La langue française

Existentialiste

Définitions du mot « existentialiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXISTENTIALISTE, adj. et subst.

PHILOSOPHIE
A.− [Philos. existentialiste]
1. [Correspond à existentialisme A; p. oppos. à essentialiste] Exigence, humanisme existentialiste. Le bouddhisme (...) est (...) existentialiste, car toute essence est niée et l'urgence de la douleur prime tout (Philos., Relig., 1957, p. 5401):
Ce n'est pas seulement depuis Kierkegaard et Nietzsche, mais depuis Pascal, depuis saint Augustin, depuis toujours que des penseurs refusèrent de systématiser leur pensée et de l'ériger proprement en doctrine, non par impuissance, mais par souci de l'existence personnelle. Tel est sans doute le sens profond du courant existentialiste. Lacroix, Marxisme, existent., personn.,1949, p. 59.
2. [Correspond à existentialisme B] La liberté est un élément si capital de l'idéologie existentialiste et surtout de la philosophie de J.-P. Sartre qu'il importe peu de faire ceci ou cela, (...) le tout est d'agir librement (P. Foulquié, L'Existentialisme,Paris, P.U.F., 1974 [1947], p. 95).
B.− [Philosophe existentialiste, romancier existentialiste] Qui admet et défend l'existentialisme. Emploi subst. Les existentialistes. L'existentialiste ne prendra jamais l'homme comme fin, car il est toujours à faire (Sartre, Existent.,1946, p. 92).
Rem. Existentialisme, existentialiste étaient des mots à la mode au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en partic. dans le milieu intellectuel de Saint-Germain-des-Prés. Existentialiste servait à qualifier une manière de penser et de vivre. Un (une) existentialiste était celui (celle) qui pensait et vivait ainsi. On s'abordait dans les salons avec la formule : « Êtes-vous existentialiste? » Saint-Germain-des-Prés tout entier bourdonnait du bruissement des pages des Temps modernes fébrilement coupées (J. Kanapa, L'Existentialisme n'est pas un humanisme, Paris, Éd. sociales, 1947, p. 11).
Prononc. : [εgzistɑ ̃sjalist]. Cf. é-1. Étymol. et Hist. 1. Adj. 1945, les philosophes existentialistes (Paru, no11 oct., p. 113); 2. subst. 1944 (L. Estang ds Poésie, 44, no21, nov.-déc., p. 125). Dér. de existentiel*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 42.

Wiktionnaire

Nom commun

existentialiste \ɛɡ.zis.tɑ̃.sja.list\ masculin et féminin identiques

  1. Adepte de l’existentialisme.
    • C’est un existentialiste.
    • Dans tous les coins sur la piste
      Les gens que vous voyez
      Sont tous existentialistes
      De la tête jusqu’aux pieds
      […] — (Jean Marco, Jacques Hélian et son orchestre, À Saint-Germain des Prés)
    • « Tu as entendu parler de Simone de Beauvoir ? dis-je à mon père.
      – Qui ça ?... Qui c’est ?...
      – Une dame qui porte des tresses et qui est existentialiste.
      – Ah ! oui, ces gens, à Paris, qui ont des poux et qui ne se lavent jamais !... »
      — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, pages 12-13)
    • Plus loin je traverserais des villages. Celui de Saint-Germain-des-Prés, où paissaient jadis ces troupeaux à longues crinières qu’on appelait d’un mot qui semblait désigner quelque maladie du bétail : « les existentialistes ». — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, pages 147-148)
    • Que sa dénomination dérive d’un nom commun ou d’un nom propre, l’adepte ne prend jamais de majuscule initiale. L’adhérent, le disciple, le fidèle, le membre pas davantage. Toutes les catégories sont concernées (religion, philosophie, littérature, arts, politique, etc.) : un anglican, sept bouddhistes, trois catholiques, un dadaïste, deux existentialistes, un gnostique, un hindou, deux impressionnistes, trois jansénistes, quelques kharidjites, soixante laxistes, trois marxistes, quatre nudistes, deux oulipistes, dix presbytériennes, un quiétiste, un rexiste, des saint-simoniens, deux trotskistes, dix ultras, une voltairienne, un wahhabite, un zoroastrien. — (« Adepte », in Jean-Pierre Lacroux, Orthotypographie : D’Accolade à Allemand, aussi Orthotypo : Orthographe & typographie françaises : Dictionnaire raisonné, 2007)

Adjectif

existentialiste \ɛɡ.zis.tɑ̃.sja.list\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’existentialisme.
    • La philosophie existentialiste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « existentialiste »

(Siècle à préciser) De existentiel avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « existentialiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
existentialiste ɛgzistɑ̃sjalist

Évolution historique de l’usage du mot « existentialiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « existentialiste »

  • Nous proposons d’examiner cette question à la lumière de la morale existentialiste de Simone de Beauvoir, autrice de (Pour une morale de l’ambiguïté), qui dans l’immédiat après-guerre proposa une éthique mettant en avant l’incertitude et l’ambiguïté de la condition humaine comme fondement d’une nouvelle éthique basée sur la lutte pour la liberté de tous. Son œuvre est une ressource pour puiser « la force de vivre et des raisons d’agir » dans la conscience de notre condition et des liens qui nous relient aux autres. The Conversation, Liberté et morale en temps de crise : une leçon de Simone de Beauvoir
  • Qui est Léon Chestov (1866-1938), penseur autonome et solitaire à contre-courant des conceptions de la Russie de son époque ? Si Camus ou Blanchot ont fait vivre son oeuvre existentialiste en France, il reste peu connu. Comment a-t-il pensé une "philosophie du déracinement" ? France Culture, Léon Chestov, l’existentialiste - Ép. 2/4 - Quatre philosophes russes
  • Le reproche essentiel qu'on nous fait, on le sait, c'est de mettre l'accent sur le mauvais côté de la vie humaine. Une dame dont on m'a parlé… lorsqu'elle lâche un mot vulgaire déclare en s'excusant : "je crois que je deviens existentialiste". France Inter, Philo - "Existentialisme et humanisme, pourquoi choisir ?" nous dit Sartre
  • 3. Un message humanisteAu-delà de l’intrigue principale de la tension entre les deux clans, la série pointe néanmoins du doigt la capacité de l’être à ne jamais se mélanger. Les personnages de Beastars sont naturellement conditionnés à ne rester qu’avec leurs congénères, mais qu’en est-il de nous ? Car contrairement à eux, aucun fossé ne nous sépare vraiment. S’ajoute à cette pensée fraternelle, un message de tolérance et d’acceptation de l’autre malgré ses différences. Cette série s’avère être aussi sentimentale qu’existentialiste.   ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire, 3 raisons de regarder Beastars sur Netflix - ActuSF - Site sur l'actualité de l'imaginaire
  • Toutefois, le recensement par Di-Capua des intellectuels existentialistes pose parfois question, tant il semble ranger sous ce classement tout un pan de la littérature arabe moderne, sans démontrer si elle a subi une influence existentialiste. Ainsi quand il évoque la contreculture irakienne et la « poésie libre » (au sens formel du terme) de Nazek Al-Malaika et de Badr Chaker Al-Sayyab. Que l’œuvre de ces deux géants de la poésie irakienne soit innovante et politiquement engagée, cela ne fait aucun doute, mais de quelle influence existentialiste peut-on réellement parler ? Orient XXI, Jean-Paul Sartre et l'existentialisme arabe, un rendez-vous manqué
  • Cela rejoint d'ailleurs l'idée existentialiste selon laquelle l'on est pas née comme une personne "fixée", non, c'est à nous de devenir ce que l'on veut être. Et c'est aussi cela, la liberté ! , Simone de Beauvoir : pourquoi il faut lire le livre "Oh Simone !" - Terrafemina
  • Quel tableau dépeindriez-vous des années 1950, qui ouvrent le champ de la littérature contemporaine, et des évolutions postérieures qui ont modifié ce champ ?Ce qui vient en premier lieu à l’esprit, pour les années 1950, c’est le triomphe, après la Libération, de ce qu’on a appelé alors le roman existentialiste. Un compromis entre l’esprit de fiction et une approche de la littérature se voulant utile en termes philosophiques et politiques. Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir… On réévalue aujourd’hui l’importance de celle-ci. Elle fut une intellectuelle influente, une penseuse du féminisme, une mémorialiste et une romancière qui, dans les années 1950, quand se pose la question d’une mutation des formes littéraires, tente à sa façon une voie non canonique, inspirée par le roman américain. C’est toute la génération Sartre-Beauvoir qui va puiser des modèles de modernité chez les grands romanciers américains, Hemingway, Dos Passos, Faulkner… Télérama, Bruno Blanckeman : “Il s’est toujours passé quelque chose dans la création littéraire française”
  • L’incarnation de la dimension sartrienne de l’actualité, face à l’épidémie mondiale, se retrouve dans le discours du Président de la République, ce lundi 13 avril. Sa quatrième allocution télévisuelle sur la gestion de la crise du Covid-19 semble prendre la mesure existentielle de la situation. Écouté par 37 millions de Français, Emmanuel Macron annonce « l’indissoluble liaison de la nécessité et de la liberté », selon la formule de Sartre : d’un côté, la responsabilité collective par la mobilisation et le respect des règles (gouvernement, maires, élus locaux, associations) ; de l’autre, le besoin d’organiser différemment le temps et l’espace, nos vies et nos choix. La société confinée repose la question du destin de la condition humaine. « Cette épidémie ne saurait affaiblir notre démocratie ni mordre sur nos libertés », affirme M. Macron lundi soir. Le strict confinement ne serait pas un frein à la liberté ? Comment cela est-il possible ? Seule la perspective existentialiste, choisie par le Président de la République, permet de comprendre que rester chez soi, sans bouger ni sortir, ne relève pas d’une interdiction mais d’une transformation de notre action. Bouleverser nos habitudes est une ré-articulation qui interroge les temporalités, les modes de vie et les comportements. « L’engagement face à l’inattendu et à la menace », explique le Président sartrien oblige « à être vivant et créatif » et n’interdit ni de vivre ni d’aimer. Par le ton, le style et le vocabulaire employé, qui renvoie à l’impératif d’une liberté en situation – « décision », « choix », « moment de vérité » ou encore « refondation », – tout le discours télévisuel de lundi ramène à Sartre. Si « le moment que nous vivons est un ébranlement intime et collectif », conclut M. Macron, il faut alors « sortir des sentiers battus et des idéologies, pour nous réinventer, et moi le premier ». La Règle du Jeu, Aliocha Wald Lasowski, Jamais nous n’avons été plus sartriens que sous le confinement mondial - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « existentialiste »

Langue Traduction
Anglais existentialist
Espagnol existencialista
Italien esistenzialista
Allemand existentialist
Chinois 存在主义者
Arabe وجودي
Portugais existencialista
Russe экзистенциалист
Japonais 実存主義者
Basque existentzialista
Corse esistencialista
Source : Google Translate API

Existentialiste

Retour au sommaire ➦

Partager