La langue française

Évangélisme

Définitions du mot « évangélisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVANGÉLISME, subst. masc.

A.− Caractère de la doctrine de l'Évangile; conformité radicale à l'Évangile. L'évangélisme (...) fait appel à l'individu, à la justice intime, à la charité intime (Alain, Propos,1921, p. 335).Par faux évangélisme, on croit souvent honorer le Christianisme en le réduisant à quelque douce philanthropie (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 327).
B.− P. ext. Manière d'interpréter l'Évangile. Si on le débarrasse de ses précautions retorses et tortueuses, l'« évangélisme » gidien ne tend à rien d'autre qu'à sauver la chair (Massis, Jugements,1924, p. 65).L'évangélisme tolstoïen et la critique de Poincaré (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 175).
C.− Doctrine des Églises protestantes essentiellement fondée sur l'Évangile. Ils redoutent la Prusse. Ils redoutent l'évangélisme (...). Six millions et demi de Rhénans : deux millions et demi de protestants; quatre millions de catholiques (Barrès, Cahiers,t. 12, 1919-20, p. 146).Marguerite de Navarre (...) garde la foi catholique et n'adopte l'évangélisme que dans la mesure où il est catholique (Green, Journal,1955-58, p. 29).
Prononc. et Orth. : [evɑ ̃ ʒelism̥]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1740 « nom d'une fête de l'Église grecque » (Trév.); 2. 1803 « morale évangélique » (Boiste); 3. 1850 « caractère de ce qui est conforme à l'évangile » (Flaub., Corresp., p. 141 : un acte de haut évangélisme). Dér. du rad. de évangéliste*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 13.

Wiktionnaire

Nom commun

évangélisme \e.vɑ̃.ʒe.lism\ masculin

  1. (Christianisme) (Désuet) Synonyme de luthéranisme.
  2. (Christianisme) Courant dominant du protestantisme.
    • C’est ainsi qu’en France, le mouvement précurseur du protestantisme était déjà appelé évangélisme ou biblianisme et Érasme a cherché, lui aussi, à caractériser la foi des « évangéliques » car l’appellation désignait les protestants en général. — (Guillermo Uribe, Les transformations du christianisme en Amérique latine - Des origines à nos jours, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVANGÉLISME. n. m.
Tendances religieuses de la Réforme à ses débuts. L'Évangélisme allemand. L'Évangélisme français.

Littré (1872-1877)

ÉVANGÉLISME (é-van-jé-li-sm') s. m.
  • Néologisme. Caractère des enseignements évangéliques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évangélisme »

Voy. ÉVANGILE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Composé du radical de évangéliste et -isme par substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évangélisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évangélisme evɑ̃ʒelism

Évolution historique de l’usage du mot « évangélisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évangélisme »

  • L’évangélisme n’a rien d’un bloc monolithique. Les différences entre les différentes Églises évangéliques sont nombreuses, qu’elles soient historiques, théologiques ou culturelles. Tous les évangéliques s’accordent en revanche sur l’importance de la conversion personnelle. Cette dernière doit entraîner un changement radical dans la vie du chrétien converti. Reforme.net, Évangéliques ou évangélistes : quelles différences ? - Reforme.net
  • La Seine-Saint-Denis est en première ligne dans la progression constante de l'évangélisme en France. Un chiffre est souvent employé pour illustrer cette tendance : une église ouvrirait tous les dix jours dans le pays. Une centaine sont répertoriées dans le « 93 », mais les spécialistes estiment à presque autant le nombre de lieux de culte qui ne sont affiliés à aucune organisation. A titre de comparaison, le département compte 117 églises catholiques et plus de 160 salles de prière musulmanes. L'évangélisme devient ainsi, sans faire de bruit, un courant spirituel majeur en France, particulièrement en banlieue. Et, comme tout retour du religieux dans un pays largement sécularisé, la multiplication des évangéliques ne manque pas d'inquiéter. leparisien.fr, En banlieue, l’évangélisme gagne du terrain - Le Parisien
  • les églises se réclamant de l'évangélisme (lui-même étant une "dérive" du protestantisme) sont nombreuses en Amérique, du nord comme du sud, vous citez D. Trump, mais n'oubliez pas que par exemple Bill Clinton est évangéliste ! ladepeche.fr, 16 personnes positives au coronavirus : un nouveau foyer identifié près de Toulouse - ladepeche.fr

Traductions du mot « évangélisme »

Langue Traduction
Anglais evangelism
Espagnol evangelización
Italien predicazione
Allemand evangelisation
Chinois 传福音
Arabe الكرازة
Portugais evangelismo
Russe евангелизм
Japonais 伝道
Basque ebangelizazio
Corse evangelizazione
Source : Google Translate API

Évangélisme

Retour au sommaire ➦

Partager