La langue française

Farillon

Définitions du mot « farillon »

Wiktionnaire

Nom commun

farillon \fa.ʁi.jɔ̃\ masculin

  1. (Pêche) Réchaud dans lequel les pêcheurs allument du feu pendant la nuit, pour attirer certains poissons.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FARILLON (fa-ri-llon, ll mouillées) s. m.
  • Terme de pêche. Réchaud dans lequel les pêcheurs allument du feu pendant la nuit, pour attirer certains poissons.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FARILLON, s. m. terme de Pêche usité dans le ressort de l’amirauté de Poitou, ou des sables d’Olonne : c’est le nom qu’on donne à la pêche au feu, dont voici la description telle qu’elle se pratique par les pêcheurs du cap Breton. On y prend des éguilles ou orphies. Elle commence en même tems que celle des mêmes poissons, aux rets nommés veltes, c’est-à-dire au mois de Mars, & elle finit à la fin de Juillet. Elle ne se peut faire que de nuit. Ce sont les bateaux ou chaloupes des barques qui sont dans le port qui s’y occupent. La chaloupe est armée de six personnes, cinq hommes & un mousse. Un des hommes de l’équipage entretient le farillon, qui est placé avant. Le farillon est une espece de ces anciens réchauts portatifs, que l’on mettoit aux coins des rues pour éclairer la nuit. Le foyer a une douille de fer d’environ douze pouces de long, & un manche de quatre piés de long. Le feu est composé d’éclats de vieilles douves de barriques, vuidanges de brai ou de gaudron, coupées de demi-coudée de long. Deux hommes nagent, & trois lancent la foüanne, le salet, ou salin, dans les lits ou bouillons d’orphies, qui sont attirées par la lumiere du farillon qui frappe & éclaire la surface de l’eau. Quelquefois ces poissons s’attroupent en si grande quantité, que l’on en prend cinq à six d’un seul coup ; & comme le bateau avance toûjours doucement à la rame, le poisson n’est point effarouché par le jet des foüannes que les pêcheurs dardent.

La pêche la plus forte est de douze ou quinze cents pendant la marée de la nuit ; il faut pour y réussir, qu’elle soit noire, sombre, & calme.

Les orphies qui proviennent de cette pêche, se consomment sur les lieux. On s’en sert pour la boîte des hameçons des pêcheurs à la ligne ; on en sale aussi, mais c’est une mauvaise salaison. Les orphies annoncent à cette côte l’arrivée des sardines, comme elles annoncent celle des maquereaux, dans la manche britannique, aux côtes de la haute Normandie. Voyez la représentation de cette pêche dans nos Planches de Pêche.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « farillon »

Probablement un diminutif de phare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Variante de pharillon, dérivé de phare avec le suffixe -illon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « farillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
farillon farilɔ̃

Traductions du mot « farillon »

Langue Traduction
Anglais farillon
Espagnol farillon
Italien farillon
Allemand farillon
Chinois 法里永
Arabe farillon
Portugais farillon
Russe farillon
Japonais ファリロン
Basque farillon
Corse farillon
Source : Google Translate API

Farillon

Retour au sommaire ➦

Partager