La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fécondabilité »

Fécondabilité

Définitions de « fécondabilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Fécondabilité, subst. fém.,biol. et démogr. Probabilité de fécondation à l'intérieur du cycle menstruel. Taux de fécondabilité. En raison des irrégularités dans l'ovulation qui apparaissent souvent avant la ménopause, de l'augmentation de la mortinatalité et de la fréquence des avortements spontanés, quand l'âge de la femme croît, il est vraisemblable que la fécondabilité décline après un palier d'une durée moyenne de 15 à 20 ans (Tiers monde,1956, p. 154).

Wiktionnaire

Nom commun - français

fécondabilité \fe.kɔ̃.da.bi.li.te\ féminin

  1. (Biologie) Mesure du potentiel reproducteur.
    • Le vieillissement d’une population longtemps peu féconde contribue généralement à abaisser le taux de natalité (1), car les femmes jeunes, au maximum de leur fécondabilité, sont relativement peu nombreuses. — (Anne Retel-Laurentin, Causes de l'infécondité dans la Volte noire, Éditeur Presses universitaires de France, 1979)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fécondabilité »

Composé de fécondable et de -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fécondabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fécondabilité fekɔ̃dabilite

Évolution historique de l’usage du mot « fécondabilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fécondabilité »

  • La fécondabilité varie-t-elle selon les saisons ? C'est la question que ce sont posée des chercheurs dont l'étude, réalisée sur 14 331 femmes résidant en Amérique du Nord et au Danemark, a été publiée dans la revue Human Reproduction. www.pourquoidocteur.fr, Il existerait une saison “idéale” pour tomber enceinte
  • Pour connaitre votre période de fertilité et mettre toutes les chances de votre côté, renseignez la durée habituelle de votre cycle menstruel (s'il est compris entre 21 à 35 jours) et précisez la date de vos dernières règles. Vous obtiendrez alors une estimation de votre période de fécondabilité. Doctissimo, Calcul ovulation - Date Ovulation - Calcul de la date d'ovulation - Doctissimo
  • En outre, il s'est avéré que ce pic de conceptions rapides a été 45% plus fort pour les femmes résidant dans le Sud des États-Unis. La relation entre la saison et la fécondabilité était à peu près la même au Danemark, dans le Nord des États-Unis et au Canada. Il faut ajouter que les résultats n'ont pas évolué de manière significative en prenant en compte certains facteurs tels que la fréquence des rapports sexuels, la consommation de boissons sucrées ou de médicaments, et le tabagisme. Magicmaman.com, Existe-t-il une meilleure saison pour concevoir un enfant ? - Magicmaman.com
  • Chez la femme, la fécondabilité est la plus élevée entre 20 et 25 ans , Comment tomber enceinte rapidement ?
  • Chez les hommes comme chez les femmes, la consommation de soda serait susceptible de diminuer les chances d’avoir un bébé. L’effet de ces boissons sucrées sur la fertilité se ferait ressentir à partir d’un soda par jour. La baisse de la fécondabilité, c’est-à-dire la période moyenne nécessaire pour concevoir un enfant, serait de 20 %. , La consommation quotidienne de soda réduirait la fertilité selon une étude
  • La fécondabilité (c’est-à-dire la probabilité de naissance) de la femme diminue après 30 ans et la baisse s’accentue après 35 ans C’est la probabilité que l’ovule qui est « pondu » soit fécondable. Or cette probabilité diminue avec l’âge. La fécondabilité est stable jusqu’à 30 ans puis diminue légèrement après 30 ans pour chuter fortement après 35 ans. Plus on est jeune, plus on a des rapports sexuels réguliers, et plus ils ont lieu en période fertile, c’est-à-dire avant l’ovulation, plus il y a de chances de grossesse. On considère qu’en l’absence d’intervention médicale, la majorité des femmes de moins de 30 ans auront dans l’année la grossesse désirée. Après 35 ans, ce sera moins facile. PARENTS.fr, Quels examens quand on ne tombe pas enceinte? | PARENTS.fr
  • Des chercheurs américains ont voulu savoir si une période de l'année était plus propice à la conception d’un enfant. Leur étude met en avant un pic de fécondabilité fin novembre. PARENTS.fr, Envie de bébé : la fin de l’automne serait la période la plus propice à la conception | PARENTS.fr
  • Pour mener à bien leur étude, les scientifiques ont interrogé des couples vivant aux Etats-Unis et au Canada. Au total, 3 828 femmes âgées de 21 à 45 ans et 1 045 de leurs partenaires masculins ont participé à cette cohorte. Via un questionnaire en ligne, les participants devaient indiquer leurs antécédents médicaux, les facteurs liés au mode de vie et l'alimentation, y compris leur consommation de boissons sucrées. Les personnes interrogées ont ensuite rempli un questionnaire de suivi tous les deux mois, durant une année ou jusqu’à la survenue d’une grossesse. Résultat : la consommation de boissons sucrées chez les femmes et les hommes était associée à une réduction de 20 % de la fécondabilité, représentant la probabilité moyenne de conception durant un cycle. Même une consommation modérée semble entraîner une baisse de la fertilité, avec un impact plus important chez les hommes. Les femmes qui consommaient au moins un soda par jour avaient une fécondabilité inférieure de 25 %. Chez les hommes, une consommation quotidienne était associée à une baisse de la fécondité de 33 %. Doctissimo, Consommer un soda par jour réduit la fertilité
  • Cette augmentation de la fécondabilité s'est révélée plus importante chez les femmes obèses ou en surpoids, expliquent les auteurs de l'étude. Plus l'indice de masse corporelle est important, plus les effets de la marche sur la fécondabilité sont importants. Ainsi, une marche de 10 minutes chez les femmes obèses augmenteraient considérablement leurs chances de tomber enceinte. Le lien de causalité chez les femmes à l'IMC compris entre 18,5 et 25 kg·m était en revanche pus faible. , Fertilité : les bienfaits de la marche pour tomber enceinte - Terrafemina
  • "A 40 ans, la fécondabilité des femmes reste bonne avec un risque de grossesse à 60% en l'absence de contraception. Cet index de fécondabilité va chuter progressivement pour s'aggraver après 42 ans et tomber à un taux très faible après 48 ans", estime Patrice Lopes, gynécologue et coordinateur de l'ouvrage Questions Sexo (éd. Eyrolles).   LExpress.fr, La contraception après 40 ans, un vrai casse-tête - L'Express Styles

Traductions du mot « fécondabilité »

Langue Traduction
Anglais fecundability
Espagnol fecundabilidad
Italien fecondabilità
Allemand fruchtbarkeit
Chinois 生育能力
Arabe الخصوبة
Portugais fecundabilidade
Russe fecundability
Japonais 産出性
Basque fecundability
Corse fecundabilità
Source : Google Translate API

Fécondabilité

Retour au sommaire ➦

Partager