La langue française

F

Sommaire

  • Définitions du mot f
  • Étymologie de « f »
  • Phonétique de « f »
  • Évolution historique de l’usage du mot « f »
  • Citations contenant le mot « f »
  • Images d'illustration du mot « f »
  • Traductions du mot « f »

Définitions du mot « f »

Trésor de la Langue Française informatisé

F, f, lettre

I.− Subst. gén. masc. La sixième lettre de l'alphabet. Un exemplaire de cette lettre. Un f, un grand f :
1. Et trois caractères furent Ajoutés à l'alphabet : Savoir (ainsi nous enseigne Tacite) l'F inversé, L'antisigma, l'I barré, (cf. le Corpus du règne). Toulet, Contrerimes,1920, p. 102.
En partic.
[L'attention porte sur la prononc.] F se prononce V en liaison dans Neuf heures (Ac.1932).
[L'attention porte sur la forme de la lettre] La signature de M. Francis Ponsard (...) frappe [par] son manque de rectitude horizontale. L'F est infiniment plus haute que le reste (A. Vitu dsLe livre des 400 auteurs,1850, p. 52).
[La lettre, désignée en tant que telle, renvoie à des termes dont elle est l'initiale] Parler, jurer par f et par b. Parler grossièrement. Les f et les b. Les gros mots. F comme foutre, b comme bougre, cf. Lar. 20e. Je lâche une f, j'en lâche deux peut-être (Pons de Verdun ds Besch.1845).
Rem. Ds Ac. compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Littré, DG.
Être de l'f. Être perdu, ruiné. F comme ,,fichu, flambé, foutu, fricassé, frit, fumé`` (France1907; v. aussi Rigaud, Dict. jargon paris., 1878 et Larch. Suppl. 1880).
P. ext. Dans un dictionnaire, la partie des mots commençant par f. L'F compte 3 735 mots.
Rem. Les noms désignant les lettres f, h, l, m, n, r, s sont traditionnellement féminins (il s'agit des noms en -e : effe, ache, elle, emme, enne, erre, esse, d'apr. la transcr. orth. ds Lar. 20e). On commence par attribuer le genre masc. à la désignation de la lettre par la valeur : un fe, effe restant lui fém. (Ac. jusque Ac. 1878, Littré, DG). Ac. 1932 admet pour effe les 2 genres; v. aussi Rob. La 1reattribution du genre masc. à effe ds Nouv. Lar. ill. 1897.
II.− Abréviation d'un terme commençant par cette lettre.
A.− [Avec les fonctions du terme en cause, qui peut, ou doit, lui être substitué]
1. Réticence de plume pour foutre. Ah! ça, est-ce que vous vous f [outez] de moi? (Halévy, Carnets,t. 2, 1908, p. 152).
2. CHIM. Symbole du fluor. Un dentifrice au F. Auparavant, symbole du fer (en dernier lieu ds Guérin 1892).
B.− [Avec le fonctionnement d'un n. propre; le terme en cause ne peut lui être substitué; ce qui se fait entendre est nécessairement le n. de la lettre] Abréviation de fonction. f(x), lire [εf dəiks]. F, symbole du fluor, dans le poids atomique de F est... [... də εf ...].
[F complément déterminatif.] Abréviation de (poudre à) fusil. La poudre F2, poudre noire pour le fusil de la marine modèle 1878. Abréviation de foyer. Les foyers F1, F2, F3 des trois ellipses principales (Verne, 500 millions,1879, p. 25).
III.− En tant qu'élément de l'alphabet, attribution sans rapport avec une désignation verbale, pour marquer l'ordre (après e et avant g) et, par conséquent, le 6erang, des éléments d'une série :
MÉTÉOR. Couche F. ,,Région de l'ionosphère comprise entre 200 et 400 km`` (Lar. encyclop.).
MUS. Le sixième degré dans la nomenclature alphabétique. Clef de F (Lar. 20e).
L'ordre n'est pas certainement significatif; s'il ne l'est pas, les lettres n'ont pas d'autre fonction que d'identification :
2. Ce dicastère assume la direction de tout ce qui concerne : (...) e) l'énergie électrique; f) la main-d'œuvre; g) la fabrication; ... Pethoud, Organ. industr. et comm.,1931, p. 146.
L'ordre est significatif (f est plus éloigné de d que de e, il est à droite de e, à gauche de g, etc.), bien qu'il ne soit pas irréversible (a est à gauche par convention) :
3. ... archiviste paléographe, aspirant de marine (à bord du dernier voilier), coureur cycliste (vainqueur du tour d'Europe), champion du monde d'échecs (inventeur du Gambit L'Aumône et du début f2-f3, h7-h5)... Queneau, Loin de Rueil,1944, p. 141.
Prononc. et Orth. : [εf]. ,,Il y a environ cent ans que la Grammaire générale de Port-Royal a proposé aux maîtres qui montrent à lire, de faire prononcer fe plus tôt que effe`` (Du Marsais ds Gramm. t. 3 1789). La suggestion conserve tout son intérêt, s'agissant d'épellation et d'apprentissage de la lecture. ,,En effet, on prononce feu, folie, finesse et non pas effeu, effolie, effinesse`` (Besch. 1845). (L'épellation donne en réalité effe-e-u, ...). Cependant, il s'agit là, au point vocalique près (qui n'est pas nécessaire à la prononciation hors contexte d'une continue), de la valeur de la lettre, non d'une var. du nom, et c'est à tort qu'on les met en parallèle (Ac. 1798-1878, Lar. 19e-20e, Littré, DG). Cette valeur est [f], la fricative labio-dentale forte (lorsque la lettre se prononce : nef (mais clef) et sauf le cas de sonorisation : neuf hommes). Fréq. abs. littér. : 1 003. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 936, b) 531; xxes. : a) 848, b) 2 671.

F, f, lettre

I.− Subst. gén. masc. La sixième lettre de l'alphabet. Un exemplaire de cette lettre. Un f, un grand f :
1. Et trois caractères furent Ajoutés à l'alphabet : Savoir (ainsi nous enseigne Tacite) l'F inversé, L'antisigma, l'I barré, (cf. le Corpus du règne). Toulet, Contrerimes,1920, p. 102.
En partic.
[L'attention porte sur la prononc.] F se prononce V en liaison dans Neuf heures (Ac.1932).
[L'attention porte sur la forme de la lettre] La signature de M. Francis Ponsard (...) frappe [par] son manque de rectitude horizontale. L'F est infiniment plus haute que le reste (A. Vitu dsLe livre des 400 auteurs,1850, p. 52).
[La lettre, désignée en tant que telle, renvoie à des termes dont elle est l'initiale] Parler, jurer par f et par b. Parler grossièrement. Les f et les b. Les gros mots. F comme foutre, b comme bougre, cf. Lar. 20e. Je lâche une f, j'en lâche deux peut-être (Pons de Verdun ds Besch.1845).
Rem. Ds Ac. compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Littré, DG.
Être de l'f. Être perdu, ruiné. F comme ,,fichu, flambé, foutu, fricassé, frit, fumé`` (France1907; v. aussi Rigaud, Dict. jargon paris., 1878 et Larch. Suppl. 1880).
P. ext. Dans un dictionnaire, la partie des mots commençant par f. L'F compte 3 735 mots.
Rem. Les noms désignant les lettres f, h, l, m, n, r, s sont traditionnellement féminins (il s'agit des noms en -e : effe, ache, elle, emme, enne, erre, esse, d'apr. la transcr. orth. ds Lar. 20e). On commence par attribuer le genre masc. à la désignation de la lettre par la valeur : un fe, effe restant lui fém. (Ac. jusque Ac. 1878, Littré, DG). Ac. 1932 admet pour effe les 2 genres; v. aussi Rob. La 1reattribution du genre masc. à effe ds Nouv. Lar. ill. 1897.
II.− Abréviation d'un terme commençant par cette lettre.
A.− [Avec les fonctions du terme en cause, qui peut, ou doit, lui être substitué]
1. Réticence de plume pour foutre. Ah! ça, est-ce que vous vous f [outez] de moi? (Halévy, Carnets,t. 2, 1908, p. 152).
2. CHIM. Symbole du fluor. Un dentifrice au F. Auparavant, symbole du fer (en dernier lieu ds Guérin 1892).
B.− [Avec le fonctionnement d'un n. propre; le terme en cause ne peut lui être substitué; ce qui se fait entendre est nécessairement le n. de la lettre] Abréviation de fonction. f(x), lire [εf dəiks]. F, symbole du fluor, dans le poids atomique de F est... [... də εf ...].
[F complément déterminatif.] Abréviation de (poudre à) fusil. La poudre F2, poudre noire pour le fusil de la marine modèle 1878. Abréviation de foyer. Les foyers F1, F2, F3 des trois ellipses principales (Verne, 500 millions,1879, p. 25).
III.− En tant qu'élément de l'alphabet, attribution sans rapport avec une désignation verbale, pour marquer l'ordre (après e et avant g) et, par conséquent, le 6erang, des éléments d'une série :
MÉTÉOR. Couche F. ,,Région de l'ionosphère comprise entre 200 et 400 km`` (Lar. encyclop.).
MUS. Le sixième degré dans la nomenclature alphabétique. Clef de F (Lar. 20e).
L'ordre n'est pas certainement significatif; s'il ne l'est pas, les lettres n'ont pas d'autre fonction que d'identification :
2. Ce dicastère assume la direction de tout ce qui concerne : (...) e) l'énergie électrique; f) la main-d'œuvre; g) la fabrication; ... Pethoud, Organ. industr. et comm.,1931, p. 146.
L'ordre est significatif (f est plus éloigné de d que de e, il est à droite de e, à gauche de g, etc.), bien qu'il ne soit pas irréversible (a est à gauche par convention) :
3. ... archiviste paléographe, aspirant de marine (à bord du dernier voilier), coureur cycliste (vainqueur du tour d'Europe), champion du monde d'échecs (inventeur du Gambit L'Aumône et du début f2-f3, h7-h5)... Queneau, Loin de Rueil,1944, p. 141.
Prononc. et Orth. : [εf]. ,,Il y a environ cent ans que la Grammaire générale de Port-Royal a proposé aux maîtres qui montrent à lire, de faire prononcer fe plus tôt que effe`` (Du Marsais ds Gramm. t. 3 1789). La suggestion conserve tout son intérêt, s'agissant d'épellation et d'apprentissage de la lecture. ,,En effet, on prononce feu, folie, finesse et non pas effeu, effolie, effinesse`` (Besch. 1845). (L'épellation donne en réalité effe-e-u, ...). Cependant, il s'agit là, au point vocalique près (qui n'est pas nécessaire à la prononciation hors contexte d'une continue), de la valeur de la lettre, non d'une var. du nom, et c'est à tort qu'on les met en parallèle (Ac. 1798-1878, Lar. 19e-20e, Littré, DG). Cette valeur est [f], la fricative labio-dentale forte (lorsque la lettre se prononce : nef (mais clef) et sauf le cas de sonorisation : neuf hommes). Fréq. abs. littér. : 1 003. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 936, b) 531; xxes. : a) 848, b) 2 671.

Wiktionnaire

Forme de verbe

f… \ɛf\ intransitif

  1. (Figuré) (Vulgaire) (Sexualité) (Abréviation) de foutre.
    • — Tu te f… de moi, dis… ? — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • — Elle m’a f… à la porte. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Qu’est-ce que tu f… dans la capitale ! Si au moins tu cherchais une femme !… » — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 169)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

F. n. m. et f.
Sixième lettre de l'alphabet. Elle représente une des consonnes. Elle se prononce Effe. Une F. Un grand F. Une petite f. Quand cette lettre est à la fin d'un mot, elle se prononce toujours. Une soif brûlante. Une soif ardente. Il fut piqué jusqu'au vif de ce refus. Pièce de bœuf saignante. Il est veuf de sa troisième femme. Elle ne se prononce pas dans Clef (qu'on écrit aussi Clé) et dans les mots composés : Bœuf gras, Cerf-volant, Nerf de bœuf, ainsi que dans les pluriels : Les bœufs. Les œufs. F se prononce V en liaison dans Neuf heures et est généralement muet dans Neuf kilomètres, Neuf cents, etc. Le son F est représenté par PH dans la plus grande partie des mots d'origine grecque comme Philosophie, Phosphate, Phénomène, etc.

Littré (1872-1877)

F (èf, ou, suivant la manière moderne d'épeler, fe) s. f. quand on prononce cette lettre èf : une petite f ; et s. m. quand on la prononce fe : un f majuscule.
  • 1La sixième lettre de l'alphabet et la quatrième consonne. Depuis dix ans dessus l'F [du dictionnaire de l'Académie] on travaille ; Et le destin m'aurait fort obligé, S'il m'avait dit, tu vivras jusqu'au G. Boisrobert, Épigr. VI, dans RICHELET.

    Il jurait par f et par b, se dit quand on veut faire entendre qu'il s'agit de jurements très grossiers que la décence ne permet pas de répéter. Les b, les f voltigeaient sur son bec ; Les jeunes sœurs crurent qu'il parlait grec, Gresset, Vert-Vert, IV.

    C'est un grand if (c'est-à-dire un grand j. f.), expression très injurieuse fondée sur ce que la qualification j. f. avant l'invention du j, et en supprimant les points, faisait précisément le mot if.

  • 2 Terme de musique. F ou F-ut-fa, indique le ton de fa.

    F écrit au-dessus ou au-dessous d'une note signifie forte. FF signifie fortissimo.

  • 3F indique une monnaie frappée à Angers.

HISTORIQUE

XIIIe s. F nous rendi joie au monde ; Par quoi nous fuissiemes [serions] tuit monde [purs], Se nostre creance fust ferme, Qui chascun jour devient enferme, Senefiance de l'ABC, Jubinal, t. II, p. 277.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

F, s. m. (Gramm.) c’est la sixieme lettre de l’alphabet latin, & de ceux des autres langues qui suivent l’ordre de cet alphabet. Le f est aussi la quatrieme des consonnes qu’on appelle muettes, c’est-à-dire de celles qui ne rendent aucun son par elles-mêmes, qui, pour être entendues, ont besoin de quelques voyelles, ou au moins de l’e muet, & qui ne sont ni liquides comme l’r, ni sifflantes comme s, z. Il y a environ cent ans que la grammaire générale de Port-Royal a proposé aux maîtres qui montrent à lire, de faire prononcer fe plûtôt que effe. Gramm. génér. ch. vj. pag. 23. sec. éd. 1664. Cette pratique, qui est la plus naturelle, comme quelques gens d’esprit l’ont remarqué avant nous, dit P. R. id. ibid. est aujourd’hui la plus suivie. Voyez Consonne.

Ces trois letres F, V, & Ph, sont au fond la même lettre, c’est-à-dire qu’elles sont prononcées par une situation d’organes qui est à-peu-près la même. En effet ve n’est que le fe prononcé foiblement ; fe est le ve prononcé plus fortement ; & ph, ou plûtôt fh, n’est que le fe, qui étoit prononcé avec aspiration. Quintilien nous apprend que les Grecs ne prononçoient le fe que de cette derniere maniere (inst. orat. cap. jv.) ; & que Cicéron, dans une oraison qu’il fit pour Fundanius, se mocqua d’un témoin grec qui ne pouvoit prononcer qu’avec aspiration la premiere lettre de Fundanius. Cette oraison de Cicéron est perdue. Voici le texte de Quintilien : Græci aspirare solent φ, ut pro Fundanio, Cicero testem, qui primam ejus litteram dicere non posset, irridet. Quand les Latins conservoient le mot grec dans leur langue, ils le prononçoient à la greque, & l’écrivoient alors avec le signe d’aspiration : philosophus, de φιλόσοφος, Philippus de φίλιππος, &c. mais quand ils n’aspiroient point le φ, ils écrivoient simplement f : c’est ainsi qu’ils écrivoient fama, quoiqu’il vienne constamment de φήμη ; & de même fuga de φυγὴ, fur de φώρ, &c.

Pour nous qui prononçons sans aspiration le φ qui se trouve dans les mots latins ou dans les françois, je ne vois pas pourquoi nous écrivons philosophe, Philippe, &c. Nous avons bien le bon esprit d’écrire feu, quoiqu’il vienne de φῶς ; front, de φροντίς, &c. Voyez Ortographe.

Les Eoliens n’aimoient pas l’esprit rude ou, pour parler à notre maniere, le h aspiré : ainsi ils ne faisoient point usage du φ qui se prononçoit avec aspiration ; & comme dans l’usage de la parole ils faisoient souvent entendre le son du fe sans aspiration, & qu’il n’y avoit point dans l’alphabet grec de caractere pour désigner ce son simple, ils en inventerent un ; ce fut de représenter deux gamma l’un sur l’autre Ϝ, ce qui fait précisément le Ϝ qu’ils appellerent digamma ; & c’est de-là que les Latins ont pris leur grand F. Voyez la Méthode greque de P. R. p. 42. Les Eoliens se servoient sur-tout de ce digamma, pour marquer le fe doux, ou, comme on dit abusivement, l’u consonne ; ils mettoient ce v à la place de l’esprit rude : ainsi l’on trouve Ϝοῖνος, vinum, au lieu de οἶνος ; Ϝέσπερος, au lieu de ἕσπερος, vesperus ; Ϝεσθής, au lieu de ἑσθής avec l’esprit rude, vestis, &c. & même, selon la méthode de P. R. (ibid.) on trouve serFus pour servus, DaFus pour Davus, &c. Dans la suite, quand on eut donné au digamma le son du fe, ou se servit du ou digamma renversé pour marquer le ve.

Martinius, à l’article Ϝ, se plaint de ce que quelques grammairiens ont mis cette lettre au nombre des demi-voyelles ; elle n’a rien de la demi-voyelle, dit-il, à moins que ce ne soit par rapport au nom qu’on lui donne effe : Nihil aliud habet semivocalis nisi nominis prolationem. Pendant que d’un côté les Eoliens changeoient l’esprit rude en f, d’un autre les Espagnols changent le f en aspiré ; ils disent harina pour farina, hava pour faba, herver pour fervor, hermoso pour formoso, humo au lieu de fumo, &c.

Le double f, ff, signifie par abbréviation les pandectes, autrement digeste ; c’est le recueil des livres des jurisconsultes romains, qui fut fait par ordre de Justinien empereur de Constantinople : cet empereur appella également ce recueil digeste, mot latin, & pandectes, mot grec, quoique ce livre ne fût écrit qu’en latin. Quand on appelle ce recueil digeste, on le cite en abregé par la premiere lettre de ce mot d. Quand dans les pays latins on voulut se servir de l’autre dénomination, & surtout dans un tems où le grec étoit peu connu, & où les Imprimeurs n’avoient point encore de caracteres grecs, on se servit du double f, ff, c’est le signe dont la partie inférieure approche le plus du πῖ grec, premiere lettre de πανδέκται, c’est-à-dire livres qui contiennent toutes les décisions des jurisconsultes. Telle est la raison de l’usage du double f, ff, employé pour signifier les pandectes ou digeste dont on cite tel ou tel livre.

Le dictionnaire de Trévoux, article F, fait les observations suivantes :

1°. En Musique, F-ut-fa est la troisieme des clés qu’on met sur la tablature.

2°. F, sur les pieces de monnoie, est la marque de la ville d’Angers.

3°. Dans le calendrier ecclésiastique, elle est la sixieme lettre dominicale. (F)

F, (Ecriture.) si l’on considere ce caractere du côté de sa formation, dans notre écriture ; c’est dans l’italienne & la ronde, la huitieme, la premiere, & la seconde partie de l’o ; trois flancs de l’o l’un sur l’autre, & la queue de la premiere partie de l’x. L’f coulée a les mêmes racines, à l’exception de sa partie supérieure qui se forme de la sixieme & de la septieme partie de l’o : on y employe un mouvement mixte des doigts & du poignet, le pouce plié dans ses trois jointures. Voyez les Planches à la table de l’Ecriture, planche des Alphabets.

F-UT-FA, (Musique.) F-ut-fa, ou simplement F ; caractere ou terme de Musique, qui indique la note de la gamme que nous appellons fa. Voy. Gamme.

C’est aussi le nom de la plus basse des trois clés de la Musique. Voyez Clés. (S)

F, (Comm.) les marchands, banquiers, teneurs de livres, se servent de cette lettre pour abréger les renvois qu’ils font aux différentes pages, ou comme ils s’expriment au folio de leurs livres & registres. Ainsi F°. 2. signifie folio 2. ou page seconde. Les florins se marquent aussi par un F de ces deux manieres : FL ou FS. Dict. du Comm. & Chambers. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « f »

F des Latins ; ϝ, digamma des Grecs.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin f.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Interjection) (2014) Du jeux Call of Duty: Advanced Warfare qui, au cours d’une scène, demande au joueur d’appuyer sur la touche F pour honorer la mémoire d’un personnage décédé, ce qui entraina une réaction amusée de la part des joueurs face à l’incongruité de la situation.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Interjection) (2014) Du jeux Call of Duty: Advanced Warfare qui, au cours d’une scène, demande au joueur d’appuyer sur la touche F pour honorer la mémoire d’un personnage décédé, ce qui entraina une réaction amusée de la part des joueurs face à l’incongruité de la situation.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « f »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
f f

Évolution historique de l’usage du mot « f »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « f »

  • La différence entre la F1 et le cyclisme, c’est qu’on peut gagner un Grand Prix avec une dysentrie, mais jamais on ne pourra gagner le Paris-Roubaix avec des hémorroïdes ! De Laurent Ruquier / Le mois par moi
  • Les voitures de F1 : si vous les trouvez faciles à conduire, c’est que vous n’allez pas assez vite. De Mika Hakkinen / Malaisie - Octobre 2000
  • C'est le faible qui s'offre le plus souvent à secourir le faible. De F.-J. Desbillons
  • Celui qui se fâche a deux peines : celle de se fâcher et celle de se remettre. De L.F. Sauvé
  • Demandez à Dieu de bénir votre travail, mais ne lui demandez pas de le faire à votre place. De F. Robson
  • "Plus rien à f***" est disponible sur Netflix, mais quelle est la suite pour Eli Brown et Madison Iseman, ses interprètes principaux ? AlloCiné, Plus rien à f*** (Netflix) : quels sont les projets d'Eli Brown et Madison Iseman ? - Actus Ciné - AlloCiné
  • « Dans quel état d'esprit avez-vous retrouvé vos joueuses ?Ça a été très long, mais j'étais très content de les retrouver et de recréer un lien social. On a pu les tenir informées de la situation tout au long du confinement et leur donner un programme adapté. Je les ai appelées fréquemment pour avoir leur ressenti. La question qui revenait était : ''Quand est-ce qu'on reprend ?'' Les avoir enfin récupérées depuis le 25 juin, ça fait plaisir. L'Équipe, Olivier Échouafni (PSG) : « Le mercato n'est pas terminé » - Foot - PSG (F) - L'Équipe
  • Encore engagée en Coupe de France et en Ligue des champions, l'équipe féminine du PSG a repris l'entraînement il y a quasiment deux semaines. Pour préparer les grosses échéances qui les attendent, les joueuses d'Olivier Échouafni vont affronter la formation néerlandaise de Twente le 17 juillet au sein de leur centre d'entraînement de Bougival puis le Paris FC à deux reprises les 20 et 25 juillet. L'Équipe, PSG (F) : des matches de préparation contre Twente et le Paris FC - Foot - Amical (F) - L'Équipe
  • En 1962, l'administration de Kennedy voulut distribuer des avions de combats fiables et peu coûteux à ses alliés pour contrer les Soviétiques et annonça que le N-156 avait été choisi pour cela. Un troisième et dernier prototype fut alors construit pour valider quelques modifications comme le renforcement de la structure des ailes et permettre de tester les réacteurs définitifs équipés de postcombustion. Les premiers exemplaires de série furent livrés en 1964, quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) avant qu'on ne décide de rajouter 2 canons de 20mm pour améliorer les capacités en combat aérien, ce qui provoqua un retard de 4 mois. Techno-Science.net, 🔎 Northrop F-5 Freedom Fighter - Définition et Explications
  • Aura-t-on droit à une finale de championnes du monde pour la première étape du Challenge Elite FFT. Sur les courts du TC des Combes à Nice, Kristina Mladenovic et Fiona Ferro ont l'occasion de se retrouver samedi en finale. Il faudra pour cela s'imposer lors des demies ce vendredi.  , Challenge Elite (F) - Une finale 100% Fed Cup Mladenovic-Ferro ? #ChallengeEliteFFT #Mladenovic #Ferro #FFT - TennisActu
  • Suspendues en mars dernier en raison du coronavirus, les éliminatoires de la Coupe du monde féminine U20 vont reprendre. C’est ce qu’annonce la CAF. Africa Top Sports, Mondial U20 2020 (F) : la CAF annonce le retour des éliminatoires
  • En janvier 2019, l'équipe féminine U15 du FC Nantes s'est offert un buzz positif en réalisant la performance incroyable d'inscrire 95 buts en trois matches dans son Championnat départemental qu'elle avait dû quitter pour aller jouer contre des garçons et (notamment) éviter de traumatiser toutes ses adversaires. Cet épisode met en lumière tout le travail effectué depuis la création de la section féminine du FCN en 2012, le club attirant les meilleures joueuses de la région. Avec un objectif : s'installer durablement dans l'élite et devenir un club qui compte dans le paysage du football joué par les femmes. L'Équipe, D2 (F) : FC Nantes, objectif D1 - Foot - D2 (F) - L'Équipe
  • Personnage incontournable du football féminin hexagonal, avec quatre titres de champion de France (2011, 2012,, 2013, 2014) et deux Ligues des Champions (2011, 2012) avec l'Olympique Lyonnais, l'entraîneur Patrice Lair va retrouver pour un temps ses anciennes amours. Révélé par notre confrère Sud-Ouest, lundi, Lair a accepté, bénévolement, un rôle de conseiller pour la création du pôle féminin à l'ES La Rochelle, qui vient de voir le jour. L'Équipe, Patrice Lair va aider le club de la Rochelle - Foot (F) - L'Équipe
  • La saga de la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout, pendant laquelle la STQ a fait des pieds et des mains pour tenter de remplacer le «F.-A.-Gauthier en raison d'une avarie de moteur, ne semblait plus tellement miner la confiance de ces passagers mercredi matin. Le Journal de Québec, Le rodage du «F.-A.-Gauthier» terminé? | JDQ

Images d'illustration du mot « f »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « f »

Langue Traduction
Anglais f
Espagnol f
Italien f
Allemand f
Chinois f
Arabe f
Portugais f
Russe е
Japonais f
Basque f
Corse f
Source : Google Translate API
Partager