La langue française

Exceptionnalisme

Sommaire

  • Définitions du mot exceptionnalisme
  • Étymologie de « exceptionnalisme »
  • Phonétique de « exceptionnalisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « exceptionnalisme »
  • Citations contenant le mot « exceptionnalisme »
  • Traductions du mot « exceptionnalisme »

Définitions du mot « exceptionnalisme »

Wiktionnaire

Nom commun

exceptionnalisme \ɛk.sɛp.sjɔ.na.lism\ masculin

  1. Perception ou croyance selon laquelle une espèce, un pays, une société, une institution, un mouvement, un individu ou une période de temps est "exceptionnel". Le terme implique que le référent est supérieur d'une manière ou d'une autre, que ce soit spécifié ou non.
    • Chose certaine, pour propager l’image d’une Russie de retour sur la scène internationale, d’une nation triomphante, d’un pays encore habité par le sentiment de l’exceptionnalisme slave et de la supériorité morale, le maître du Kremlin n’a pas lésiné sur les moyens. — (Le Devoir, 8 février 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « exceptionnalisme »

De exception ou exceptionnel, avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exceptionnalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exceptionnalisme ɛkssɛptjɔnalism

Évolution historique de l’usage du mot « exceptionnalisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exceptionnalisme »

  • Comme durant la guerre de Sécession, la question raciale reste au premier plan, aveuglante, écrasante. Là se trouve sans doute l’exceptionnalisme maximal des États-Unis, toujours présent à travers plus de deux siècles d’histoire. Le Devoir, Exceptionnalisme états-unien | Le Devoir
  • Dernière observation, la doctrine Trump comprend à bien des égards un aspect nostalgique. Comme Benjamin Haddad l’a fait remarquer, Trump se compare « au populiste Andrew Jackson, président de 1829 à 1837, dont il a accroché le portrait dans le bureau Ovale ». Trump en effet s’inspire du populisme de Jackson, un peu moins de son appétit pour les guerres et les interventions militaires – lorsqu’il était général des forces armées américaines et qu’il commandait les troupes dans les années 1820 pour exterminer ou déporter par la force les populations amérindiennes de Floride. De toute évidence, la doctrine Trump n’est pas si nouvelle que cela. « L’Amérique d’abord », c’est une sorte de « retour vers le futur » : elle correspond au vieil exceptionnalisme de la fin du 18e siècle et de l’entre-deux-guerres, notamment, prônant le non-engagement dans les affaires internationales. Une telle vision paraît peu applicable aujourd’hui, pourtant la doctrine Trump qui lie cet exceptionnalisme d’une autre époque à un nouvel élan nationaliste bouleverse le rôle des États-Unis dans le monde. La Presse, Extrait de L’effet Trump: la doctrine Trump
  • Cela ne révolte pas seulement les pays et les peuples qui ont souffert de la politique étrangère américaine. Laquelle depuis des années, se résume en un aventurisme militaire débridé, tourné essentiellement contre les pays arabes et musulmans. Des voix américaines, quoique très peu nombreuses, se lèvent. Elles dénoncent l’ « exceptionnalisme américain, ce mélange d’arrogance et d’ignorance ». L'Economiste Maghrébin, Trump, le coronavirus et l’ « exceptionnalisme » américain
  • C’est le comparatisme. Il faut pouvoir comparer avec ce qui s’est passé ailleurs. Cette réflexion s’amorce plus facilement dans les milieux universitaires de la diaspora. L’Algérie n’est pas le seul pays du monde à connaître une révolution du type de celle qui se produit avec le Hirak. Comment cela s’est-il passé en Amérique latine ? Comment cela s’est-il passé en Europe de l’Est ? Et pourquoi dans les pays arabes, y a-t-il eu des échecs ? Loin d’un exceptionnalisme algérien, il faut comparer pour produire de la théorie. Le Monde.fr, Sur le Hirak, « il faut sortir de l’exceptionnalisme algérien »
  • Je dirais que “l’exceptionnalisme” britannique a certainement souffert de cette crise. En effet, le Royaume-Uni a l’un des taux de mortalité les plus élevés d’Europe et du monde. Son très précieux National Health Service, gratuit contre paiement au moment de l’utilisation, a empêché encore plus de décès, mais en comparaison avec l’Allemagne par exemple, le Royaume-Uni est en bas du classement, pas au sommet. La capacité de test britannique pour le Covid-19 est désormais élevée, mais beaucoup pensent que cela a pris trop de temps. Le HuffPost, Brexit : la crise du coronavirus va-t-elle obliger Johnson à lever le pied? | Le HuffPost
  • Développé sous la couverture d’un discours axé sur la gouvernance « collaborative », ce système cache un redéploiement du contrôle urbain et une extension des bras du parti à un niveau micro. Ainsi, comme la crise du Covid-19 l’a bien démontré, le pouvoir du parti ne repose pas exclusivement sur des mécanismes répressifs et autoritaires, mais surtout sur sa pénétration croissante à l’échelon local. Cette force « invisible », qui se mélange à la vie quotidienne des urbains chinois, est devenue un atout. Loin de l’image de l’exceptionnalisme du modèle chinois, ce sont des mécanismes participatifs couramment utilisés dans des systèmes démocratiques et remis au jour par le parti qui permettent au parti-État unique de répondre aux difficultés que présuppose la gestion d’un environnement urbain complexe. The Conversation, Chine : tri sélectif, lutte contre le Covid-19 et surveillance des citoyens

Traductions du mot « exceptionnalisme »

Langue Traduction
Anglais exceptionalism
Espagnol excepcionalismo
Italien eccezionalismo
Allemand ausnahmezustand
Chinois 例外主义
Arabe استثنائية
Portugais excepcionalismo
Russe исключительность
Japonais 例外主義
Basque exceptionalism
Corse ecceziunalismu
Source : Google Translate API
Partager