La langue française

Évapotranspiration

Définitions du mot « évapotranspiration »

Wiktionnaire

Nom commun

évapotranspiration \e.va.po.tʁɑ̃s.pi.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Agriculture) (Écologie) Quantité d'eau totale transférée du sol vers l'atmosphère par l'évaporation au niveau du sol et par la transpiration des plantes.
    • L’évapotranspiration de la culture est réduite de 25 à 50 % à l'abri des haies. — (Fabien Liagre, Les Haies rurales: rôle, création, entretien, 2006, page 41)
    • La quantité d'eau perdue par évapotranspiration dépend des conditions physiques au voisinage de la feuille, de la capacité du sol à fournir de l'eau et de l'état sanitaire des feuilles. — (Raoul Calvet, Le sol: propriétés et fonctions, vol.2 , France Agricole Editions, 2003, page 258)
    • […] des adaptations anatomiques : les surfaces d'échange des feuilles, la sclérophyllie avec des feuilles coriaces, à cuticule épaisse, minimisent les déperditions d'eau par évapotranspiration. — (Daniel Richard, Patrick Chevalet, Sylvie Fournel, Nathalie Giraud, Frédéric Gros, Patrick Laurenti, Fabienne Pradere, Thierry Soubaya, Biologie -Tout le cours en fiches - 2e éd. : 300 fiches de cours, 300 QCM et bonus web, 10 octobre 2012, p. 668)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « évapotranspiration »

Mot-valise composé de évaporation et de transpiration.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évapotranspiration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évapotranspiration evapɔtrɑ̃spirasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « évapotranspiration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évapotranspiration »

  • La révolution de l’ETP Dans la foulée, Xavier Goutte, de la Chambre d’agriculture, reprend les bases des scénarii météorologiques anticipés il y a quelques années. « En 2020, nous sommes plutôt dans les prévisions hautes voire pessimistes du réchauffement climatique. » Xavier Goutte prend en compte le nombre de jours par an au-dessus de 25°C, l’évapotranspiration (ETP), la pluviométrie, le gel. « Les graminées fourragères s’arrêtent de produire à 25 °C. Ce nombre de jours va doubler dans le Perche : sur une période de trois mois, il y aura 40 jours d’arrêt de végétation. Les pluies sont très difficiles à prévoir : beaucoup d’eau l’hiver, moins en mars avril mais plus en mai, un peu en juin-juillet-août et les mêmes quantités à l’automne. Les années normales n’existeront plus. » Quant au gel, le premier et le dernier jour de l’année reculent, le nombre de fois où le thermomètre descend en dessous de 0°C est en chute. « Les premiers gels déterminent l’arrêt de la pousse de l’herbe. Dans ce contexte, le comportement des végétaux change. » L’évapotranspiration (ETP), ou la quantité d’eau qui s’évapore par le soleil, le vent et les racines a, elle, « été multipliée par deux en soixante ans. C’est ça, la révolution. » l'Agriculteur Normand, À l’AG d’Elvup | Quand l’offre climatique influence l’offre fourragère | l'Agriculteur Normand
  • Et en captant plus d’eau et d’humidité dans le sol et dans l’air, la végétation accroît le phénomène d’évapotranspiration ‒ soit la quantité d'eau transférée sous forme gazeuse vers l'atmosphère par l'évaporation au niveau du sol et par la transpiration des plantes. , Les vagues de chaleurs estivales mettent les réserves d’eau des Alpes sous pression | UdeMNouvelles
  • Pour tenter d'échapper à la touffeur ambiante, les Niçois vont se réfugier sur la coulée verte. Les 50 000 plantes vivaces, 1 600 arbres, ainsi que le plan d'eau de 3 000 m² ont permis de baisser le mercure. C'est ce qu'on appelle : l'évapotranspiration. On peut aussi faire baisser la température en ville en utilisant des matériaux qui n'absorbent pas la chaleur comme cette fine pellicule de peinture blanche. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 26/06/2020 présenté par Anne-Claire Coudray. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 26 juin 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Fortes chaleurs : comment peut-on faire baisser la température en ville ? | LCI
  • Qu’appelle-t-on évapotranspiration ? Comment s’inscrit-elle dans le cycle de l’eau ? Comment la mesure-t-on ? Comment le changement climatique va-t-il agir sur la composante évapotranspiration du cycle de l’eau ? Comment les plantes réagissent-elles face au réchauffement climatique ? France Culture, Evapotranspiration : les arbres ont-ils fini d’en suer ?
  • D’abord pour son ombre, bien sûr : chacune de ses feuilles est un capteur solaire très efficace. Mais parfois, quand le soleil est au plus haut, les feuilles s’orientent en parallèle aux rayons du soleil, comme celles du tilleul, en forme de cœur, vert sombre dessus, d’un vert presque blanc dessous. Chaque feuille est aussi un brumisateur : percées de minuscules orifices, les stomates, elles perdent constamment de l’eau. Un arbre mature peut évaporer jusqu’à 450 litres d’eau par jour soit la consommation de cinq climatiseurs pendant 20 heures ! L’eau est vaporisée dans l’air comme lorsque nous transpirons. C’est l’évapotranspiration. Sous un arbre, à l’abri du soleil et par évapotranspiration, la température de l’air est donc plus fraîche. ladepeche.fr, Les arbres, ces climatiseurs naturels - ladepeche.fr
  • Une ville plus verte pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. La stratégie a été adoptée par de nombreuses collectivités comme Bordeaux, où la mairie a décidé l'an dernier de planter 20.000 arbres d'ici 2025. Des teintes vertes apparaissent également sur les toits et même les murs de certaines agglomérations comme Paris. De fait, la végétalisation est une solution efficace pour rafraîchir l'espace urbain. A l'ombre des arbres, la température baisse de plusieurs degrés. Autre atout des végétaux : leur évapotranspiration permet de rafraîchir l'air. Un arbre mature peut ainsi évaporer jusqu'à 450 litres d'eau par jour, soit l'équivalent de 5 climatiseurs fonctionnant 20 heures par jour, explique l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. leparisien.fr, Ces solutions qui rafraîchissent les villes - Le Parisien

Traductions du mot « évapotranspiration »

Langue Traduction
Anglais evapotranspiration
Espagnol evapotranspiración
Italien evapotraspirazione
Allemand evapotranspiration
Chinois 蒸散
Arabe التبخر
Portugais evapotranspiração
Russe эвапотранспирация
Japonais 蒸発散
Basque ebapotranspirazio
Corse evapotranspirazione
Source : Google Translate API

Évapotranspiration

Retour au sommaire ➦

Partager