La langue française

Eutrophisation

Définitions du mot « eutrophisation »

Wiktionnaire

Nom commun

eutrophisation \ø.tʁɔ.fi.sa.sjɔ̃\ féminin

  1. Processus de pollution qui se produit quand un lac, une rivière ou une zone côtière devient trop riche en nutriment de plante et devient en conséquence trop peuplé en algues et autres plantes aquatiques, ce qui fait que les plantes meurent et se décomposent, ce qui consomme l’oxygène de l'eau (i.e. anoxie), qui devient sans vie.
    • Il existe plusieurs méthodes pour évaluer la contribution d’un système à l’eutrophisation. — (Patrick Rousseaux, Tiberiu Apostol, Pierre Le Goff, Valeur environnementale de l’énergie, 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « eutrophisation »

De eutrophiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « eutrophisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
eutrophisation øtrɔfisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « eutrophisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « eutrophisation »

  • Quand un écosystème aquatique est envahi par les algues, on parle d'eutrophisation. La cause : un apport excessif de nutriments (azote et phosphore) issus principalement de rejets agricoles (engrais), domestiques (eaux usées) et industriels. La conséquence en est un appauvrissement de l'eau en oxygène et la mort de certains organismes aquatiques. Les plus graves phénomènes d'eutrophisation se trouvent le long des zones côtières des régions d'élevage intensif. Les Echos, Les quatre principales menaces qui pèsent sur l'écosystème des océans | Les Echos
  • Vous n’allez peut-être pas me croire mais quand j’entends l’expression « vague verte », je ne pense pas aux bons scores des écologistes dans les grandes métropoles de la façade est de la France aux Municipales. Non, je pense à ma Bretagne natale et à ce que certains appellent non pas des vagues mais des « marées vertes » sur les plages de ma région. Vous avez l’image ? J’en ai des souvenirs très précis dans la baie de Douarnenez (Finistère) quand enfant, au début des années 80, je découvrais avec dépit que le sable fin avec lequel je m’apprêtais à faire des pâtés était recouvert par une algue verte qui proliférait sur les deux kilomètres de la plage de Saint-Anne-la-Palud. Je me souviens de l’odeur pestilentielle qui s’en dégageait au fur et à mesure qu’une croûte blanchâtre se formait sur sa surface. Je pataugeais dans cette soupe collante en me bouchant le nez pour aller faire trempette dans l’eau aussi froide que translucide de l’Atlantique. Bien des années plus tard, j’ai compris pourquoi ces algues colonisaient « ma » plage. Dopées au nitrate comme les cyclistes du Tour de France le furent au « pot belge », les algues qui répondent au joli nom de « Ulva armoricana » sont le symptôme de l’eutrophisation d’un milieu naturel. C’est là que je me souviens que j’adorais ma plage « rurale ». Rien à voir avec des cordons sableux vite bétonnés du Sud. Ici, il y avait juste un camping de cinquante tentes avec accès direct sur la mer via les dunes. À peine dépassée la route côtière, se détachait le vert profond des hectares de champs de maïs des producteurs du coin. À dix ans, j’ignorais que les agriculteurs étaient responsables de cette dégradation de « ma » plage. À dix ans, je faisais avec. Et puis, il y avait aussi de très nombreuses belles journées sans marée verte. Aujourd’hui, presque 40 ans plus tard, je me dis qu’il faudra encore de nombreuses vagues vertes - aux Municipales, aux Régionales, aux Présidentielles, aux Européennes, pour qu’un jour, il n’y ait plus de marée verte sur « ma » plage. , Politique | Vagues vertes
  • C’est une drôle de machine que les promeneurs pouvaient observer cette semaine sur les lacs de Chamonix. Cette modeste embarcation coupe les algues entre 1,5 et 2 m de profondeur et les ramasse. Après son passage, l’ensemble de la surface du plan d’eau est ainsi nettoyé. Cette année, pour le lac des Gaillands, ce sont 3 m³ d’algues qui ont été collectés. D’autres années, en fonction de l’eutrophisation des eaux, cette opération de faucardage a permis de récolter jusqu’à 10 m³ d’algues. Dans d’autres secteurs, les moyens mécaniques ne suffisent pas. Ce bateau peut alors répandre des bactéries qui mangent des algues. Depuis cinq ans, cet entretien se fait chaque année sur les lacs des Gaillands, des Praz et de Champraz. Deuxième bonne nouvelle pour les pêcheurs. Depuis trois semaines, la société de pêche de Chamonix a relâché 250 kg de truites dans les trois lacs. Avec des poids de 800 g à 3 kg, ce sont 200 poissons qui renouvellent les milieux aquatiques de la haute vallée de l’Arve. , Environnement | Les lacs nettoyés pour la saison
  • L'eau du lac des Eaux Bleues se dégrade : en cause notamment, la prolifération des algues en été, favorisée par l' « eutrophisation » (accumulation de nutriments, azote, phosphore, nitrates) accélérée par le réchauffement climatique. Le Tout Lyon, Eau potable : la Métropole sécurise les Eaux bleues
  • Avec les fortes chaleurs de l’été, des algues prolifèrent dans le lac des eaux bleus, à Miribel-Jonage. Elles se développent essentiellement sur les berges du lac. Ce phénomène, qui s’accélère avec le réchauffement climatique, s’appelle l’eutrophisation. La qualité de l’eau reste satisfaisante pour la baignade mais elle ne peut plus être utilisée pour produire de l’eau potable dans l’usine de la Pape. MET', MET' – Eau potable : travaux cet été au lac de Miribel-Jonage
  • C’est une petite victoire pour les associations opposées au projet. Lors d’une réunion organisée lundi sur le sujet, le bureau du conseil de gestion du Parc naturel marin d’Iroise a émis un avis défavorable à la création d’un poulailler industriel, portée par le groupe LDC au Juch. Il considère notamment « que ce projet est susceptible de dégrader l’état du cours d’eau qui borde la parcelle » concernée, « que l’état du bassin-versant sur lequel se situe le projet ne s’améliore plus depuis 2017 et que l’eutrophisation y est même en hausse ». Il déplore aussi « l’absence d’étude d’impact à l’échelle du bassin-versant du Stalas ». Le Telegramme, Le projet de poulailler au Juch a-t-il du plomb dans l’aile ? - Douarnenez - Le Télégramme
  • Le dioxyde d'azote (N02): Il se forme lors de tout processus de combustion à haute température et est ainsi émis par le trafic routier, l'industrie et les chauffages domestiques. Il favorise les problèmes respiratoires et contribue à l'acidification des sols et l'eutrophisation. , "Meng Loft" – Nouveau service d'alerte pour l'été 2020 - gouvernement.lu // Le gouvernement luxembourgeois
  • Tel est le résultat d'une étude menée sur une période de 50 ans par les scientifiques de l'Ifremer et de l'université de Montpellier et publiée, en mai 2020, dans la revue spécialisée Science of the Total Environnement. "Sur la lagune de Thau, on a la chance de disposer d'une longue série de relevés scientifiques qui remontent à 1970", explique Valérie Derolez, de l'antenne Ifremer de Sète, qui a rédigé cette étude. "Cela nous a permis de retracer la trajectoire de l'étang". Ces observations menées, donc, sur une période de 50 ans, se sont focalisées sur les teneurs en microalgues, en macro-algues, et l'eutrophisation (c'est-à-dire l'excès de nitrates et de phosphates). midilibre.fr, L'étang de Thau a retrouvé une qualité d'eau proche de celle de 1970 - midilibre.fr

Traductions du mot « eutrophisation »

Langue Traduction
Anglais eutrophication
Espagnol eutrofización
Italien eutrofizzazione
Allemand eutrophierung
Chinois 富营养化
Arabe التخثث
Portugais eutrofização
Russe эвтрофикации
Japonais 富栄養化
Basque eutrofizazio
Corse eutrofizazione
Source : Google Translate API

Eutrophisation

Retour au sommaire ➦

Partager