La langue française

Évhémérisme

Définitions du mot « évhémérisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVHÉMÉRISME, subst. masc.

PHILOS. Doctrine du philosophe Évhémère et de ses disciples sur l'origine des religions, suivant laquelle les dieux de la mythologie étaient des hommes divinisés après leur mort par les peuples se considérant comme leurs descendants. L'évhémérisme est une des manières d'interpréter la mythologie (Ac.1932).Les philosophes du XVIIIes. appliquèrent l'évhémérisme aux dogmes chrétiens (Rob.).La religion grecque finit par son vrai dieu : le sage. L'évhémérisme et la biographie expliquent pourquoi l'art tombe au portrait vers Alexandre (Michelet, Journal,1842, p. 382).
Rem. Qq. dict. mentionnent un dér. évhémériste, subst. masc. et adj. Partisan de l'évhémérisme. Le monothéisme (...) est nécessairement évhémériste dans les jugements qu'il porte sur les religions mythologiques (Renan, Hist. peuple Isr., t. 1, 1887, p. 50).
Prononc. et Orth. : [evemeʀism̥]. Ds Ac. 1878 et 1932. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Quillet 1965 admettent en outre l'orth. évémérisme. Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842). Dér. à l'aide du suff. -isme* de Evhémère (gr. Ε υ ̓ η ́ μ ε ρ ο ς), nom d'un philosophe gr. (ive-iiies. av. J.-C.), auteur d'un roman mythologique où il proposait une nouvelle interprétation des mythes religieux. Fréq. abs. littér. : 1.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVHÉMÉRISME, subst. masc.

PHILOS. Doctrine du philosophe Évhémère et de ses disciples sur l'origine des religions, suivant laquelle les dieux de la mythologie étaient des hommes divinisés après leur mort par les peuples se considérant comme leurs descendants. L'évhémérisme est une des manières d'interpréter la mythologie (Ac.1932).Les philosophes du XVIIIes. appliquèrent l'évhémérisme aux dogmes chrétiens (Rob.).La religion grecque finit par son vrai dieu : le sage. L'évhémérisme et la biographie expliquent pourquoi l'art tombe au portrait vers Alexandre (Michelet, Journal,1842, p. 382).
Rem. Qq. dict. mentionnent un dér. évhémériste, subst. masc. et adj. Partisan de l'évhémérisme. Le monothéisme (...) est nécessairement évhémériste dans les jugements qu'il porte sur les religions mythologiques (Renan, Hist. peuple Isr., t. 1, 1887, p. 50).
Prononc. et Orth. : [evemeʀism̥]. Ds Ac. 1878 et 1932. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Quillet 1965 admettent en outre l'orth. évémérisme. Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842). Dér. à l'aide du suff. -isme* de Evhémère (gr. Ε υ ̓ η ́ μ ε ρ ο ς), nom d'un philosophe gr. (ive-iiies. av. J.-C.), auteur d'un roman mythologique où il proposait une nouvelle interprétation des mythes religieux. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

évhémérisme \e.ve.me.ʁism\ masculin

  1. (Philosophie) Système suivant lequel les dieux du paganisme étaient des hommes divinisés.
    • L’évhémérisme est une des manières d’interpréter la mythologie.
    • La théorie des anciens astronautes s’appuie sur des idées issues de l'évhémérisme.
    • Le premier courant d’interprétation est représenté par l’évhémérisme, vulgarisé par Ennius. — (Luc Brisson, Christoph Jamme, Introduction à la philosophie du mythe: Sauver les mythes. Deuxième édition revue et augmentée, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVHÉMÉRISME. n. m.
T. de Philosophie. Système ainsi appelé du nom de son inventeur Évhémère, et suivant lequel les dieux du paganisme étaient des hommes divinisés. L'évhémérisme est une des manières d'interpréter la mythologie.

Étymologie de « évhémérisme »

(1838). De Evhémère, nom d'un philosophe grec des IVe-IIIe siècles av. J.-C., suivi du suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évhémérisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évhémérisme evemerism

Évolution historique de l’usage du mot « évhémérisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évhémérisme »

  • Héraclès enseigna la dignité à l’opprimé en livrant le tyran Diomède en pâture à ses propres juments, l’humilité et la ruse au fier en nettoyant les écuries d’Augias et en dérobant à Atlas les pommes d’or des Hespérides. Il mit les hommes en garde contre les mauvaises querelles en ravissant à l’amazone Hippolyté la ceinture d’Arès, et les exhorta à braver la mort en ramenant le chien Cerbère des Enfers. L’existence d’Héraclès constitua une lutte incessante contre les faiblesses humaines se confrontant en lui à sa part divine. Son mérite fut moins d’en triompher que de vouloir obstinément les combattre, revendiquant pleinement par ce défi sa condition d’homme, cette vocation à se surmonter, à vaincre ses fatalités. Le héros grec, dont Héraclès s’affirme comme le prototype et Prométhée comme le principe, exprime l’union des forces divines et humaines. En lui se combinent les énergies célestes et terrestres, spirituelles et matérielles. Il constitue le meilleur argument de l’évhémérisme, qui prétend que les dieux n’étaient que des hommes hors du commun divinisés après leur mort. Il est certainement l’homme divinisé, qui préfigure le Christ, Dieu fait homme. Les dévots et quelques universitaires s’empresseront sans aucun doute de dénoncer ce rapprochement blasphématoire et naïf... Il n’en reste pas moins que le parallèle s’impose. , Tribune d’Eric Delbecque - Le clivage droite/gauche : le masque de l’éternel (...) - DestiMed
  • De façon plus large, ce type d'hypothèses fait partie de ce qu'on appelle la théorie des anciens astronautes, ou néo-évhémérisme. "Ce terme englobe un ensemble de doctrines, issues de plusieurs dizaines d'ouvrages publiés depuis le début des années 1960, qui ont pour point commun de postuler que des extraterrestres ont créé artificiellement l'humanité", résume la revue Sciences Humaines. Franceinfo, Balise extraterrestre, grenier à grain... Les cinq théories les plus folles sur la pyramide de Khéops
  • 16Comme le relève fort justement J.-L. Backès, la mythologie grecque, au sens de collection de récits, ne constitue pas un tout cohérent, organisé selon un système bien agencé ; les mythes se présentent comme des questions ouvertes, ils sont à la fois des objets à expliquer et des principes d’explication. Ils appellent l’interprétation. De l’Antiquité à la Renaissance, cette interprétation vise à rendre le mythe inoffensif : ses invraisemblances et ses aspects scandaleux sont expliqués soit comme s’il s’agissait d’un mensonge, soit en les traitant comme des allégories. Plusieurs méthodes peuvent ainsi être adoptées : qu’il s’agisse de l’évhémérisme, qui considère que le mythe naît d’une confusion du langage et qu’il élève des hommes que leurs contemporains ont admiré au rang de divinités, ou de l’interprétation des mythes par les phénomènes de la nature, toutes tendent à mettre le contenu scandaleux du mythe à distance. , Le mythe, thème & variations (Acta Fabula)
  • Ce fut l’agenda de la révolution monothéiste dont les combats incessants se lisent dans les livres de l’Ancien Testament ou Bible hébraïque. Pour parler comme Ernest Renan, le monothéisme juif a donné un grand coup de balai au ciel, le dépeuplant une fois pour toutes de tous ces héros humains divinisés suivant l’évhémérisme. JForum, Archéologie des religions de Jean Chaline - JForum
  • Si les mythes, dont les grecs, représentent des processus alchimiques (thèse développée par de nombreux alchimistes, dont Fulcanelli), il me semble difficile de faire porter aux personnages symboliques correspondants la charge supplémentaire de personnages historiques. Cela voudrait dire, par exemple, que Dionysos (le démembrement du Dionysos-Zagreus représentant la dissolution) a réellement existé. De même Hercules, Perséphone, Apollon .... Entendons-nous bien, je ne critique pas l’évhémérisme, mais dans ce cas un personnage historique divinisé ne peut plus alors supporter la charge de la représentation d’un processus. Krishna, par exemple, fait à mon avis partie de cette catégorie-là. Mais dans le cas d’Isis ou d’Osiris, on retombe dans un descriptif opératif. Je pense que Parks et Allen se sont fourvoyés sur ce point AgoraVox, La conspiration des anges - Agoravox TV

Traductions du mot « évhémérisme »

Langue Traduction
Anglais evhemerism
Espagnol efemerismo
Italien evhemerism
Allemand evhemerismus
Chinois 委婉主义
Arabe إبهيرية
Portugais evemerismo
Russe evhemerism
Japonais エフェメリズム
Basque evhemerism
Corse evhemerism
Source : Google Translate API

Évhémérisme

Retour au sommaire ➦

Partager