La langue française

Fascisant

Définitions du mot « fascisant »

Trésor de la Langue Française informatisé

FASCISER, verbe trans.

Rare. ,,Introduire le fascisme, ou des méthodes, un régime inspirés du fascisme. L'université, c'est une société à l'intérieur de l'autre et l'autre n'est pas en humeur et en situation de se laisser fasciser`` (Gilb. 1971).
Au part. passé en emploi adj. Qui est devenu fasciste. Armée fascisée. Quelle devrait être l'unique pensée des vaincus? (...) recréer une force capable de faire contrepoids à l'énorme masse fascisée (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 140).
Rem. 1. La docum. atteste fascisation, subst. fém. Le fait de rendre, de devenir fasciste; action de fasciser. Entreprise de fascisation; procès de fascisation. Thèses sur la fascisation des classes moyennes en Espagne (Abellio, Pacifiques, 1946, p. 55). 2. On rencontre ds la docum. fascisant, ante, adj. ,,Qui rappelle le fascisme; qui emploie ou préconise des méthodes fascistes, qui cherche à instaurer un régime inspiré du fascisme`` (Gilb. 1971). Activiste fascisant, réaction fascisante; orientation fascisante d'un régime politique. Les démocraties sont à genoux (...), Pétain a pris le pouvoir, c'est dans une société fasciste ou fascisante que le parti doit continuer son travail (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 244).
Prononc. : [faʃize], (il) fascise [faʃi:z]. Seule transcr. ds Lar. Lang. fr. Cf. fascisme pour la var. de prononciation [fasize]. Étymol. et Hist. 1936 (R. A. Dior ds Commune, no30, févr., p. 747 : l'hebdomadaire fascisant Savez-vous). Dér. du rad. de fascisme*, fasciste*; dés -er, -ant. Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 79 (s.v. fascisant).Quem. DDL t. 7 (s.v. fascisation).Thérive (A.). Prélogisme... fasciser. Nouv. littér. 1939, 12 sept.

Wiktionnaire

Adjectif

fascisant

  1. Qui tend vers le fascisme.
    • Groupuscule d'extrême droite fascisant et antisémite.
    • Un discours fascisant.
  2. (Par euphémisme) Fasciste.
    • la Phalange espagnole, un parti fascisant et nationaliste.
    • le Front national, un parti politique suisse fascisant de l'entre-deux guerres glorifiait l'idéologie nazie et reçut des fonds du service de la propagande allemande.

Forme de verbe

fascisant \fa.ʃi.zɑ̃\

  1. Participe présent du verbe fasciser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fascisant »

Participe présent du verbe « fasciser ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fascisant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fascisant faʃizɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « fascisant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fascisant »

  • Depuis deux mois, le philosophe électrise encore plus que de coutume. Et divise. D'un côté, ceux qui pensent, comme Jean-François Kahn, qu'il a quitté les rives de la raison. "Michel Onfray a basculé dans un mouvement profondément fascisant", affirme le fondateur du journal Marianne. De l'autre, ceux qui jurent que l'essayiste ne serait qu'un incompris au coeur trop tendre. "Il est sentimental, affectif, mais pas cynique. L'idée d'en faire un parangon de l'extrême droite souverainiste relève de la démence complète", s'emporte son ami et témoin de mariage l'éditorialiste Franz-Olivier Giesbert.  LExpress.fr, De ses ouvrages à sa revue "Front populaire", enquête sur Michel Onfray, extrême écorché - L'Express
  • La personnalité de monsieur Cassany a obligé une partie de la gauche a voter a droite pour être sur de se débarrasser de ce personnage qui a pourri la gauche Villenevoise par un comportement fascisant ,autoritaire qui a détruit P S local pour mieux régner sur la ville avec une cour a sa botte ,avec une absence de réflexion sur l intérêt général, préférant être le seul socialiste en place. Aujourd-hui la gauche locale débarrassée de ses démons ne demande qu a ce reconstruire démocratiquement. Il est malheureux que pour un militant de gauche de se réjouir de la victoire de G Lepers pour retrouver un vent de démocratie sur la ville ladepeche.fr, Municipales 2020 : découvrez les résultats de votre commune dans notre moteur de recherche et notre carte - ladepeche.fr
  • "Depuis deux mois, le philosophe électrise encore plus que de coutume. Et divise. D’un côté, ceux qui pensent, comme Jean-François Kahn, qu’il a quitté les rives de la raison. « Michel Onfray a basculé dans un mouvement profondément fascisant », affirme le fondateur du journal Marianne. De l’autre, ceux qui jurent que l’essayiste ne serait qu’un incompris au cœur trop tendre." écrit l'Express (5 pages) à propos de Michel Onfray Atlantico.fr, Macron sauveur de mauvais ministres, Mélenchon du RN à Marseille ?; Kahn enfonce Onfray et sa bascule fascisante, Giesbert le défend contre « les déments »; Montebourg alerte sur les dangers des prêts garantis aux entreprises | Atlantico.fr
  • Normal, ils se méfient d'un mouvement raciste et fascisant... lindependant.fr, Manifestation "Black lives matter" - Un couple sort armé jusqu'aux dents pour éloigner le cortège - lindependant.fr
  • Les Américains ont quand même un rapport au communautarisme, à la cohabitation des différentes communautés qui composent leur communauté nationale différent du nôtre. Heureusement, nous ne sommes pas encore totalement communautaristes. Il nous reste un peu d’universalisme. Ce qui m’inquiète et ce qui en même temps me désole pour ceux que l’on prétend aider, c’est que quand on privilégie une approche ethnicisante des problèmes et qu’on ethnicise le débat politique, cela fait qu’on ne parle plus en termes de classes, mais en termes de communautés. Par voie de conséquence, les premiers problèmes de ceux que l’on défend ne sont plus la pauvreté, la relégation, l’exclusion territoriale, mais les discriminations et le racisme. C’est une injure faite aux populations faibles de nos pays que d’ethniciser les problèmes: cela revient à mettre au second plan les difficultés les plus prégnantes que rencontrent ces personnes. D’ailleurs quand surgissent des phénomènes qui ne correspondent pas à la grille de lecture progressiste, comme les gilets jaunes qui sont dans l’ensemble plutôt des «Blancs» qui manifestent contre leur pauvreté, le système progressiste se retrouve incapable de plaquer dessus sa lecture ethnicisante des problèmes et réagit par l’hostilité en fascisant ces pauvres gens qu’il faut évidemment écouter. Je pense que cette lecture est en fait l’œuvre de privilégiés, de journalistes et autres éditorialistes qui ont une approche coquette de tout ça, qui leur donne le sentiment d’être des intellectuels, qui leur permet de parler comme le New York Times, et non pas une lecture réelle de ces problèmes qu’ils auraient s’ils n’étaient pas dans le confort de leur ministère ou des restaurants parisiens où ils déjeunent. Le Figaro.fr, Consigny: «La décision du New York Times d’écrire ‘Black’ avec une majuscule et ‘white’ avec une minuscule est lunaire»
  • Un phénomène quasi analogue se déroule en Turquie. Contrairement à l’idée reçue, les succès de AKP d’Erdogan ne sont pas dus à un soudain regain de prurit religieux qui aurait atteint la société turque, mais surtout à l’alliance de l’AKP avec le MHP, qui est son seul soutien au Parlement. Le MHP est un parti d’extrême droite, ultra-nationaliste, et fascisant qui a troqué, comme par miracle, ses références païennes et turciques, contre un Islam de circonstances. Sa branche paramilitaire les «Loups Gris », notoirement liée au crime organisé, est chargée des basses œuvres mais aussi du service d’ordre de l’AKP. Kapitalis, La Tunisie entre loups et chacals - Kapitalis
  • Il me semble tellement évident que son texte rassemble les éléments de langage constitutifs d’une perception fascisante du monde : phénomènes socio-politiques réduits à quelques personnes, élites corrompues, endogames et dégénérées, associées bien sûr au pourrissement et à des scandales sexuels, qui parasiteraient le pays et contre laquelle se soulèverait le peuple sain («Le contre-jour du pouvoir, fait de coulisses et compromissions, corruptions et inféodations, de destins mobilisés pour arracher la France à ses destinées, apparaît pas à pas » ou encore les « jeux d’influence qui pourrissent le petit-Paris. » Voir d'autres ex https://twitter.com/gdelagasnerie/status/1117028333974368256) Club de Mediapart, «Crépuscule», pamphlet fascisant | Le Club de Mediapart
  • Le Tribunal électoral est en état de mort clinique : quelles que soient les accusations de malversation, les éloges de la torture ou les annonces que Bolsonaro exilera ou tuera ses opposants, il continue sa campagne sans être inquiété. Il annonce le régime fascisant qu’il mettra en place : une extrême droite qui s’appuie sur une mobilisation populaire, appelle à la violence politique pour détruire son opposition et se fonde sur un dégagisme radical. Le Monde.fr, Maud Chirio : « Bolsonaro va mettre en place un régime fascisant »
  • Autrement dit, une forme de vitalisme traditionnel l’aurait (provisoirement ?) emporté : il se serait agi de sauver les vies, presque à tout prix, mais en produisant du coup d’insupportables injustices et discriminations, dans la mesure où la vie vaut autant, partout et en tous et qu’on n’est pas arrivés à les sauver toutes. Et même que les vies les plus vulnérables ont été parmi les moins bien protégées malgré les discours officiels et les justifications des dispositifs. En outre, à côté de ce vitalisme, on aurait aperçu les complicités habituelles : un hygiénisme fascisant, une morale conventionnelle de la décence courante, une vision conservatrice de nos sociétés. Le Soir Plus, «Non, nous n’avons pas été vitalistes» - Le Soir Plus
  • Le président fascisant du Brésil, Jair Bolsonaro, a exprimé très clairement cette politique, en insistant sur le fait que le COVID-19 est une «petite grippe». En réalité, tous les gouvernements de la région abandonnent systématiquement leurs mesures pour contenir le virus. Leur politique a plutôt visé à défendre les intérêts et la richesse de leurs élites capitalistes respectives dans la région la plus inégale du monde. , Alors que les cas de COVID-19 triplent en un mois, les élites latino-américaines poursuivent leur campagne de retour au travail - World Socialist Web Site

Traductions du mot « fascisant »

Langue Traduction
Anglais fascinating
Espagnol fascinante
Italien affascinante
Allemand faszinierend
Chinois 迷人
Arabe رائعة
Portugais fascinante
Russe очаровательный
Japonais 魅惑的
Basque liluragarriak
Corse affascinanti
Source : Google Translate API

Synonymes de « fascisant »

Source : synonymes de fascisant sur lebonsynonyme.fr

Fascisant

Retour au sommaire ➦

Partager