seigneurs, des invasions normandes, sarrasines et magyares), conduisant à disséminer ce pouvoir dans la hiérarchie féodale. , Des «sociétés ternaires» aux «sociétés de propriétaires»: comment Thomas Piketty analyse la transition du féodalisme au capitalisme | A l'encontre
  • Lire un journal imprimé par la famille Irving, dans une maison construite par les Irving, en dégustant des produits cultivés dans leurs fermes et acheminés par leurs camions roulant avec leur pétrole : tel est le quotidien de nombreux habitants du Nouveau-Brunswick, cette province de l’Est canadien soumise à une forme de féodalisme économique. Le Monde diplomatique, La famille Irving, un féodalisme canadien, par Alain Deneault (Le Monde diplomatique, avril 2019)
  • Notre thèse se veut radicale dans le sens précis où elle considère que les travaux de Bessen valident les théories récentes de Hudson et de Graeber – théories en résonnance avec les travaux de Veblen et plus récemment de James Galbraith – selon lesquelles la caractéristique majeure du régime actuelle n’est plus le capitalisme mais le féodalisme. Autrement dit, il ne s’agit plus d’un capitalisme qui aurait des propriétés secondaires féodales, mais l’inverse. Pour le dire encore autrement, le cœur du régime d’accumulation contemporain est la rente et l’essentiel de la croissance des profits des entreprises cotées sont, depuis 2000, comme l’a montré Bessen[1], des profits de rentes. Ce n’est plus le capital qui est la fin et la rente qui est le moyen mais c’est la rente qui est la fin et le capital qui est son moyen. Autrement dit, la création de monnaie ex-nihilo « a » par le crédit qui impulse la dynamique « A->A+a » du capitalisme est orientée essentiellement vers le lobbying pour la captation de rentes de régulation qui devient par conséquent la finalité du RA actuel. Le capital est alors la source principale qui permet l’obtention des rentes de régulation qui constituent aujourd’hui l’essentiel des valorisations des entreprises cotées[2] et par conséquent, la lutte des classes pour l’obtention des moyens de production du capital, c’est-à-dire la création monétaire ex-nihilo est le centre de la lutte des classes. Cette centralité s’illustre chaque jour avec les mesures d’austérité qui ne sont rien d’autre que la transformation de la propriété des moyens de production de capital ou de monnaie en la propriété des moyens de production des biens et des services par la privatisation des moyens de production des biens et des services. C’est ce que l’on nomme l’austérité. Club de Mediapart, Le Néolibéralisme comme Régime Féodal, Informatique et Financier. | Le Club de Mediapart
  • Quel que soit le libéralisme considéré (car il y en a théoriquement plusieurs), son utopie se réalise sous la forme bâtarde de l'anarcho-féodalisme. La pression inévitable en sociobiologie, dynamique des groupes et sociologie des organisations, fait simplement son œuvre hiérarchique – sempiternelle, jusqu'à preuve du contraire. Car même les groupuscules d'idéologie purement anarchiste, finissent sous la coupe d'éminences grises souvent plus anciennement insérées, donc jugées fiables, et généralement plus malignes que la moyenne, à savoir rester discrètes dans la logique morale (idéologie) de leur collectif « autogestionnaire ». AgoraVox, De l'utopie libérale à l'anarcho-féodalisme réel - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « féodalisme »

Langue Traduction
Anglais feudalism
Espagnol feudalismo
Italien feudalesimo
Allemand feudalismus
Chinois 封建
Arabe الإقطاع
Portugais feudalismo
Russe феодализм
Japonais 封建主義
Basque feudalismoaren
Corse feudalisimu
Source : Google Translate API
Partager